Fiat 500 1.4 16v
A partir de 13 400 € – CO2 : 135 g/km
Les voitures à essence ne sont pas mortes !
Une faible cylindrée et, en rapport, une puissance relativement élevée… Fiat pratique, comme toute le monde, le « downsizing », et sur la 500, cela donne cet excellent 1.4 de 100 ch, alerte et de ce fait en phase avec la philosophie de la voiture. Pour preuve, l’auto pointe à 182 km/h et ne demande que 10,5 sec. pour passer de 0 à 100 km/h. La boîte de vitesses, quant à elle, retient six rapports, la juste mesure pour contenir la consommation, le faible poids de la 500 – 930 kg - aidant. A noter, cette motorisation peut être associée à une boîte robotisée à cinq rapports, laquelle réduit les émissions de CO2 à 130 g/km. Pour le reste, la 500 est une voiture plus confortable qu’agile, et il fait bon vivre à son bord. Et puis, il y a le look…

L x l x h : 3,55 x 1,63 x 1,59 m
Moteur : 4 cyl., 1 368 cm3
Puissance : 100 ch à 6 000 tr/mn
Boîte de vitesse : mécanique à 6 rapports/robotisée à 5 rapports
Réservoir : 35 l
Vitesse maxi : 182 km/h
Conso. mixte : non communiquée

A partir de 10 310 € – CO2 : 119 g/km
Les voitures à essence ne sont pas mortes !
78 ch pour une cylindrée qui dépasse à peine 1.2 litre, c’est déjà pas mal. Résultat, ce moteur vaut avant tout pour sa sobriété. Ca va toujours mieux, il est vrai, quand la voiture pèse moins d’une tonne, ce qui est le cas de cette i10 – 970 kg. Le tout donne une consommation mixte établie à 5 l/100 km, une valeur très flatteuse y compris dans cette catégorie des citadines. En contrepartie, il ne faut pas s’attendre à des accélérations qui collent au siège. Comptez 12,8 sec. pour passer de 0 à 100 km/h. L’i10, au demeurant, tient sa place dans la circulation quotidienne, et ne souffre, au bilan, que de sa suspension un poil trop sèche. Prix serrés et dotation de série généreuse excusent cette faute de goût.

L x l x h : 3,57 x 1,60 x 1,54 m
Moteur : 4 cyl., 1 248 cm3
Puissance : 78 ch à 6 000 tr/mn
Boîte de vitesse : mécanique à 5 rapports/automatique à 4 rapports
Réservoir : 35 l
Vitesse maxi : 164 km/h
Conso. mixte : 5 l/100 km

Toyota Aygo 1.0 VVT-i
A partir de 9 100 € - CO2 : 106 g/km
Les voitures à essence ne sont pas mortes !
Pour emmener une auto qui pèse 790 kg, trois cylindres suffisent amplement, ainsi en a jugé Toyota. Le rapport cylindrée/puissance avantageux aidant, ce choix technique prend tout son sens à l’heure de faire le plein. En particulier si l’on circule en ville, le terrain de jeu naturel de l’Aygo. Ici, l’auto brûle du sans-plomb à raison de 3,9 l/100 km. Avec la boîte mécanique, utile précision, la boîte robotisée occasionnant un léger surcroît de consommation – 4,6 l/100 km en cycle mixte. Mieux, ce trois-cylindres a du nerf, et permet de ce fait à cette citadine pur sucre de s’aventurer sans problème loin des villes. Le comportement routier est vif et donc plaisant. Tout ce qui précède vaut pour les clones de l’Aygo que sont les Citroën C1 et Peugeot 107.

L x l x h : 3,42 x 1,62 x 1,47 m
Moteur : 3 cyl., 998 cm3
Puissance : 68 ch à 6 000 tr/mn
Boîte de vitesse : mécanique à 5 rapports/robotisée à 5 rapports
Réservoir : 35 l
Vitesse maxi : 157 km/h
Conso. mixte : 4,5 l/100 km


Alfa Romeo MiTo 1.4 TB Multiair 135 ch
A partir de 18 700 € - CO2 : 129 g/km
Les voitures à essence ne sont pas mortes !
Principe de base, une faible cylindrée, et c’est ici le cas. Arrivé à certain niveau de gamme, cela ne suffit cependant plus pour rendre un moteur sobre. Le groupe Fiat – les motorisations Multiair animent également la Punto Evo – opte, pour sa part, pour un système d’admission sophistiqué, lequel gère l’ouverture des soupapes d’admission au plus fin (voir encadré). Bilan, le petit 1.4 libère, sur la MiTo, 105, 135 et 175 ch, des valeurs qui permettent d’apprécier à leur juste mesure les consommations et émissions occasionnées. Respect. Dans le lot, autant préférer le « 135 ch » au « 105 ch » un rien atone, lui qui emmène la MiTo sans forcer son talent. Le bon choix pour qui entend profiter du comportement très dynamique de cette italienne, par ailleurs bien finie.

L x l x h : 4,06 x 1,72 x 1,45 m
Moteur : 4 cyl., 1 368 cm3
Puissance : 135 ch à 5 250 tr/mn
Boîte de vitesse : mécanique à 5 rapports
Réservoir : 45 l
Vitesse maxi : 207 km/h
Conso. mixte : 5,6 l/100 km

Mazda 2 1.5 MZR
A partir de 15 820 € - CO2 : 135 g/km
Les voitures à essence ne sont pas mortes !
Chez Mazda, on fait la chasse aux kilos superflus. En adoptant, en ce qui concerne la « 2 », une structure en acier très légère. La japonaise est aussi plus courte que son clone, la Ford Fiesta, et pèse, au bout du compte, moins d’une tonne. Quelques couches d’insonorisants supplémentaires n’auraient toutefois pas été de refus… Sain principe, toujours est-il, d’autant qu’il permet d’utiliser une mécanique ordinaire, à l’image du quatre-cylindres 1.5 de 103 ch. Ce moteur est sobre et limite ses émissions, cela étant dit, tout en animant une auto bien posée sur ses roues et très agile. La précision du guidage de la commande de boîte fait office de cerise sur le gâteau. Plaisir de conduite garanti, dans un environnement vaste et bien construit.

L x l x h : 3,90 x 1,70 x 1,48 m
Moteur : 4 cylindres, 1 498 cm3
Puissance : 103 ch à 6 000 tr/mn
Boîte de vitesses : mécanique à 5 rapports
Réservoir : 43 l.
Vitesse maxi : 188 km/h
Conso. mixte : 5,7 l/100 km

Mini 1.6 175 ch
A partir de 23 950 € - CO2 : 149 g/km
Les voitures à essence ne sont pas mortes !
D’un côté, 175 ch, 225 km/h en vitesse de pointe et 7,1 sec. pour passer de 0 à 100 km/h. Et de l’autre, 6,2 l/100 km brûlés en cycle mixte et 149 g/km rejetés dans l’atmosphère. Cherchez l’erreur. En fait, il n’y en a pas. Avec cette déclinaison de son quatre-cylindres 1.6, BMW, le maître d’œuvre, met en vitrine une merveille mécanique, laquelle combine, pêle mêle, cylindrée moyenne, injection directe, turbo basse pression et admission variable. Bref, c’est du lourd. Et de l’excellent, comme en témoignent les chiffres susmentionnés. La juste mesure, dans tous les cas, pour animer le kart de route qu’est la Mini. Ce moteur 1.6 officie également sans l’injection directe ni le turbo, et libère alors 120 ch en pleine forme. Ca coûte cher ? Ca coûte cher.

L x l x h : 3,70 x 1,68 x 1,41 m
Moteur : 4 cylindres, 1 598 cm3
Puissance : 175 ch à 5 500 tr/mn
Boîte de vitesses : mécanique à 6 rapports
Réservoir : 50 l
Vitesse maxi : 225 km/h
Conso. mixte : 6,2 l/100 km

Renault Clio 1.2 Tce
A partir de 14 700 € - CO2 : 137 g/km
Les voitures à essence ne sont pas mortes !
Renault ajoute au « downsizing » un turbo à faible inertie, et le tour est joué. Cette manière de présenter les choses est un peu simpliste, le quatre-cylindres 1.2 ayant subi une refonte complète à cette occasion, mais nous sommes dans le vrai. Et le résultat est là. La consommation et les émissions sont mesurées, étant entendu que la Clio n’est pas ce qui se fait de plus léger dans la catégorie – 1 100 kg. Au demeurant, les 100 ch ont de la ressource, et mieux encore, le petit turbo offre une disponibilité à bas régime appréciée à sa juste valeur. Bref, le confort de conduite ainsi produit complète à merveille l’excellent travail de filtration de la suspension. Existe-t-il une petite polyvalente plus confortable que la Clio ? La question mérite d’être posée…

L x l x h : 4,03 x 1,71 x 1,49 m
Moteur : 4 cylindres, 1 149 cm3
Puissance : 100 ch à 5 500 tr/mn
Boîte de vitesses : mécanique à 5 rapports
Réservoir : 55 l.
Vitesse maxi : 184 km/h
Conso. mixte : 5,8 l/100 km

Mercedes B 180 BlueEfficiency
A partir de 22 850 € - CO2 : 146 g/km
Les voitures à essence ne sont pas mortes !
BlueEfficiency se traduit, en langage Mercedes, par « économie d’énergie ». Louable intention, mise en pratique par toute une série de mesures censées réduire la consommation. En ce qui concerne le B 180 BE, celles-ci se résument à une aérodynamique repensée, à des pneus à faible résistance au roulement et à un système « stop & start ». Bilan, l’engin consomme 3 décilitres et rejette 7 grammes de moins que le B 180 tout court. Le plus méritant, pour autant, reste le moteur lui-même, qui, BE ou pas, permet au Classe B d’échapper au malus. Pour un monospace carburant à l’essence, le fait est rare. Le Mercedes, il est vrai, n’est pas le plus long de l’espèce et ne pèse donc pas trop lourd – 1 300 kg avec ce moteur. La modularité est sommaire : autant de kilos en moins…

L x l x h : 4,27 x 1,78 x 1,60 m
Moteur : 4 cyl. ; 1 699 cm3
Puissance : 116 ch à 5 500 tr/mn
Boîte de vitesses : mécanique à 5 rapports
Réservoir : 54 l.
Vitesse maxi : 184 km/h
Conso. mixte : 6,3 l/100 km