La présentation de la nouvelle supercar (ou plutôt hypercar) de Ferrari n’est plus qu’une question de semaine. Connue pour le moment sous son seul nom de code, F70, elle prendra la succession de l’Enzo, laquelle avait servi de base à une Maserati exceptionnelle, la MC12 (ici en photo dans sa version GT1 de compétition).
Pas de Maserati dérivée de la future Ferrari F70
Du coup, ces derniers temps, une rumeur avait pris de l’ampleur : Maserati allait aussi proposer une nouvelle hypecar qui, sans doute comme la MC12 à l’égard de l’Enzo, aurait été plus rare que la future « F70 ». Pourtant, tel ne semble pas être le cas. L’opération ne se répétera pas. A l’époque, elle était justifiée, pour au moins deux raisons. Maserati était en pleine phase de reconquête ; il lui fallait un véhicule capable de faire parler de la marque. Maserati avait en outre besoin de s’illustrer en compétition, et l’Enzo constituant une excellente base, la MC12 de compétition avait pu en être dérivée tout en satisfaisant les règles alors en vigueur dans la catégorie GT1. On sait ce qu’il advint : les succès, avec le concours de l’écurie allemande Vitaphone Racing, fut nombreux et les titres aussi.

Aujourd’hui, Maserati n’est plus du tout dans la même situation. La marque au trident vise les 50 000 ventes annuelles à partir de 2015 et va introduire au moins deux modèles inédits pour atteindre cet objectif ambitieux. Et si sportive il doit y avoir, elle sera cette fois-ci une extrapolation à moteur V8 ou V6 à partir de l’Alfa Romeo 4C.