Audi poursuit dans l'élargissement de son offre hybride avec la présentation de l'A8 Hybrid préfigurée lors du salon de Genève en 2010. Selon Audi, cette dernière propose la puissance d'un V6 pour la consommation d'un 4 cylindres … mais alors de la concurrence car chez Audi les 4 cylindres parviennent à dépasser les 250 ch quand les premiers V6 ne dépassent pas 190 ch ! Reste qu'avec une consommation normalisée de 6,4l/100km, cette A8 Hybrid de 245 ch et 480 Nm de couple se positionne parfaitement face à la version 3,0l TDI 240ch et 500 Nm. De quoi avoir des doutes au moment du choix : essence ou diesel ?
Salon de Francfort 2011 - Audi A8 Hybrid, 4 cylindres, 245 ch et 6.4l/100km

Audi lance son A8 Hybrid qui devrait mettre le doute dans la tête des clients qui souhaitaient opter pour un V6 3,0l TDI. En effet, avec 245 ch et 480 Nm de couple issus du 4 cylindres (211 ch et 350 Nm) aidé du moteur électrique (54ch et 210 Nm), l'A8 Hybrid devient concurrente de sa soeur V6 3,0l TDI de 240 ch et 500 Nm.


S'il vous importe peu de rouler à l'essence ou au diesel, il faudra départager les 2 sur d'autres critères. Niveau consommation, l'Hybrid annonce 6,4l/100 km (148 gr CO2/km), le TDI 6,6l/100km (mais 173 gr CO2/km), des valeurs somme toute assez proches.


Et comme les prix ne sont pas encore connus, finalement, peut-être que l'idée de rouler 100% électrique jusqu'à 100 km/h et 3 km à 60km/h constants et donc de ne pas envoyer de particules nocives dans les poumons des piétons vous convaincra.


Communiqué


Le véhicule phare d’Audi est conçu comme un véhicule hybride parallèle hautement efficace. Le deux litres TFSI, modifié en quelques points, délivre une puissance de 155 kW (211 cv) et un couple de 350 Nm entre 1 500 et 4 200 t/min. Le moteur à combustion est combiné à un moteur électrique en forme de disque qui délivre pour sa part 40 kW (54 cv) et 210 Nm.




La machine synchrone à aimant permanent est logée à la place du convertisseur de couple devant la boîte tiptronic à huit rapports qui a été modifiée. Un embrayage multidisques placé dans un bain d’huile relie et sépare le bloc électrique et le TFSI. L’embrayage est très précis et doux dans tous les cas de figure. La boîte hybride, qui permet de passer les rapports rapidement et avec grand confort, transmet les couples moteurs aux roues avant et contribue à l'efficience de l'Audi A8 hybrid grâce à ses vitesses largement étagées.




La puissance temporaire de 180 kW (245 cv) et le couple de 480 Nm sont garants d’excellentes performances. L’Audi A8 hybrid passe en 7,7 secondes de zéro à 100 km/h et atteint une vitesse maximale de 235 km/h. Sa consommation en cycle mixte européen est inférieure à 6,4 litres aux 100 km/h. Les émissions de CO2 restent en deça de 148 grammes par km (toutes les valeurs sont provisoires).
L’Audi A8 hybrid peut circuler en mode tout électrique jusqu’à 100 m/h ; à une vitesse constante de 60 km/h, elle a une autonomie de trois kilomètres. Le conducteur a le choix entre trois programmes. La case EV donne la priorité à la propulsion électrique, le programme D commande les deux moteurs avec une grande efficience. Le mode S et la touche à impulsions de la boîte tiptronic sont conçus pour une conduite sportive. La berline hybride dispose de cinq régimes différents : elle peut circuler uniquement avec le TFSI, en mode tout électrique ou en mode hybride, elle peut également récupérer l’énergie et exercer une fonction boost. Deux affichages permettent au conducteur de visualiser en détail tous les régimes.


La batterie lithium-ion, qui pèse 36,7 kilogrammes, est placée dans le coffre, à l’abri des chocs. Elle a une puissance nominale de 1,3 kWh et génère 40 kW. Selon les besoins, elle est refroidie à l’air par deux voies – par l’air de l’habitacle via un ventilateur et par le biais d’un circuit de refroidissement propre relié à la climatisation automatique. Elle se maintient ainsi en grande partie dans une marge de température qui permet d’exploiter pleinement ses potentialités. Le bloc électrique et l’électronique de puissance compacte, qui sert de régulateur entre la batterie et le bloc électrique, sont refroidis à l’eau.


L’Audi A8 hybrid se distingue des autres modèles par de petits détails. Les dix branches de ses roues en alliage de 18 pouces en série et de 19 pouces en option rappellent les pales de turbine. Des inscriptions ‘Hybrid’ ornent la carrosserie. Le conducteur peut choisir comme peinture exclusive l’argent arctique. La voiture est dotée en série d’une peinture métallique, de la climatisation automatique tri-zone, de phares LED et du système audio Bose.




L’Audi A8 hybrid sera l’une des berlines les plus légères dans sa catégorie – grâce à la compétence dont fait preuve la marque en matière de construction ultralégère. Sa carrosserie est intégralement fabriquée en aluminium (Audi Space Frame), les montants B sont en acier trempé très rigide. Elle ne pèse que 231 kilogrammes, soit environ 40% de moins qu’une ossature comparable en acier.