Même si les radars automatiques restent un moyen très efficace pour lutter contre les excès de vitesse, le gouvernement va généraliser une nouvelle arme : l’Ultralyte LR, un radar laser encore plus redoutable que les jumelles. La nouvelle terreur des routes.

Malgré la baisse régulière de la mortalité routière et le fait que le bilan de l’accidentologie 2005 soit passé sous la barre fatidique des 5000 morts (4 990), le gouvernement ne semble jamais rassasié puisque la lutte ne va faire que s’amplifier. Le chiffre de 1 000 radars devrait être atteint cette année.

Partant du constat que l’accidentologie des deux roues reste encore trop élevée et surtout insensible aux différentes mesures mises en place, le gouvernement a décidé de les prendre principalement pour cible. Résultat, la généralisation d’un nouveau radar laser dénommé Ultralyte LR.

Sa création n’est pourtant tout récente puisqu’elle remonte à 5 ou 6 ans à l’époque où le gouvernement cherchait des façons plus modernes de contrôler la vitesse des automobilistes. A l’époque, plusieurs sociétés avaient proposés des solutions mais c’était surtout Sagem avec son Eurolaser qui avait retenu l’attention. Mercura n’avait pas été oublié mais les commandes étaient moins importantes. L’Ultralyte LR était donc plus rare sur nos routes. Aujourd’hui les choses vont changer puisqu’il devrait faire son apparition dans toute la France.

Une découverte surprise

Après vous avoir présenté en avant-première les radars jumelles, Caradisiac a eu l’occasion de tester le nouveau petit jouet de la maréchaussée. Nous avons pu effectuer ce test par hasard. Au cours d’un comparatif entre une Porsche Cayman S et un Boxer S sur un circuit près de Charleville-Mézières, nous avons eu la surprise de découvrir des gendarmes du peloton local entrain de réaliser des essais de leur nouveau « joujou ».

Quelques minutes plus tard, nous avions l’Ultralyte LR entre les mains.

Ultralyte LR : la nouvelle arme de la gendarmerie

Premier constat, celui-ci est relativement léger et se tient comme un pistolet, à une seule main alors que les jumelles demandaient les deux. Attention, toutefois, il est vivement conseillé d’utiliser votre main gauche afin d’obtenir un meilleur équilibre.

Même si le principe se veut relativement simple : viser pour connaître la vitesse du véhicule, la pratique est plus délicate (heureusement pour nous d’ailleurs) car le manque de stabilité est rédhibitoire. Nous avons également pu constater qu’il est impossible de contrôler deux véhicules qui se suivent de près car le temps d’affichage est relativement conséquent. En revanche, alors que les jumelles étaient inefficaces par temps de brouillard, l’Ultralyte LR est performant en pareilles circonstances. Impossible de se cacher derrière une mauvaise visibilité.

Bonne nouvelle pour tous ceux qui sont adeptes du téléphone au volant ou du non-port de ceinture car l’UltraLyte LR ne permet pas de contrôler ces deux domaines. Méfiez-vous toutefois car son principal atout réside dans sa portée de 900 m soit près de 300 m supplémentaires que les radars jumelles. Il est donc très difficile de passer au travers des mailles du filet, même avec un détecteur de radar de dernière génération d’autant plus qu’il est capable de mesurer une vitesse pouvant aller jusqu’à 250 km/h.

Ses points forts/ses points faibles

Atouts

Léger

Plus longue portée (900 m) que les jumelles (600 m)

Utilisable par temps de brouillard

Fonctionnalité : rapprochement et éloignement

Efficace avec les motos ce qui n’était pas le cas des jumelles

Faiblesses

Incapable de contrôler d’autres domaines comme le port de la ceinture ou l'utilisation du téléphone portable

Stabilité difficile à obtenir

Temps d’affichage sur l’écran long ce qui empêche le contrôle de deux voitures consécutivement.

Lire aussi

Forum