Début 2008, l’Etat va mettre en place l’éco-pastille, une sorte de vignette écologique visant à taxer les acheteurs de véhicules neufs polluants mais également à récompenser ceux qui roulent écolo. Pas évident de s’y repérer puisqu’il s’agit de rejets de CO2. Caradisiac fait le point sur les modèles qui émettent moins de 120 g de CO2/km.

Première application du Grenelle de l’environnement qui devrait entrer en fonction au commencement de l’année prochaine : l’éco-pastille devrait être imputée aux acheteurs de véhicules particuliers polluants et reversée sous forme d’un crédit d'impôt aux conducteurs qui choisiront des véhicules "propres". Concrètement, il s’agit d’un système de bonus-malus : pour l'acquisition d'un véhicule écologique, vous aurez droit à une "ristourne" qui sera financée par le malus" imposé aux voitures les plus gourmandes en carburant. Rassurez-vous, cette nouvelle taxe ne concerne pas tous les véhicules du marché mais uniquement ceux achetés neufs en 2008. Même si, à l’heure actuelle, le montant et le barème différenciant les véhicules propres des polluants ne sont connus, cela devrait être chose faîte vers la mi décembre. On peut toutefois formuler l’hypothèse qu’un véhicule pourrait être taxé s'il émet plus de 160 grammes de CO2. A l’inverse, des rejets inférieurs à 120 grammes pourraient caractériser "un véhicule propre ».

Si vous souhaitez acquérir une nouvelle voiture dans les mois à venir, prenez en compte ce nouveau critère. Première source de renseignements : les étiquettes qui trônent dans les concessions à coté de chaque modèle.

Pour le reste, nous vous conseillons de parcourir ces quelques pages pour savoir quelle sera votre voiture de demain….

Lire aussi

Forum