Pour animer cette version hybride qui sera une offre unique chez les marques généralistes, Mitsubishi a choisi d’associer un moteur essence à un bloc électrique. Pour être plus précis, il combine à l'avant un bloc thermique avec un bloc électrique, tandis qu'a l'arrière seul une mécanique électrique est présente. Une solution qui permet de disposer de quatre roues motrices même en mode tout électrique. En termes d’autonomie, le constructeur japonais annonce que son SUV pourra parcourir jusqu'à 55 km en tout électrique avec une vitesse maxi de 100 km/h et son autonomie globale avec le moteur essence associé sera de 880 km. Les rejets de CO2 sont estimés à environ 50 grammes de CO2 par km. La commercialisation devrait intervenir sur le marché japonais début 2013 puis la marque le déploiera par la suite en Europe, en Amérique du Nord et sur d'autres marchés mondiaux
Pour tout savoir sur les nouveautés du Mondial de Paris 2012, retour à la page sommaire et à la liste des modèles.