Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus X
 

Inscription à la newsletter

Fermer
Votre email n'est pas valide

Recevez 1 fois par semaine, l'actu Auto. Essai, Comparatif, Vidéo, conseil

Recevez les bons plans de Caradisiac et de ses partenaires


* Champ obligatoire


Vous devez sélectionner au moins une newsletter

A très bientôt sur Caradisiac.com.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@carboatmedia.fr

 

Prise en mains - Mazda CX-5 : un SUV à l'efficience maxi

François Chapus

Publié dans Futurs modèles > TechnologieAugmenter la policeDiminuer la police

par

Envoyer à un(e) ami(e)

Fermer
Vos informations personnelles

Vous

Les informations personnelles de votre ami(e)

Votre ami(e)

Message à transmettre

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Après une année 2011 en demi-teinte suite au séisme de mars, Mazda aborde 2012 plein d'espoirs, persuadé que ses technologies Skyactiv le consacreront comme un des champions mondiaux de l'efficience, avec par exemple de nouveaux moteurs à la consommation en baisse de 20 % et à l'agrément en net progrès. Avant d'essaimer sur toute la gamme, c'est le premier SUV compact proposé par la marque japonaise qui profite de cette panoplie de technologies, parfois très innovantes. Un CX-5 qui sur le papier a de quoi faire trembler ses rivaux, et qui nous a dévoilé une partie de son joli potentiel lors de ce bref galop d'essai.

Sommaire de l'essai

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Mazda Cx-5

119 g/km Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Mazda Cx-5

Janvier 2012

Encore un SUV compact de plus direz-vous, mais le CX-5 est le premier modèle Mazda à adopter l’ensemble des technologies SKYACTIV développées depuis environ deux ans par la marque (sauf le système de freinage à récupération d'énergie dévoilé au dernier salon de Tokyo « i-ELOOP ») : des moteurs, transmissions, structures et châssis censés offrir un remarquable agrément de conduite, doublé de consommations de carburant, de performances environnementales et d’une sécurité qui se veulent exemplaires.
Des mesures pas très onéreuses pour le client et qui ne seront pas réservées à quelques modèles ou versions spécifiques, mais à toute la gamme à moyen terme, à commencer par les remplaçantes de la familiale Mazda 6 et de la petite polyvalente Mazda 2 d'ici deux ans.

Mazda a commercialisé en Europe un modèle tout-chemin de moyen gabarit entre 2001 et 2005 développé en collaboration avec Ford, le Tribute. Ce 4x4 était avant tout destiné au marché nord-américain et s'est trouvé dépassé quand a vraiment démarré chez nous la mode des SUV. Mauvais timing. Le CX-5 vient donc combler sur le tard un joli trou dans la gamme, en dessous du trop peu connu CX 7, face à une concurrence pléthorique.
Mazda n'en compte pas moins écouler 160 000 unités au niveau mondial et 40 000 exemplaires de son nouveau SUV en Europe cette année, dont quelques miliers en France. Une vraie bouffée d'oxygène pour le réseau de distribution de la marque dans l'hexagone si le modèle tient ses promesses -et ses prix- après une mauvaise année 2011 (moins de 7 500 ventes, tous modèles confondus). De piètres résultats sans doute imputables à la crise, à un réseau élagué en 2008, à l'absence de véritables nouveautés depuis plus d'un an hormis le monospace compact Mazda5, …, mais aussi dus aux effets d'annonce multipliés depuis l'automne 2010 et amplifiées depuis juin dernier par le constructeur japonais à propos de ces nouvelles technologies SkyActiv, ce qui a sans doute incité les amateurs de la marque -et d'autres- à reporter leur achat...

Présenté en première mondiale à Francfort en septembre 2011, le Mazda CX-5 reprend les lignes plutôt sages du concept Minagi dévoilé quelques mois avant à Genève. Comme d'habitude, on vous laisse apprécier galbes et proportions. Notons juste que Mazda n'ose pas encore se lâcher sur le design des véhicules de série, si on veut bien se référer aux premières esquisses du Minagi ou au concept Hakaze présenté en 2007 à Genève.


Prise en mains - Mazda CX-5 : un SUV à l'efficience maxiLe Mazda CX-5 n'arrivera pas en concession avant le printemps 2012 (les premières livraisons sont prévues pour mai), toutefois nous avons pu conduire quatre prototypes en fin de développement une petite demi-heure chacun dans le sud de l'Italie. Malgré quelques détails intérieurs non finalisés, ces prototypes étaient néanmoins techniquement très proches des futurs modèles de production. Trois motorisations seront proposées. Le Skyactiv-G 2.0 en essence, avec une bvm6 qui sera disponible avec 2 ou 4 roues motrices, tandis que la bva6 sera uniquement livrable avec les 4 roues motrices (AWD).


En Diesel, entre les deux puissances disponibles du moteur Skyactiv-D 2.2, 150 ou 175 chevaux, les roues avant motrices ou la transmission intégrale et l'offre de boîtes de vitesses manuelle ou automatique, le client aura le choix entre six combinaisons, seul le 175 ch disposant d'office d'une transmission intégrale (associé à une boîte manuelle à 6 rapports ou à une bva6).
Un peu moins de 25 000 € en essence et 26.690 € en Diesel, tels seront les tarifs de base du CX-5, dans les deux cas en version traction (FWD en japonais) avec boîte manuelle. Trois niveaux d'équipement seront disponibles, l'intermédiaire devrait être déjà particulièrement bien équipé par rapport à ses rivaux européens. Le détail des équipement de série et le tarif des option n'est pas encore connu. Parmi celles ci, on trouvera des aides à la conduite comme l'alerte de franchissement de ligne, la gestion intelligente des feux de route, la surveillance d'angles morts, ou l’arrêt d'urgence automatique (de 4 à 30 km/h).


A près de 36 500 € selon nos estimations avec la motorisation Diesel 175 ch équipée de la bva6, le tout couplé à la transmission intégrale, la version la plus haut de gamme du CX-5 ne sera pas donnée. Cela commence à faire cher pour un SUV compact de constructeur généraliste, mais c'est toutefois environ 7 500 € de moins que l'Audi Q3 2.0 TDi 177 Ambition Luxe S Tronic Quattro aux qualités dynamiques comparables. Soit le prix d'un simple Q3 2.0 TDI 140 ch deux roues motrices bien équipé.

Avec 4,55 m de long, le CX-5 fait partie des grands SUV compacts, soit 13 centimètres de plus que le Volkswagen Tiguan et 11 cm supplémentaires par rapport au Ford Kuga, les deux leaders des ventes de la catégorie sur le marché français en 2010 et l'an dernier encore avec14 800 unités pour le VW et 8 200 pour le Ford en 2011 (hors l'inclassable Dacia Duster au gabarit intermédiaire entre petits SUV et SUV compacts). Toutefois, comme l'Opel Antara ou le Renault Koleos aux dimensions comparables, il ne sera proposé que en 5 places.

Prise en mains - Mazda CX-5 : un SUV à l'efficience maxiComme l'Opel Antara ou le Renault Koleos aux dimensions comparables, le CX-5 ne sera proposé que en 5 places, mais offre comme eux une belle habitabilité aux places arrière. Le volume du coffre n'est pas mal non plus (503 litres au bandeau en incluant l'espace sos plancher), avec une modularité classique mais bien pensée comme l'attestent la fonctionnalité Karakuri (manette dans le coffre qui permet de rabattre la banquette 40/20/40 sans manipulations) et le plancher plat une fois les dossiers rabattus permettant d'exploiter les 1 758 litres obtenus dans cette configuration. A comparer aux 470 l et 1510 litres du Tiguan récemment restylé.


Avec ses 1,71 m de haut, on se dispensera de le confronter aux purs crossovers, à un BMW X1 (hauteur de 1 545 mm) ou même à un Nissan Qashqai +2 (1 645 mm).


Un grand SUV compact franchement séduisant


Malgré un gabarit plus imposant que les concurrents visés, il reste d'une masse comparable, voire souvent inférieure. Avec 1 425 kg pour l'essence et 1 530 kg pour le diesel en bvm6 (1 425 kg pour l'essence et 1 540 kg pour le diesel avec la transmission automatique), le CX-5 est par exemple plus léger que le VW Tiguan d'environ 70 kg. Le mérite en revient principalement à des moteurs et des boîtes allégés, à une chasse au poids pour les suspensions et autres éléments du châssis, et à l'utilisation d'acier à ultra haute résistance (1800 MPa, un mégapascal valant 106 pascals) pour certaines parties de la structure (piliers B, barre transversale anti-encastrement, ...). Et non à une économie sur les insonorisants, comme en témoigne la réelle quiétude à bord malgré des bruits de roulement un peu trop audibles à notre avis. Sur pratiquement toutes les fréquences, Mazda annonce un niveau de décibels nettement inférieurs au Rav4 et au Tiguan.

La position de conduite facile à trouver et bien étudiée, les sièges bien dessinés, le champ de vision particulièrement large, la qualité perçue améliorée par rapport au grand et confidentiel CX-7 ou au récent Mazda5, toutes les commandes douces et précises (commande de boîte manuelle avec un petit levier aux débattements courts parfaite) sont de bonne augure. On peut regretter l'absence d'originalité de la planche de bord et l'ambiance noire qui font penser aux plus austères productions germaniques d'il y a dix ans.


Parfaitement suspendu, le SUV compact de Mazda profite d'un châssis lui aussi passé au moulin à idées Skyactiv. Cela se traduit principalement par de nouvelles géométries des trains, un rapport de démultiplication de la direction réduit, et à la chasse aux kilos superflus. Le CX-5 offre un excellent maintien de caisse, vire quasiment à plat bien campé sur ses 4 roues (de 17 ou 19 pouces), offre une excellente tenue de cap à vive allure sur autoroute, et profite d'un amortissement de très bonne facture, ferme sans excès.

Prise en mains - Mazda CX-5 : un SUV à l'efficience maxiLe compromis entre confort et sécurité/agilité du comportement nous a paru particulièrement réussi, au sommet de la catégorie, y compris face aux modèles des marque Premium. Ces impressions relevées sur les routes détrempées près de Bari empruntées lors de ce premier galop demandent évidement à être vérifiées plus longuement lors de l'essai des versions de série. Par exemple à propos de la direction, précise, mais dont le calibrage de l'assistance électrique nous a laissé quelques petits doutes, aussi bien en Diesel qu'en essence. Apparemment, un petit accroc à la philosophie de Mazda qui promet une parfaite osmose entre le conducteur et sa monture.

Voilà un bilan déjà très favorable, mais le plus surprenant provient bien de la sobriété et de l'agrément procuré par les nouveaux moteurs...

Envoyer à un(e) ami(e)

Fermer
Vos informations personnelles

Vous

Les informations personnelles de votre ami(e)

Votre ami(e)

Message à transmettre

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Pour en savoir plus sur Mazda Cx-5

  • Par vroum le retour le 04 Janvier 2012 à 11h09

    De vrais innovations dans cette techno skyactiv. Une vraie alternative aux solutions downsizées.!!

  • Par vroum le retour le 04 Janvier 2012 à 11h20

    :areuh: :areuh:

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 04 Janvier 2012 à 11h45

    Un clone de Qashqai pour la ligne, mais avec des cotes plus genereuses, un moteur plus attractif, une technologie moderne. Si la fiabilite est au rendez vous cela pourrait faire souffrir nos SUV Peugeot Citron Nissan Renault. Pour les autres, jamais un acheteur d'Audi, BMW ou Mercedes ne s'abaissera a acheter japonais.

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 04 Janvier 2012 à 11h54

    "Les deux leaders, wv et ford hors l'inclassable Duster":ca vous ecorche chez Cardisiac d'ecrire dans un article comme celui la que le Leader des ventes de SUV en France c'est le Dacia Duster? C'est du snobisme mal place, de la betise ou autre chose que je n'ose pas deviner?

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 04 Janvier 2012 à 12h19

    "C'est du snobisme mal place, de la betise ou autre chose que je n'ose pas deviner?"

     
    :ptdr:

  • Par THUNDERSTRUCK le 04 Janvier 2012 à 12h56

    putain les mecs, 2.2L c dépassé comme technique, en plus le marché du compact est dépassé par celui du crossover, vous avez retenu la leçon ???

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 04 Janvier 2012 à 13h10

    C'est vrai qu'il s'annonce au top ce nouveau Crossover : habilité/coffre, moteur/boîte de vitesses/agrément, comportement routier, équipement/sécurité, écologie (pas de Nox) et entretien, normalement fiabilité (légendaire)
    C'est juste l'image de marque en France et donc sa revente qui peuvent poser problème.

  • Par vroum le retour le 04 Janvier 2012 à 13h21

    En réponse à : Anonyme (voir le message)

    Mais oui voyons, achetons downsizés c'est tellement mieux, la preuve avec les comparaisons de cette article. Quand à la dénominations marketing de l'engin :fresh:

  • Par wormlord le 04 Janvier 2012 à 13h29

    En réponse à : Anonyme (voir le message)

    Le 2.2 n'est pas une technique, c'est une cylindrée :ange:

     
    Par contre, si vous faites allusion au downsizing qui permet de sortir 150 Ch d'un 1.4L, en dehors des tests normalisés cela apporte plus une hausse de conso qu'un réel gain. En effet, une petite cylindré consommera moins en ville, mais dès vous sortirez de l'agglomération la consommation sera plus élevée qu'une cylindrée plus grosse. Ajouté à cela la fiabilité diminuée sur les mécaniques downsizées.

  • Par Gr3kos le 04 Janvier 2012 à 14h00

    Je suis curieux de voir les consos qui vont sortir des berlines utilisant ces moteurs (avec une masse et un Cx inférieur)...on ne peux que saluer le travail de mazda qui a pris de l'avance sur la concurrence et c'est tant mieux.

Alerte de modération

Fermer

Message concerné :

Saisie du message à l'intention du modérateur

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Déposer un commentaire

Pas encore membre ?

Créer un compte

Avec votre compte Caradisiac, vous pouvez :

  • - Commenter les articles avec votre pseudonyme
      sans saisir le code de vérification
  • - Participer au forum
  • - Créer un blog

Ou postez en anonyme :

Liste de smiley Liste de smileys

X

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:
Code du captcha disponible avec image uniquement Recharger le captcha