;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Toutes les marques>Citroen>Actualité


Reportage - vidéo: Les salariés de PSA Aulnay face à la fermeture potentielle de l'usine

Antoine Dufeu

Publié dans Economie / Politique > SocialAugmenter la policeDiminuer la police

par

En juin 2011, la CGT annonçait que le groupe PSA Peugeot Citroën avait l’intention de fermer son site d’Aulnay-sous-Bois (93) situé en région parisienne, cela à l’horizon 2014. Caradisiac a interviewé des ouvriers d'Aulnay à la sortie de l'usine pour connaître leur sentiment. Sollicitée, la direction de Peugeot n'a pas voulu s'exprimer de nouveau sur le sujet alors que des décisions pourraient être prises dans les semaines à venir..


Depuis, plusieurs « annonces choc » ont émaillé la vie du groupe français dont l’entrée au capital de l’américain General Motors et la vente de plusieurs actifs (par exemple le siège du groupe situé avenue de la Grande Armée, à Paris).

En juin 2011, lorsque la fermeture potentielle du site d’Aulnay, plus important employeur du département de la Seine Saint Denis avec 3 100 personnes (3 500 avec les intérimaires), a été révélée au grand public, une décision quant à son avenir était éventuellement attendue pour l’automne 2012. Seulement, on l’a vu, le calendrier s’est depuis accéléré. Il croise en outre celui des élections présidentielle et législatives françaises. Du coup, la décision de PSA pourrait être anticipée et annoncée dans les semaines à venir.

Nous avons voulu savoir ce qu’en pensent les employés d’Aulnay. Connaître aussi leur état d’esprit. Même si toutes les personnes que nous avons rencontrées n’ont pas forcément voulu témoigner devant notre caméra, force est de constater que presque toutes sont convaincues de la « condamnation » de cette usine qui fabrique aujourd’hui encore des Citroën C3.

Nous aurions également souhaité avoir le point de vue de PSA face aux réactions des ouvriers d'Aulnay que nous avons rencontrés mais PSA a décliné notre demande arguant que le groupe s'est déjà beaucoup exprimé sur le sujet et qu'il ne fait « plus partie aujourd'hui des thèmes de communication » du groupe. Dont acte. Ne souhaitant pas pour autant en rester là, nous comptons aller interroger le prochain ministre de l'industrie dès qu'il aura été nommé.





  • Par pxidr le 07 Mai 2012 à 11h05

    Heureusement que Hollande va les sauver... ou pas.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 07 Mai 2012 à 11h37

    La prise de son est MONO seulement ?

    Alerter Répondre

  • Par evanescix le 07 Mai 2012 à 11h52

    Oui mais le PDG de PSA c'est Varin et non Hollande alors si Varin est incapable mais qu'Hollande est capable donc faudrait virer Varin quoi !

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 07 Mai 2012 à 12h01

    Woaw! Sacré reportage... Doivent être bien cachés les milliards de PSA quand même pour ne pas apparaitre dans les bilans. Ceci dit, à 8€ l'action, il y a peut-être des affaires à faire.

    Alerter Répondre

  • Par THUNDERSTRUCK le 07 Mai 2012 à 12h56

    et cara, vous savez pas lire ou êtes aveugle, j'ai dis çà ds un précédent sujet les concernant:

     
    "...pff eh cara, pour aulnay, suggérez leur, la peugeot 2008+ (minispace de 4m40 / fiat 500XL 7PL)qd vous irez faire votre reportage là bas.

     

    Sinon pour les autres, suggérez leur, la camaro; silverado 1500 4cyl ou v6 diesel; suburban 1500 diesel; malibu; minispace avéo; nouvelle impala 2012; buick encore; buick enclave; gmc...."

     
    A bon entendeur....

     

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 07 Mai 2012 à 12h57

    12h01 Doivent du verbe Doiver???

    Alerter Répondre

  • Par evanescix le 07 Mai 2012 à 13h46

    Si Varin n'arrive plus à diriger le groupe qu'il dégage parce qu'on a l'impression que c'est Sarkozy...euh excuser-moi... que c'est Hollande qui dirige le groupe

    Alerter Répondre

  • Par moerl16 le 07 Mai 2012 à 14h13

    les excités du vote a gauche style tout sauf Sarkozy vont être sacrément frustrés et déçus de voir que le démagogue patenté Hollande ne fait même pas le quart de ce que N.Sarkozy a fait ,et même pas le premier pas de ses promesses utopiques;les bourses ont saluées dignement sa prise de pouvoir et les licenciements et fermetures vont se succéder ,les investisseurs n'ont aucune confiance en cet individu

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 07 Mai 2012 à 15h10

    12h57 : 'Ils doivent etre' ... (du verbe devoir) spece d'analaphabete

    Alerter Répondre

  • Par cavapasser le 07 Mai 2012 à 18h40

    En réponse à : Anonyme (voir le message)

    la bourse, et les actionnaires ne peuvent que saluer les plans sociaux,c'est là dessus qu'ils font leur beurre...
    Le fait que des bourses saluent telle ou telle mesure, n'a rien de "digne", mais pour comprendre cela il faut avoir autre chose que de la "sarconerie" entre les oreilles...

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.