Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Renault Kangoo

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Renault Kangoo

Dates clés

  • Commercialisation : septembre 1997 - Restylage de carrosserie (à l'avant) : avril 2003 ; retouches : novembre 2005 - Versions diesel dCi : janvier 2002
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Il est craquant et plait au enfants, avec sa petite bouille souriante et son caractère plutôt ludique. Il a ainsi su gommer le caractère souvent austère et poussiéreux des utilitaires et renouveler le genre en lui octroyant une nouvelle dimension, faite de convivialité et, pourquoi pas, d'un certain plaisir de conduite. En tout cas, la recette a pris : le succès est au rendez-vous, et le Kangoo est un des modèles qui décote le moins du marché.

Caradisiac a aimé

  • La polyvalence
  • Les portes coulissantes
  • L'agencement intérieur
  • Les rangements
  • La consommation

Caradisiac n'a pas aimé

  • La position de conduite
  • Le bruit à bord
  • La tenue de route pas au niveau des meilleurs ludospaces

Nos versions préférées

  • (2) 1.6 16V 95 PRIVILEGE
  • (2) 1.5 DCI 85 PAMPA

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • La polyvalence : ce modèle est très accueillant aussi bien pour les passagers que pour les bagages. Vaste compartiment arrière, aux contours assez carrés, ce qui facilite l'embarquement d'objets nombreux et volumineux.
  • Les portes arrière : dès sa sortie, une porte coulissante arrière côté droit, une autre apparaît, en option ou en série (elle sera vite généralisée) à partir de décembre 1999.
  • La modularité de l'espace arrière : elle est simple à mettre en œuvre.
  • L'agencement intérieur : pensé avant tout de manière pratique. Nombreux rangements, dont un vaste vide-poche sur toute la largeur au dessus du pare-brise. Pas de faute d'ergonomie.
  • La présentation : plutôt joyeuse et bien trouvée.
  • Les versions 4 X 4 : belle capacités en tout-chemin, polyvalence très renforcée.
  • Le freinage : l'ABS a été généralisé en série sur toute la gamme dès septembre 2000.
  • La consommation : basse en règle générale, avec une mention spéciale pour les versions diesels.
  • Sa radio : la plupart des modèles sont dotés (option ou série) de la radio commandée par le satellite au volant vraiment aisé à manipuler.

Ce qui peut faire hésiter

  • La position de conduite : le conducteur est assis un peu trop à la verticale.
  • Le silence : pas spécialement soigné. C'est sans doute ce qui relie le plus ce modèle à l'univers des utilitaires dont il cherche par ailleurs à s'extraire.
  • L'assistance de direction : pas de série sur les modèles de base jusqu'en mars 1999.
  • Le freinage : pas excellent jusqu'aux productions de 1999.
  • Les essuie-glace : impossible de donner un coup isolé sans enclencher au moins la marche intermittente.
  • Les phares : impossible également de donner un appel de phares lorsque les codes sont allumés sans enclencher véritablement les pleins phares. Pas d'action ponctuelle en effleurant le commodo.
  • L'éclairage d'habitacle : lumière jaunâtre et pâle au plafond.

3. Budget

Achat / Cote :

La demande est soutenue sur ce type de modèle, et le Kangoo est un des plus aimés de sa catégorie. L'abondance de l'offre sur le marché doit cependant éviter les dérapages excessifs des vendeurs, sinon il est possible de se rabattre sur d'autres propositions…

Consommation :

Un peu sensible en essence. Les versions diesels sont moins sensibles à la médiocre aérodynamique et, éventuellement, à la charge. Les diesels de génération récente (dCi) sont très bien placés.

Assurance :

Dans la norme, sans excès.

Prix des pièces :

Tarifs très corrects.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 à 25 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 120 000 km (dans la limite de 5 ans maximum).

4. Fiabilité

Description :

Le Kangoo a étrenné la base roulante qui a, quelques mois plus tard, été reprise par la Clio 2. Une conception d'emblée assez saine, qui ne souffre pas de vice de conception sérieux. Quelques soucis passagers sont venus perturber de temps à autre l'utilisation. Mais le bilan d'ensemble demeure très satisfaisant. Les plus gros soucis connus sur les moteurs 1.5 dCi à leurs débuts sur les Clio 2 n'ont pas été rencontrés sur le Kangoo, qui n'a pas été doté simultanément des mêmes mécaniques, mais a dû attendre un peu.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteur 1.6 16 soupapes. Sur les modèles fabriqués jusqu'en novembre 2003, à-coups et baisse de performances. Causés par la défaillance d’une bobine d’allumage (il y en a une par cylindre). Remède : remplacement. Participation possible depuis juin 2005 : à 50% si 2 bobines sont changées, à 75% si 4 bobines sont changées.
  • Moteur 1.5 dCi. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2004, léger risque de limaille de fer générée par la pompe d'injection : dégénérescence interne de la pompe (qui n'est pas la conséquence d'une alimentation avec un mauvais gazole). Génère de la limaille de fer, qui s'achemine dans le circuit d'injection haute pression, puis dans les injecteurs (irrémédiablement endommagés), voire dans le moteur, où elle peut causer d'autres dégâts. Causé par le mauvais usinage de la pompe d’injection. Survient plutôt avant 50 000 km, mais peut se manifester encore par la suite. Remplacement au minimum de la pompe d’injection, des durits haute pression et des injecteurs. Participation accordée par Renault. Sur les Kangoo, ce risque est bien plus faible que sur les Clio dCi de 2001.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 1.2 8 soupapes. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1998, légers à-coups possibles. Causé par le régulateur de pression d’essence. Un fil à remettre à la masse.
  • Moteur 1.4 8 soupapes. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juin 1999, hausse inopinée du ralenti qui survient à partir de 30 000 km. Causée pas le dépérissement du joint du collecteur d’admission : joint à remplacer.
  • Moteur 1.2 16 soupapes. Sur les modèles fabriquées jusqu'en juillet 2004, le ralenti peut se dérégler à partir de 30 000 km, puis fonctionnent du moteur heurté et difficultés de démarrage. Causé par l’encrassement du boîtier papillon motorisé. A nettoyer (environ 50 €) ou à remplacer.
  • Moteur 1.6 16 soupapes. Sur les modèles fabriqués jusqu’en novembre 2002, le fonctionnement moteur peut se trouver altéré, avec allumage en simultané d’un témoin d’alerte au tableau de bord. Causé par la défaillance du boîtier papillon motorisé qui passe en mode “secours”. Connexions électriques à rectifier.
  • Moteur 1.9 D. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2000, possible rupture du câble d’accélérateur.
  • Moteur 1.9 D. Suintement d’huile possible après 70 000 km (sans gravité).
  • Moteur 1.9 dTi. Sur les modèles fabriqués jusqu’en septembre 2001, risque de perte nette de puissance. causé par la durit de turbo qui se débranche (mal fixée en usine). A priori, le voitures ont été rectifiées sur ce point.
  • Support moteur. Sur les dTi et dCi fabriquées jusqu’en octobre 2003, bruit émanant du support moteur droit (grincement), survenant parfois dès 20 000 km.
  • Biellette de reprise de couple. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2000, faiblesse de la biellette de reprise de couple (limite l'inclinaison du moteur transversal lors des phases d'accélération).
  • Pédale d'embrayage. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001, pédale d’embrayage parfois déréglée, et qui craque à l’enfoncement.
  • Levier de vitesses. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001, suintement d’huile par le joint spi et le contacteur de marche arrière (sans gravité).

Aspect extérieur :

  • Joint de pare-brise. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1998, joint supérieur de pare-brise mal fixé ; génère un bruit d'air, voire une vibration parasite.
  • Globes optiques. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1998, vibraion sur mauvaises routes.
  • Ailes avant. Sur les modèles fabriqués jusqu'en 2000, léger décalage d es ailes par rapport au capot moteur.

Finition intérieure :

  • Sièges. Légers bruits sur l’assise des sièges avant, surtout sur les modèles 98.
  • Eclairage intérieur. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1998, panne d’éclairage intérieur
  • Assemblage. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1998, faiblesse de la fixation (agrafage) de la garniture de la porte coulissante, vibration du garnissage en plastique du vide-poches situé au dessus du pare-brise.
  • Hauts parleurs. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1999, caches de haut-parleurs de planche de bord mal fixés.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Jauge à carburant. Sur les modèles fabriqués jusqu'en septembre 1999, inexactitude de l'aiguille.
  • Témoin d'airbag. Allumage inopiné, alors que l’airbag fonctionne normalement. Remède : soudage des fils situés sous le siège conducteur.
  • Radio. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1998, réception radio brouillée, maniement un peu flou du satellite de radio au volant

Rappel de rectification en concession :

  • Moteur 1.5 dCi. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juin 2002, risque de rupture de la courroie d’accessoires. Attention : peut causer la rupture de la courroie de distribution et la casse du moteur. Rappel en décembre 2002. 109 890 Clio et Kangoo en France, 158 430 au total.
  • Freins. Sur les 1.9 D fabriquées jusqu’en décembre 1998, risque d'aspiration d'huile moteur par la pompe à vide. Conséquences : assistance de freinage inhibée, une pédale quasi-impossible à enfoncer, et puissance de ralentissement presque réduite à zéro. Accessoirement, manque de lubrification du moteur, avec un risque de casse mécanique. Rappel à partir de mars 1999 : voitures rectifiées.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge hors garantie :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

5. Meilleures versions

En essence : (2) 1.6 16V 95 PRIVILEGE

Version très agréable sur route, dont l'appétit en carburant croît en proportion des performances. Souvent bien doté en équipement, même si la présentation demeure, elle, très simple.
Commercialisation : 2006
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 95 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : (2) 1.5 DCI 85 PAMPA

Le même moteur que le 1.5 dCi 65/70 ch, dans une définition de puissance supérieure. Vraiment alléchant. Toujours sobre. Version très cotés. Majoration de 5 ch à partir de décembre 2005.
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 80/85 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

Modèles concurrents

 
Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

probleme de phare -- code   un temps mort  dangereux que faire ?  

Par Anonyme

j'ai le même soucis et en plus le système de sécurité réservoir qui me bloque la porte passager ! pour les "codes" on me dit qu'il faut changer la centrale !

Par Anonyme

Bonjour Une voiture (et à la limite un constructeur) à fuire kangoo 1,2 16V ; 30000 lk, culasse à changer car usure prematurée du siege des soupapes. Renault siege connait et reconnait le probleme sur certais types de series de moteurs mais n indemnise qu à hauteur de 50%. Bilan 1000 e pour ma pomme ma prochaine voiture ne sera pas une renault A bon entendeur,salut

Par Anonyme

bonsoir, Tout à fait ok avec stéphane : mon kangoo a 57 000 km, la culasse a été changé au bout de 24000 km (il y a 14 mois) ainsi que la boite de vitesse et je dois aujourd'hui changé à nouveau la culasse ... à ma charge cette fois-ci ... pas du tout d'accord, affaire à suivre, car je ne vais pas en rester là bien évidemment (petite précison: 2 entretiens faits chez Renault en 1 an )

Par Anonyme

Renault kangoo, une grosse merde! renault des voitures à pas vivre

Par Anonyme

j ai mon kangoo de l année 2000 ,qui a 102 000 kms en diesel dti, pas de probleme (prochaine voiture kangoo)  

Par Anonyme

notre kangoo a 120000 km et les pieces d'usures tombent comme des mouche (distrib. amortisseurs . bte vitesse. embrai .souf card .turbo. pot cata.) bref presque 5000 euro en meme pas 2 ans alors bof alors moi pas kangoo

Par Anonyme

Notre kangoo à 237000Km, zero problème, on se demande si faire une révision (900 €) ou repartir sur une neuve. Je me dis que celle ci marche bien pourquoi changer. Jusqu'à combien de KM ça peut aller ? Quelqu'un a t'il été à + de 250 000 ?

Par Anonyme

125000km 6ans et pas de gros pbs sinon la faiblesse du toit ouvrant (bricolage fait car Renault n'assure plus un cachou) et un systeme d'aeration central non reparable sinon de changer tout le tableau de bord. La prochaine voiture ne sera pas Renault car manque de serieux evident mais cela est malheureusement la regle chez toutes les grosses boites.

Par Anonyme

salut j'ai un kangoo 1,5 dci 65ch qui a 193000 km jusqu'a maintenant pas de problème sauf que depuis hier ma pompe a eau a gripper rèsulat moteur bloquer et total réparation env 3000€ car il faut changer piston soupape vilebrequin et refaire distribution plus pompe a eau pas kool .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire