Juste avant la Citroën C5 , la Peugeot 407 étrenne le nouveau Diesel PSA/Ford 2.2 à double turbo. Deux turbo en parallèle apportent-ils vraiment un plus par rapport à un gros turbo à géométrie variable ? Réponse à travers cet essai pendant lequel nous avons tenté d’évaluer le rapport performances/consommation et jaugé l’aptitude de ce moteur à rivaliser en agrément avec des 4, 5 et 6 cylindres entre 2,0 et 2,5 litres.

Essai - Peugeot 407 2.2 HDi bi-turbo : un diesel plein partout

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Peugeot 407

129 g/km

Début de commercialisation du modèle :
Peugeot 407

Avril 2004

Commercialisée depuis avril 2004 pour la berline, en septembre de la même année pour la version break « SW » (et novembre 2005 pour le coupé qui n’aura pas droit au nouveau moteur, au moins pas en 2006), la Peugeot 407 se porte bien.
Déjà fabriquée à 472.500 exemplaires à fin mars 2006, elle a séduit en 2005 lors de sa première année pleine de commercialisation 257.600 clients, dont 37 % ont choisi la SW. Au premier trimestre 2006, elle se retrouve leader du segment M2 en France et en Espagne. En Europe (18 pays), elle se retrouve dans le peloton de tête derrière la VW Passat, la BMW Série 3 et l’Audi A4.
Afin de rester dans la course au podium et de combler le trou entre le 2.0 HDi 136 ch et le 2.7 V6 HDi 204 ch, elle dispose aujourd’hui sur la berline et la SW d’une nouvelle motorisation 2,2 l HDi bi-turbo. Cette mécanique constitue la quatrième phase de la coopération entre PSA Peugeot Citroën et Ford Motor Company depuis l’accord de coopération signé en 1998. Elle devrait représenter 7 % du mix moteur. La familiale de Peugeot se vend déjà très majoritairement en diesel, et pas uniquement en France. Sur les trois premiers mois de 2006, 79 % des Peugeot 407 vendues en Europe étaient équipées de motorisations diesel HDi (87 % en France), le 2.0 l HDi FAP représentant 46 % du mix moteur, devant le 1,6 l HDi FAP (21 % ), tandis que la motorisation 2.7 V6 HDi FAP disponible depuis peu sur la 407 (mars 2006) représente 12 %.0