Le 5008 commercialisé fin 2009 s’est fait une belle place sur le marché des monospaces 5/7 places devant ses compatriotes Citroën Grand C4 Picasso et Renault Grand Scenic. Le français doit ce succès à ses nombreuses qualités : fabrication, confort, tenue de route etc. Qui l’eu cru ? Malgré ce visage très spécial. Face à lui, Opel réplique avec sa troisième génération de Zafira Tourer. Le monospace monte en gamme et Opel le revendique. Avec près de 20 cm de plus que son prédécesseur l’allemand (4,66 m) n’a plus rien de compact mais tout comme le 5008, il, propose deux configurations (5 ou 7 places).


Le 5008, n’a pas tout misé sur son physique. Le français né en plein remaniement du bureau de style PSA n’a pas eu le privilège de recevoir les mêmes artifices que son cousin d’Aulnay, ni même son concurrent allemand. Opel a gratifié son nouveau modèle d’un design moderne et élégant. Les optiques en boomerang sont dérivées de l’Ampera, le décochement des portières arrière issu de l’Insignia et le profil semblable à celui d’un train à grande vitesse, nous indiquent les designers. Alors que le 5008 s’apparenterait plutôt à celui d’un bon gros Corail.
Dans l’habitacle, la qualité de fabrication et de présentation du crossover de Peugeot a été conservée. On retrouve donc un ensemble très qualitatif que ce soit du point de vue de l’assemblage que du choix des matériaux. L’ergonomie est bonne et l’on peut saluer également le gain en luminosité apporté par le toit en verre panoramique ainsi que l’ambiance très apaisante qui règne dans le 5008, notamment lorsque la sellerie est de couleur claire. Bon point également pour la vision tête haute, à prix sympa (350 €), proposée par Peugeot.
Gros défaut des productions d’Opel, les matériaux ont fait l’objet d’un soin tout particulier. Le dessin de la planche de bord est moderne et la qualité des plastiques de bonne facture. Seule la console centrale et ses touches grossières dénotent avec l’atmosphère soignée du véhicule. Le champ de vision du conducteur a été amélioré par la présence de nouveaux montants et d’un pare-brise panoramique (finition Cosmo Pack). Une recette efficace mais surtout proposée depuis plus de deux ans en série sur le Citroën C4 Picasso. Le Zafira monte nettement en gamme par rapport à la précédente génération mais n’atteint pas selon nous la qualité proposée par la firme de Sochaux.


Contenu non affichable sur le site mobile



Toutefois l’Allemand se démarque par un contenu technologique beaucoup plus performant. Un choix qui influe directement sur les tarifs pratiqués, mais dès le cœur de gamme se situant aux alentours des 30 000 €, le Zafira Tourer embarque la caméra « Opel Émie », capable de lire la signalisation, de surveiller les changements de voie intempestifs, et d’ajuster l’éclairage. Au rayon des gadgets, Opel propose également un régulateur de vitesse qui adapte l’allure demandée du véhicule en fonction de la circulation avec une distance de sécurité prédéterminée par vos soins. Nouveaux également, le détecteur d’angles morts, l’aide au stationnement et le système de pré-collision. Tous ces équipements haut de gamme sont totalement inexistants chez Peugeot… mais facturés au prix fort sous forme d’une multitude d’options et de packs : pack cuir (1 600 €), pack driver (800 €), pack technology (600 €), pack OPC Line (800 €), suspensions pilotées (750 €), etc. L'addition grimpe très vite. Les seuls « technologies » proposées par Peugeot sur le 5008 sont le Distance Alert qui indique le temps qui vous sépare de la voiture qui vous précède et le système de parking intelligent qui vous indique si le gabarit de la voiture est adapté ou non à la place de stationnement souhaitée. Un poil léger face à l'arsenal proposé par Opel.
Le 5008 a su trouver sa clientèle grâce à l’optimisation de son espace. Un vrai monospace modulable et pratique à configurer. À l’arrière, on apprécie les deux places de 3e rang (option à 700 €) pouvant convenir à des adultes (sur de courtes distances), le grand coffre en 5 places (580 litres). Les sièges s’escamotent facilement que ce soit aux 2e ou 3e rangs et offrent un volume de chargement totalement plat.


Peugeot 5008 vs Opel Zafira Tourer : question de standing ?
Chez Peugeot comme chez Opel les 2 places supplémentaires sont facturées 700 €
Peugeot 5008 vs Opel Zafira Tourer : question de standing ?


Opel a fait de la « modularité intégrée » son cheval de bataille. Avec 20 cm de plus sous la toise, l'allemand offre un espace gigantesque à ses passagers ainsi qu'à leurs bagages : volume de coffre (700 litres à 1860 litres). La petite famille appréciera la trentaine de rangements à disposition et le porte vélo intégré « FlexFix » capable de supporter jusqu’à 4 bicyclettes (option à 1113 €). Le système modulaire appelé « Flex7 » est dans la veine du marché actuel. Autrement dit vous n'avez pas besoin de déposer un siège comme sur le Scénic. Le Zafira troque sa banquette arrière coulissante au profit de 3 sièges indépendants (coulissants, inclinables et rabattables). L’allemand innove en proposant un accoudoir arrière intégré sur le siège central arrière. Les sièges de la troisième rangée (intégrés au plancher) ne font guère illusion et relèvent davantage du dépannage. Un surcoût de 700 € est réclamé au client qui souhaite disposer des deux sièges supplémentaires.