La BRZ aura droit l'an prochain à une version plus puissante sous le blason STi. Il sera question de 230 ch, et ce, sans suralimentation. Les modifications seront portées sur l'échappement et sur l'admission.
Les 200 ch du duo Subaru BRZ - Toyota GT86, trop justes vous dites ? Les deux constructeurs semblent avoir écouté les doléances de certains et préparent chacun de leur côté des variantes un peu plus musclées de leur coupé. Si Toyota annonce avoir choisi un chemin très technologique avec l'emploi d'un dérivé du Kers, Subaru, lui, s'engage dans une voie bien plus conventionnelle avec une augmentation de puissance par des modifications apportées directement sur la mécanique déjà en place. Ainsi, le régime moteur maximum sera légèrement augmenté, l'admission sera optimisée et l'échappement sera libéré. Au final, STi estime que la puissance sera située entre 220 ch et 230 ch.
Outre le coup de boost, les suspensions seront modifiées, les jantes ne seront plus des 17 pouces mais des 18 pouces avec des étriers de freins à quatre pistons STi. Subaru rappelle qu'il n'y a pas de place pour turbo sous le capot de la BRZ (en particulier pour faire passer l'intercooler), et qu'un compresseur amputerait sérieusement les performances de l'auto.
Le surcoût par rapport à une BRZ classique devrait être d'environ 2500 € et le lancement serait prévu "un peu après le printemps".