La Peugeot 107 a beaucoup bénéficié de l'effet "prime à la casse" et des différentes aides de l'Etat et du constructeur. Un peu moins maintenant, avec l'abaissement des seuils d'emissions de CO2, et donc un bonus moindre. Mais Peugeot continue tout de même de soutenir les ventes de sa micro-puce citadine. Avec une opération baptisée "Plus tard ce sera trop tard" qui propose de quadrupler le montant de la prime à la casse en cas de reprise.

Les constructeurs le savent, c'est bientôt la fin de la prime à la casse tel qu'on le connaît. Ils jettent donc leurs dernières armes dans la bataille avec des offres de multiplication de celle-ci. Concernant la 107, la campagne affiche un prix d'appel à 6 190 € pour la 107. Mais sous quelles conditions ?

On part d'un prix catalogue de 9 450 € pour la version 1.0 essence 68 ch. Urban 3 portes sans options. De là, Peugeot déduit 760 € de "vraie" remise, soit – 8 %. On retire encore 500 € de bonus écologique (ça c'est l'Etat qui paye), donc on arrive à – 1 260 € soit – 13,3 %. Et pour arriver à 6 190 €, on retranche encore 2 000 €, la fameuse prime à la casse quadruplée. Mais pour l'obtenir il faut évidemment faire reprendre un véhicule, âgé entre 8 et dix ans. Sans vouloir me répéter, ces offres de reprise ne sont intéressantes que si le dit véhicule est dans un sale état et vaut moins. Dans le cas contraire, il est plus avantageux de le revendre par soi-même pour en tirer un meilleur prix. En tout état de cause, si vous souscrivez à cette offre de reprise, le rabais total atteint les 3 260 €, soit un beau – 34,5 %. On arrive alors à avoir une voiture neuve pour moins cher que beaucoup d'occasions, affichées plus cher que ça...

L'avis Caradisiac : La "vraie" remise de Peugeot n'est pas si extraordinaire, mais ça on est habitué, toutes les marques sont dans le même cas. Mais si votre voiture de 8 à 10 ne vaut plus rien, la proposition de multiplier par 4 la prime à la casse n'est pas inintéressante. Seulement dans ce cas là. Donc c'est peu intéressant sans reprise, et intéressant avec reprise d'un véhicule qui vaut moins que les 2 000 € offerts.