La Ville de Paris s'est engagée dans une politique résolument anti-voitures. L'ennemi est désigné : l'automobiliste. Intra-muros ou originaires de banlieue, ceux qui sont contraints de prendre leur voiture dans la capitale, faute de transports en commun, vont être les premiers à être pénalisés.

"J’ai besoin de ma voiture. Pas eux. J’ai une Smart à essence. Ils ont des 4x4 diesel. Je paie mon stationnement 20 euros par jour alors qu’eux paient un seul euro", s’insurge un habitant de Sèvres (92). Ce sentiment commun à tous les habitants de la couronne parisienne, risque de s’intensifier avec la mise place de mesures qui fustigent l’utilisation de l’automobile dans Paris. Bertrand Delanoë, maire socialiste de la capitale, a présenté au Conseil de Paris un plan visant à "éliminer progressivement les dégâts sanitaires provoqués par l’automobile" dans la capitale. A cette occasion six grands chantiers à vocation "écologiques" ont été présentés. Un plus pour les parisiens sans voiture, dont le cadre de vie va être amélioré, mais une sacrée galère en perspective pour les habitants de la banlieue et pour les téméraires parisiens qui résistent et persistent à se déplacer en auto. Caradisiac s’est penché sur la question et fait le bilan de ce qui va changer pour les automobilistes.


Un péage urbain à Paris ?

Faut-il avoir peur des mesures   anti-voiture à Paris ?

Pour répondre à une circulation automobile toujours plus importante et à la pollution, Londres a mis en place en février 2003, un péage urbain: chaque automobiliste qui veut entrer au coeur de la capitale britannique doit payer une taxe quotidienne de 8 euros. Résultat: la circulation a baissé de 16 % et le volume d'embouteillage d'un tiers. Stockholm emboîte le pas. La capitale suédoise va tester ce système pendant un an, à compter de juin 2005. Si on appliquait cette mesure à Paris , cela entraînerait "une ségrégation par l'argent et une discrimination entre ceux qui habitent dans Paris et dans les banlieues" avait répondu à l’époque, l’adjoint au maire, Denis Baupin. Si ces nouvelles mesures ne font pas leur preuve, l’adoption d’un péage urbain à Paris est à craindre.

Forum : Pensez vous que Paris adopte un jour le péage urbain ?

Lire aussi :

vous allez payer beaucoup plus cher le 1er janvier !