Dans une interview accordée au quotidien économique japonais Nikkei, le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, annonce le nouvel objectif de l'alliance : atteindre les 10 millions de véhicules vendus en 2016-2017 dans le monde. Un objectif ambitieux lorsqu'on sait qu'aucun constructeur n'a encore jamais atteint cette barre symbolique.
Carlos Ghosn se montre très optimiste envers l'avenir de l'alliance franco-japonaise. L'ambition du patron français est tout simplement d'augmenter d'ici trois ans les chiffres de ventes de l'alliance de 25 % ! En effet lors du dernier exercice comptable (d'avril 2012 à mars 2013), les ventes mondiales de Renault-Nissan se sont élevées à 8,1 millions. Dans le détail, on comptait 2,5 millions pour Renault, 5 millions pour Nissan et 600 000 pour Avtovaz, le partenaire de l'alliance en Russie.
Dans son interview, Carlos Ghosn explique comment l'alliance compte atteindre ce nouvel objectif en trois points : développer les ventes dans les pays émergents comme le Brésil et la Russie, axer la stratégie sur l'extension de la gamme (des voitures low-cost aux berlines haut de gamme) et continuer le développement des motorisations électriques.
Concernant la situation spécifique de Renault, Carlos Ghosn ne se montre pas inquiet outre mesure pour la marque au losange, grâce à la croissance des ventes réalisées hors de l'Europe et notamment en Chine grâce à l'aide de Nissan, déjà bien implanté sur place. Une première usine Renault en Chine devrait d'ailleurs bientôt voir le jour.