;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Toutes les marques>Ferrari>Actualité


La rédaction

4.

Tous les modèles produits

FerrariTous les modèles produits
1947 - Lancement de la 166 (V12-1992 cm3) déclinée en versions Inter, Sport et Corsa.
Prenant livraison de sa 166 en novembre, le prince Igor Troubetzkoy est le premier de client de Ferrari.
1951 - Présentation au salon de Bruxelles de la 195 Inter (V12-2340 cm3), puis à Turin de la 340 America (V12-4 litres). Lancement de la 212 Inter (V12-2544 cm3).
1952 - Présentation à Turin des nouvelles 225 S (V12-2700 cm3 ; 250 S (V12-3 litres) et 342 America (V12-4100 cm3).
1953 - Lancement des berlinettes/barquettes "course" 250 MM (V12-2953 cm3) et 375 MM (V12-4522 cm3) et des GT 375 America, 250 Europa.
1954 - Présentation au Salon de Paris de la 250 GT (V12-2953 cm3). Autres nouveautés : barquette sport 750 Monza (4 cyl.-3 litres) et 500 Mondial (4 cyl.-2 litres).
1956 - Nouveautés de l’année : 500 TR (4 cyl.-2 litres) ; 860 Monza (4 cyl .-3,4 litres) ; 290 MM (V12-3490 cm3) ; 410 Super America (V12-4920 cm3).
1957 - Présentation de la barquette compétition 250 Testa Rossa (V12-3 litres) et en GT du spider 250 California. Pour la première fois, la production annuelle commercialisée dépasse les 100 exemplaires (113).
1959 - Présentation au salon de Paris des nouvelles 250 GT (châssis court) en versions Lusso et Competizione. Ferrari
1960 - Présentation au salon de Bruxelles de la nouvelle 400 Superamerica (V12-3967 cm3).
1961 - La production dépasse les 400 exemplaires.
1962 - Présentation de la "sublime" 250 GTO et des premiers prototypes 250 P à moteur V12 arrière.
1963 - Présentation au salon de Paris de la 250 LM (V12-3 litres).
1964 - Lancement de la 330 GT (V12-3967 cm3) et de la 275 GTB (V12-3300 cm3).
1966 - Présentation à Genève de la 330 GTC et du cabriolet 365 California (V12-4380 cm3). En novembre, présentation de la Dino GT Berlinetta et de la Fiat Spider à moteur Dino V6.
1967 - Présentation à Turin de la Dino 246 GT (première Ferrari de route à moteur central arrière). Ferrari
1968 - Présentation au Salon de Paris de la 365 GTB4 (V12-4380 cm3) baptisée Daytona en souvenir du triomphe de 1967 sur le circuit américain. Ferrari
1969 - Lancement des coupés 365 GTC et cabriolets 365 GTS. Présentation à Genève de la Dino 246 GT (V6-2.4 litres) et à Francfort du spider 365 GTS Daytona.
1971 - Présentation au salon de Turin de la 365 GT/4 BB (Berlinetta Boxer) à moteur 12 cylindres à plat. Pour la première fois, la production annuelle dépasse largement la barre des 1000 exemplaires (1246).
1973 - Présentation au Salon de Paris de la 308 GT4 (V8-2927 cm3) carrossée par Bertone.
1975 - Au salon de Paris la 308 GTB dessinée par Pininfarina complète judicieusement la gamme aux côtés de la peu élégante 308 GT4.
1976 - Toujours à Paris, présentation de la 512 BB (flat 12-4942 cm3-280 km/h) et de la 400 Coupé 2+2 (V12).
1979 - Pour la première fois la production annuelle dépasse les 2000 exemplaires (2221).
1980 - Présentation au salon de Genève de la Mondial 2+2 (V8-2927 cm3). Ferrari
1983 - Présentation du cabriolet Mondial.
1984 - Présentation à Genève de la 288 GTO (V8 double Turbo-2855 cm3-400 ch) destinée à l’homologation en Groupe B (200 exemplaires). Lancement au Salon de Paris de la Testarossa (flat 12-4942 cm3-390 ch).
1985 - La 412 (4942 cm3) succède au coupé 2+2 400. Présentation au salon de Francfort des 328 GTB et GTS (spider) à moteur V8 3185 cm3. Pour la première fois, la production annuelle dépasse les 3000 exemplaires (3119).
1987 - Présentation à Francfort de la F 40 (40 pour le 40e anniversaire de la marque) : coque carbone, V8-2936 cm3-2 turbos-480 ch-325 km/h… Ferrari
1990 - Présentation à Genève de la 348 TB (V8-3405 cm3).
1992 - En juillet, la 512 TR succède à la Testarossa ; présentation à Bruxelles de la 456 GT à moteur V12 avant (5474 cm3-442 ch). Ferrari
1993 - Lancement de la 348 spider.
1994 - Présentation de la F355 (V8-3496 cm3) et la F 512M (flat 12-4943 cm3-440 ch).
1995 - Présentation au salon de Genève de la F50 (V12-513 ch-325 km/h), production militée à 349 exemplaires ; lancement du spider F355. Ferrari
1996 - Toujours à Genève, présentation de la F 550 Maranello, berlinette à moteur avant V12-5,5 litres-485 ch).
1999 - Présentation à Genève de la 360 Modena (V8-3.6 litres).
2000 - Lancement du spider 360 Modena.
2000 - Présentation de la F550 Barchetta (V12 5.5 485 ch) Ferrari
2002 - Lancement de la F 575 M (V12 515 ch) Ferrari
Lancement de la Enzo (V12 6.0 660 ch) Ferrari
2003 - Présentation à Genève de la F360 Challenge Stradale Ferrari
Lancement de la F 612 Scaglietti (V12 540 ch) Ferrari
2004
-F 430 (V8-4.3-490 ch)
-575 M Superamerica (V12-5.8-515 ch)
-F430 Spider (V8 à 90°, 4.3l 490ch.)
2006
-Ferrari 599 GTB Fiorano (V12, 5.9l 620ch.)
2007
-Ferrari 430 Scuderia (V8 à 90°, 4.3l 490ch.)
2009
-Ferrari California GT (V8 à 90°, 4.3l 460ch.)
-Ferrari Scuderia Spider 16M (V8 à 90°, 4.3l 460ch.)
-Ferrari 458 Italia (V8, 4.5l, 570ch.)

Mots clés :

Rétro ; Saga des marques ; Ferrari ;

Commentaires de l'article (3)
  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 23 Juillet 2011 à 23h28

    Bel article. Complet et intéressant !

     
    Juste une correction à propos de la Ferrari 430 Scuderia qui fait 510 chevaux et non 490.

     
    Bonne continuation.

     

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 30 Août 2012 à 14h39

    et la 16m aussi 510

    Alerter Répondre

  • Par collinsfangio le 01 Novembre 2014 à 06h52

    très bel article , cependant certaine idées reçues ont hélas la vie dure !
    elles sont en l'occurrence le fruit de gens sans goût artistique prononcé, ou tout du moins l'expression d'individus tellement prétentieux et surs de leurs impérieux jugements, que d'une phrase ils balayent tout l'édifient travail d'un maître incontestable du design automobile à savoir Nuccio BERTONE. La FERRARI 308 GT 4, n'est pas peu élégante comme nous pouvons le lire sur ce bel article , mais au contraire , extrêmement élégante , il s'agit même en terme de réalisation de 2+2 à moteur centrale du chef d'œuvre absolu de l'histoire de l'automobile. Sergio PININ FARINA avec 10 cm de plus généreusement concédés dans le cahier des charges confié par Enzo FERRARI n'a pas été aussi bon avec la "Mondial". De plus la 308 gt 4 est probablement la FERRARI la plus homogène à conduire des modèles de l'ère "classique". Cordialement votre.

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Forum Ferrari

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter