Beaucoup de constructeurs se tournent vers les motorisations turbo, pour tout un tas de raisons (rendement, écologie et économie de carburant). Mais quelques-uns résistent et gardent uniquement des moteurs atmosphériques à leur catalogue.
Actuellement, les constructeurs qui ne proposent pas de moteurs turbo sur leurs autos sont plutôt rares. On y retrouve notamment Aston Martin, ou encore Lamborghini. Ce dernier vient justement d'annoncer par le biais de son patron Stephan Winkelmann que les moteurs turbocompressés ne sont pas prévus pour l'instant chez le constructeur au taureau. « Pour cette décennie, je ne vois pas l'arrivée de moteurs turbo dans notre catalogue – bien que je n'avance pas que cela n'arrivera jamais. Tout ce que je peux dire c'est que le développement futur, en accord avec les règles environnementales, devra rester fidèle à l'ADN Lamborghini », vient-il ainsi d'affirmer. En résumé, même si les turbos débarquent un jour chez le constructeur italien, il faudra que ces moteurs soient à la hauteur du patrimoine de Lamborghini : puissance, décadence, performance.
La récente Aventador a gardé le V12 atmosphérique, et la prochaine génération de Gallardo sera également propulsée par une motorisation dépourvue de toute suralimentation. Cependant, cette même Gallardo pourrait recevoir au milieu de sa carrière (c’est-à-dire à la fin de la décennie...) un moteur turbo. Une première pour Lamborghini.