Les formes fluides et aérodynamiques nées aux Etats-Unis, à l’aube des années trente, déferlent bientôt sur l’Europe. Peugeot suit d’abord timidement la mode en "faisant faire le dos rond" à ses anciens modèles . Cette politique frileuse avoue bien vite ses limites lorsque Citroën dévoile sa révolutionnaire Traction. Une page est définitivement tournée. Conscient du danger, Peugeot entame une refonte complète de sa gamme. La 402 en sera le premier élément.

Le "fuseau Sochaux"

Présentée au Salon de Paris 1935, cette grande familiale adopte une ligne inédite et élancée qui lui vaut le surnom de "Fuseau Sochaux". Sa silhouette aérodynamique, inspirée de celle de la Chrysler "Airflow" est cependant très fine. Novatrice aussi, avec ses phares placés derrière une calandre bombée et fortement inclinée, encadrée par des ailes enveloppantes. La poupe effilée et les flasques couvrant les roues arrière accentuent l'aspect fuyant de l'ensemble. Moderne par ses formes tout en restant raisonnablement audacieuse, la 402 se présente comme une séduisante et, surtout, rassurante rivale de la Traction.

Carte d'identité

Moteur : 4 cyl en ligne

Cylindrée : 1991 à 2142 cm3

Puissance : 55 à 63 cm3

Vitesse maxi : 120 à 125 km/h

Diffusion : 1935 à 1941

Production : 58 478 ex

Forum :

Lire aussi :