S'il en est bien un qui n'a pas trop à s'en faire pour son avenir, c'est bien Tiger Woods. Le golfeur, qui a eu 30 ans le 30 décembre dernier, est à nouveau en 2005 le sportif le mieux payé du monde avec 69,5 millions d'euros, dont plus de 66 millions rien qu'en contrats publicitaires.

Tiger Woods devance de peu Michael Schumacher, second du classement avec 65,2 millions d'euros, mais de très loin le tennisman Andre Agassi, troisième de ce classement avec "seulement" 36,7 millions d'euros. Côté français, c'est Zinédine Zidane qui arrive en tête avec 14,6 millions d'euros, mais notre Zizou national reste loin, très loin derrière Tiger Woods puisqu'il n'est que le quarantième dans cette liste des sportifs les mieux payés au monde. Mais résumer Tiger Woods aux millions d'euros qu'il a accumulés serait bien réducteur au vu de son extraordinaire carrière, tant il a égalé ou pulvérisé tous les records. Dès ses débuts, Tiger Woods a été un vrai phénomène puisque son ascension, qui l'a conduit jusqu'à la place de numéro un mondial, a été la plus rapide de l'histoire de son sport. Et comme il n'avait que 21 ans, cet exploit fait également de lui le plus jeune numéro un mondial de la discipline. De plus, s'il est l'un des cinq joueurs à avoir remporté les quatre tournois majeurs, c'est-à-dire l'US Open, le British Open, l'USPGA et le Masters d'Augusta, Tiger Woods est en revanche le seul golfeur à les avoir tous gagné la même année. Dans ces mêmes tournois, Tiger Woods détient également les records des plus bas pointages de l'histoire du golf. Et la liste des records détenus par Tiger Woods est encore bien longue. Si pour en arriver là, Tiger Woods est capable de faire preuve d'une rigueur et d'une concentration sans faille quand il est sur le green, en dehors, il est comme tous les jeunes hommes de trente ans, il s'éclate. Tiger Woods adore les sensations fortes et il l'a d'ailleurs prouvé le 23 avril dernier en sautant à l'élastique du haut d'un funiculaire perché à 134 mètres. Visiblement pas effrayé par ces 8,5 secondes de chute libre, Tiger Woods a repris une bonne dose d'adrénaline le lendemain en remportant une course de stock-car organisée par son caddie, Steve Williams. Tiger Woods n'a pas hésité une seule seconde à participer à cette course, destinée à récolter des fonds pour la fondation Steve Williams pour enfants défavorisés. C'était la première fois que Tiger Woods prenait le volant d'un tel bolide et pourtant, il a rapidement pris l'ascendant sur ses adversaires, menant la course dès le sixième des douze tours de course. Il est tout de même incroyable ce Tiger Woods: qu'il ait un club ou un volant dans les mains, il est toujours le numéro un.

Forum

[Aimez vous le golf?

  • >http://www.forum-auto.com/sqlforum/section7/sujet223205.htm]