Le Salon de Genève est habituellement une fête de l'automobile. Cette année, ce ne sera pas le cas de Rover qui a décidé de ne pas participer au rendez-vous genevois. Le constructeur a pris cette décision afin de faire des économies et de se concentrer sur les négociations de rachats en cours avec la société chinoise Shanghai Automotive Industry Corporation. Autres motifs cités par la firme: l'absence de nouveauté et les tarifs excessifs des stands.

C'est la première fois que Rover manque ce salon depuis que la marque est devenue indépendante il y a cinq ans. Elle sera finalement représentée par une société suisse.