A l’approche de l’automne, Opel commercialise son petit cabriolet. Grâce à toit rigide escamotable, il passe en coupé en moins de 20 secondes, prêt à affronter les frimas. Essai des versions 14 16V et 1.8 16V sous le soleil du Lubéron.

Essai - Opel Tigra TwinTop : un coupé-cabriolet pour deux

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Opel Tigra

124 g/km

Début de commercialisation du modèle :
Opel Tigra Twintop

Juin 2004

Essai - Opel Tigra TwinTop : un coupé-cabriolet pour deux
La Tigra TwinTop affiche quasiment la longueur de la Citroën C3 Pluriel, quelques centimètres de plus que la 206 CC. Cette dernière semble sa cible principale, ne serait-ce que par le système de toit escamotable proche. Mais plutôt que d’imiter la Peugeot en offrant deux places de secours étriquées à l’arrière, l’Opel a préféré oublier cette improbable banquette et soigner sa ligne et la capacité de son coffre.
La Tigra TwinTop n’est pas la première deux places à toit rigide escamotable à moins de 20 000/21 000 €. La minuscule et craquante Daihatsu Copen, quasiment dépourvue de coffre, l’a précédé de quelques mois.
En un peu moins étriqué que la japonaise, on trouve bien comme découvrable la Ford Streetka, é galement réservé aux amoureux - monogames - mais elle a droit à un toit en toile, agrémenté d’un classique hard-top en option. De la taille de la Ford et également à capote, la Mini Cabriolet offre quatre places mais un coffre aussi rikiki que la 206 en cabriolet. Bref, comme on peut aussi exclure les classiques roadsters toilés tels que Fiat Barchetta, MG TF et Mazda MX-5, la Tigra TwinTop arrive sur le marché des petits cabriolets de moins de 4 mètres sans rivales directes.