Malheureuse coïncidence ou étonnante manque d'inspiration, les astres BMW et Volkswagen sont entrés en collision sur les affiches publicitaires. En apesanteur baignés par l'ivresse des dividendes et la tête dans les étoiles à distribuer des primes au mérite à leurs ouvriers, pendant que la concurrence, elle, s'enfonce six pieds sous terre, ils n'ont peut être pas vu que la voie lactée était déjà embouteillée.


Ainsi, voici la lune mise en vedette dans une froideur à l'unisson. Au clair de celle-ci se dore une voiture métallisée alors que la civilisation apparaît à l'horizon d'une statutaire ligne de gratte-ciel. Des codes identiques, une suggestion du pareil au même et une triste impression de copié-collé qui fait de l'ombre au produit. Sinon, pour avoir une idée de la place de notre satellite naturel dans la publicité automobile, il ne vous reste plus qu'à aller consulter la source.


Publicité : quand BMW et VAG nous sortent les vieilles lunes

















Publicité : quand BMW et VAG nous sortent les vieilles lunes