PSA Peugeot Citroën a diffusé aujourd'hui son bilan 2012 et avec une baisse de 16,5% de ses ventes à travers le monde, le tableau n'est pas vraiment reluisant. En cause, une forte dépendance à un marché européen totalement déprimé et l'arrêt des ventes de Peugeot à l'Iran.

Ce n'est pas une surprise, le score 2012 du groupe PSA fait état d'une chute des ventes mondiales de l'ordre de 16,5% avec 2,97 millions de véhicules vendus. Mais derrière ce résultat peu flatteur et malgré des perspectives 2013 peu engageantes, on trouve moyen de positiver en tablant sur une hausse des ventes cette année. Il faut dire que les résultats de 2012 ont pour cause des évènements parfois exceptionnels et que la stratégie mise en place pour se développer à l'international devrait commencer à payer.

Les faits marquants de 2012 pour PSA sont les suivants :

Peugeot enregistre une baisse de 19,6% de ses ventes avec 1 700 0000 unités (VP+VUL) écoulées, dont une bonne partie sont des 208 (221,000 ex vendus dans le Monde). La citadine du Lion est d'ailleurs en tête des ventes en France en décembre et Peugeot reste la 4e marque en Europe.
Citroën a vendu 1 265 000 voitures soit une baisse de 11,9% et se place à la 6eme position en Europe. Cette baisse est directement imputable à la baisse du marché européen (-13,4% en Europe pour Citroën) et notamment du sud de l'Europe où Citroën est très présent.

En Chine, Peugeot a enregistré une hausse de ses ventes (216,000 ventes) de 24% sur un marché en hausse lui de 7% mais la marque reste très dépendante de l'Europe puisque seulement 44% de ses ventes sont faites en dehors de cette zone (39% de véhicules montés). Chez Citroën, c'est pire puisque ce taux atteint seulement 36% (en hausse de 3% quand même) tandis que sa progression en Chine n'est que de 2,5% (224,000 ventes tout de même et 2eme marché pour la marque). Chez Citroën, on se félicite de la hausse de 3 points des ventes haut de gamme représentées par la ligne DS mais aussi C5, C6, C4 Aircross et C-Crosser, des ventes qui représentent désormais 18% du total de la marque. La seule ligne DS représente 18% des commandes en Europe.
On notera que les tensions avec l'Iran qui ont conduit Peugeot à stopper ses livraisons de voitures en kit à Iran Kodhro représente un volume non négligeable de 313,000 véhicules, soit les ¾ de la baisse enregistrée pour l'ensemble de la marque en 2012 ! Les ventes de véhicules montés (pas en kit donc) ne baissent finalement que de 6,1% avec 1 555 000 unités vendues.

Bref, avec le lancement de plusieurs nouveautés sur les marchés mondiaux cette année, la poursuite des discussions sur le rapprochement avec GM (pas de rachat d'Opel envisagé), PSA voit l'avenir avec quelques espoirs mais reste inquiet de la situation en Europe ou avec l'Iran. La convalescence se poursuit.