La VW Santana s'est vendue à 4 millions d'exemplaires en Chine où elle est un des modèles le plus connu et le plus répandu. La Santana était à VW ce que la ZX était à Citroën, un modèle plus vraiment au goût du jour servant à nourrir un marché automobile chinois naissant. Mais là où la ZX a échoué, la Santana a réussi et est devenue un véritable best-seller.
29 ans après son lancement, VW a décidé de revitaliser la Santana en proposant un tout nouveau modèle basé sur la Skoda Rapid et la Seat Toledo, modèle présenté ce jour à Wolfsburg (pas en Chine donc) par le staff dirigeant de la marque. Les caractéristiques principales affichées sont essentiellement pratiques avec un empattement de 2,60m et un volume de coffre de 480l. VW indique que l'ABS, les airbags, l'ESC, la climatisation, le toit ouvrant électrique, les jantes alu, le radar de recul et la sellerie cuir font partie de la dotation (selon les finitions) de la Nouvelle Santana qui ambitionne donc de faire aussi bien que sa devancière.
Les 2 seuls moteurs disponibles sont un 4 cylindres 1,4l de 90 ch consommant 5,9l/100 km et un 1,6l de 110 ch avalant 6,0l/100km. C'est une économie de 28% par rapport à l'ancien modèle.


Si la cérémonie de présentation a eu lieu à Wolfsburg en Allemagne c'est pour signifier que le modèle a été conçu sur le site mais notez bien que la production de la Nouvelle Santana sera assurée localement par l'usine de Shanghain Volkswagen Automotive, la joint-venture locale du groupe.