Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Fiche fiabilité Volkswagen Bora

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiche fiabilité Volkswagen Bora

Dates clés

  • Commercialisation : octobre 1998 à novembre 2005 - Version break : mai 1999 à novembre 2005
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Cette berline à coffre arrière sans hayon a été dérivée de l'ancienne génération de Golf 4 mais n'a pas connu sur notre territoire le succès de sa sœur plus courte. Elle offre donc, à des prix un peu plus mesurés, un profil plus classique mais des caractéristiques sinon totalement calquées sur celle de la Golf. Et des soucis techniques également… identiques. A noter que la version break est strictement identique, à l'appellation près, à celle de la Golf. Comme quoi, ses gênes sont vraiment semblables.

Caradisiac a aimé

  • Les prix plus mesurés que pour sa soeur Golf
  • La finition intérieure
  • L'insonorisation en essence
  • Le brio des moteurs diesels
  • L'équipement jamais chiche

Caradisiac n'a pas aimé

  • Sa fiabilité
  • Le bruit des diesels
  • L'ergonomie de la climatisation et de la ventilation
  • Le manque de motricité des versions puissantes

Nos versions préférées

  • V5 170 CH SPORT
  • TDI 130 CONFORT BV6

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Ses prix : un peu moins surévalués que ceux de sa proche cousine, la Golf.
  • Sa finition intérieure : valorisante, avec sa belle richesse de matériaux, notamment le plastique bien rembourré et épais de la planche de bord. Et une qualité de fabrication à la fois gratifiante et rassurante quant au vieillissement.
  • Ses diesels TDI : vifs, volontaires et toujours sobres. Surtout sur les TDI les plus récentes dotées d’injecteurs-pompes (ils se reconnaissent à leur “D” et leur “I” rouges).
  • Ses qualités routières : fort correct, avec un freinage rarement pris en défaut.
  • Son équipement : le plus souvent complet, et ce dès la version de base et amélioré maintes fois en cours de carrière. Côté sécurité, pas de lacune. ESP (stabilisateur de trajectoire) généralisé de série à toute la gamme en mai 2001. Climatisation de série à partir de 2000.
  • Le silence des versions essence : le niveau sonore très contenu des mécaniques à essence (même des versions sportives) renforce l'impression de qualité générale.

Ce qui peut faire hésiter

  • Sa fiabilité : ne vous fiez pas, en la matière, à l'excellente réputation de la marque. Ce modèle techniquement identique à la Golf 4 est victime d'assez nombreuses faiblesses, parfois très coûteuses à réparer. Attention : la marque ne participe que peu aux frais de réparations, même pour des défauts très largement connus et répétitifs.
  • Son confort : moins doux que celui des françaises concurrentes.
  • Le bruit des diesels : les TDI certes performants émettent des sonorités un peu bourdonnantes, surtout en phase d'accélération.
  • La motricité des TDI : sur les diesels les plus puissantes (TDI 130 et 150), le train avant peine à faire passer la puissance au sol lors de fortes accélérations.
  • Les commandes d'aération/chauffage : elle sont implantées trop bas sur la console centrale, avec un affichage vraiment peu lisible.

3. Budget

Achat / Cote :

La cote est un cran moins haute que celle des Golf 4. Possibilité de négocier, car les Bora berline ont de plus en plus tendance à rester longtemps sur les bras de leurs vendeurs. Les versions essence, certes minoritaires, sont souvent de bons choix à des prix plus cohérents que les TDI, plus plébiscitées et plus chères.

Consommation :

Niveau très compétitif, avec une mention spéciale pour les TDI, surtout celles avec moteurs de seconde génération dotés d'injecteurs-pompes.

Assurance :

Plus chère de 12 à 20% que sur ses concurrentes françaises.

Prix des pièces :

Prix assez élevé, quelques caractérisées sur certaines pièces, de mécanique comme de carrosserie.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 à 30 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 60 000 km (quelques TDI de certaines années), sinon de 90 000 à 180 000 km. Les versions dotées de grande roues imposent des budgets de pneus élevés.

4. Fiabilité

Description :

Attention à l'image de sérieux et de fiabilité attachée à la marque : les déconvenues sur les productions de ces années sont nombreuses ! n'achetez donc pas lmes yeux fermés : certaines versions sont carrément à bannir. Et, pour la plupart des autres, il faut bien faire le point sur les symptômes qu'aurait pu rencontrer le précédent utilisateur, et les possibles interventions qu'il aurait déjà effectuées. Sinon, vous allez au-devant des ennuis et des dépenses déraisonnables. Evolution positive de fin de carrière : à partir de 2003, la fiabilité redevient excellente.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteurs 1.6. Sur quelques voitures fabriquées jusqu'en 2003, quelques cas de rupture accidentelle de la courroie de distribution. Causés par la faiblesse du taquet d'entraînement. Peut occasionner des dommages sur les soupapes, la culasse, voire nécessiter un échange complet du moteur. Prise en charge partielle de la réparation par Volkswagen, en fonction de l'âge et du kilométrage de la voiture.
  • Moteurs essence 1.4, 1.6, 1.8 T et V5. Sur les modèles fabriqués entre janvier 2001 et janvier 2003, défaillance assez fréquente des bobines d'allumage. Remplacement pris en charge partiellement ou totalement par Volkswagen, selon l'âge et le kilométrage de la voiture.
  • Moteurs TDI. Sur les modèles fabriqués jusqu’au printemps 2003, baisse progressive des performances, parfois dès 40-15 000 km. Causée par l’encrassement du débitmètre d’air. Remède : pas de nettoyage possible, remplacement obligatoire (coût : environ 130 €).
  • Moteur 1.9 TDI 110. Sur les modèles 98, quelques cas de jeu ou grippage de l'axe de turbo, ou endommagement de la tige reliant la capsule à dépression au turbo.
  • Moteur 1.9 TDI 110. Sur les modèles fabriqués jusqu'en avril 1999, très forte tendance à l’encrassement du turbo à géométrie variable : baisse de puissance et, à terme, casse possible du turbo.
  • Moteur 1.9 TDI 110, 115 130 et 150. Faiblesse possible du turbo à géométrie variable. Le plus souvent causée par l'encrassement des ailettes et altération possible de leur système d’inclinaison sur les TDI 110, 115 et 130, des cas de casse prématurée sur les TDI 115 et 150.
  • Moteur 1.9 TDI 115. Des casses de moteur : très nombreux remplacements à partir de 70 000 km. Souvent causé par un problème de piston. Coût : env. 8 000 €. Pas de prise en garantie.
  • Moteur TDI 130. Sur quelques TDI 130, risque de casse de soupapes.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 1.6 (8 et 16 soupapes). Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2002, à-coups assez chroniques. Remède : reprogrammation du boîtier d'injection. Par ailleurs, retransmission de vibrations cycliques dans l’habitacle au ralenti.
  • Moteur 1.8 T 150. Souci assez fréquent de pompe à eau, parfois à partir de 60 000 km.
  • Moteur 2.0. faiblesse de la pompe à eau.
  • Moteur 1.9 TDI 110. Sur les modèles fabriqués jusqu'en septembre 1999, problème de ralenti lors d’un débrayage ou du passage au point mort après une accélération (ralenti trop haut/trop bas ou irrégulier, risque de caler). Se corrige par une électronique de gestion moteur modifiée.
  • Moteurs 1.9 TDI 90 et 110. Sur les TDI 90 et 110, difficulté de redémarrage à chaud et possible souci sur la durit de dépression du turbo.
  • Train avant. Sur tous les modèles, possible apparition de bruits à partir de 80 000 km. Le plus souvent dus à l’articulation de la barre stabilisatrice.

Aspect extérieur :

  • Portières. Sur les modèles 98-99, portes qui peuvent se bloquer (serrure).

Finition intérieure :

  • Sièges avant. Sur les modèles fabriqués jusqu'en janvier 1999, jeu possible et bruit sur les dossiers.
  • Bruits parasites (sièges avant). Sur les modèles fabriqués jusqu'en janvier 1999, possibles craquements de la planche de bord.
  • Bruits parasites (gâches de serrures). Sur les modèles fabriqués jusqu'en septembre 1999, bruit en provenance des gâches de serrure de portières.
  • Bruits parasites (levier de vitesses). Sur les modèles fabriqués jusqu'en 2001, résonance dans le levier de vitesses (due à la masse antivibratoire).
  • Finition. Sur les modèles fabriqués jusqu'en 2001, mauvaise fixation du pommeau de levier de vitesses.
  • Finition. Sur les modèles fabriqués jusqu'en 2001, mauvaise fixation des embouts de bouches d’aération diffusant l’air au niveau des pieds à l’avant.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Verrouillage central. Sur les modèles fabriqués jusqu'en 2001, quelques défaillances, le plus souvent dues au moteur de verrouillage ou à la détérioration du câble du contacteur de déverrouillage de trappe à carburant situé près du levier de frein à main.
  • Lève-vitres. Sur tous les modèles (surtout ceux fabriqués jusqu’en juin 2000), pannes récurrentes de lève-vitres. Dues au moteur ou au mécanisme de montée/descente, parfois à la fonction anti-pincement qui peut perturber la remontée (à reparamétrer). Prise en charge partielle en fonction de l'âge et du kilométrage de la voiture.
  • Climatisation. Sur certains modèles (surtout ceux fabriqués jusqu’en 2002), incidents de climatisation : aléa sur la programmation automatique, e de cas assez nombreux de casse du compresseur frigorifique à partir de 80 000 km.
  • Instruments de bord. Sur quelques modèles fabriqués jusqu'en 2000, défaillance de certains instruments de bord, ou dysfonctionnement généralisé des cadrans. Causé par le circuit imprimé au dos des compteurs. Remède : bloc d’instruments à changer en entier.
  • Radio. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2000, souci de réception des stations (parasites).
  • Signal d’oubli d’extinction des feux. Sur les modèles 99-2000, fonctionnement aléatoire ; il peut s'actionner lorsque la portière conducteur s'ouvre, même si les feux sont éteints.
  • Boutons de commande. Ceux situés sur la planche de bord peuvent éventuellement se coincer en frottant contre leur cadre.

Rappel de rectification en concession :

  • Mise en route. Sur les versions Confort et automatiques construites jusqu'en septembre 1998, démarrage restant parfois impossible. Causé par une anomalie du système anti-démarrage électronique. Rappel fin 1998.
  • Moteur 1.9 TDI 115. Sur les modèles fabriqués en 1999, risque de casse moteur. Dû à un défaut de revêtement des pistons. Rappel en janvier 2000 : moteur changé. Mais attention : toutes les TDI 115 présentent une grande fragilité mécanique, et ce n'est qu'une faible part des modèles vendus qui a été rappelée.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

5. Meilleures versions

En essence : V5 170 CH SPORT

Rare version à 5 cylindres. Son moteur original dégage un vrai plaisir de conduite. Tempérament renforcé avec la version 170 ch, commercialisée à partir d'octobre 2000.
Commercialisation : 2000
Puissance fiscale : 11
Puissance réelle : 170 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : TDI 130 CONFORT BV6

Elle est tentante, avec sa puissance alléchante et sa présentation le plus souvent haut de gamme. Attention à son usage et à son entretien préalables : le turbo a pu souffrir.
Commercialisation : 2001
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 130 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En savoir plus sur :
Volkswagen Bora

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

J'ai une Bora speedway 1900 tdi de 70 kw de octobre 2003. Un roulement remplacé à l'avant après 48000 km (2 ans et deux mois). Le roulement est pris en charge par VW, mais pas la main-d'oeuvre. Un peu bruyant à l'intérieur. Elle fonctionne comme au premier jour. Très bonne voiture, consommation - de 6 litres au cent, tout parcours confondus.

Par Anonyme

j'ai une Bora break essence de septembre 2000.bruyante à 130km/h.remplacement du lève-vitre avant gauche à 102000kms.pas de prise en charge de VW.changement de la sonde à oxygène à 125000kms.bonne voiture à mon avis(7l/7.5l en circuit mixte)

Par Anonyme

j'ai eu une bora v5 sport de 1999 et g vraiment eu aucun souci,je suis allez en vacance avec au maroc (en plus de sa la chaleur)je dis sa pke sur des forum je vois des personnes ki raconte ke c pas un moteur fiable a cause du circuit de refroidissement....donc voila tres content de cette voiture et qui se fais de plus en plus rare!!!!!

Par Anonyme

J'ai eu une Bora TDI 115ch boite 6 de 1999 à 2006, la finition intérieure est correcte mais le revêtement du frein à main se désagrégeait et le bouton de commande des rétroviseurs inséré dans la portière n'est pas très solide. Vers 100 000 Km, perte de puissance due à la défaillance du débitmètre. A 180 000 Km, après une consommation d'eau excessive; le joint de culasse a laché, la voiture a été revendue comme épave.

Par Anonyme

j'ai eu une bora tdi 115, moteur cassé 100 000 km. moteur de lève vitre elèctrique remplacé a 25 000, boite de vitesse changé a 30 000 sois disant parce que un mécano l'a endomagé lors d'une révision.

Par Anonyme

j ai une bora tdi110 ch elle a 200000 km me une super patate je suis un fan de volfswagen auparavant javait une vento style passat des anne 94 koi superr voiture et tres economiques .

Par Anonyme

j'ai un modèle de 1999, 90 ch TDI elle a 170000km et elle tourne comme une horloge . j'ai juste changé la sonde à oxygène il y a 2 ans.je ne comprends pas pourquoi dire qu'elle n'est pas fiable...

Par Anonyme

Bonsoir, En seconde voiture, une Bora achetée neuve en 2000. Bonne voiture, toujours aucune panne à ce jour,  seulement une vanne grippée avec perte de puissance vers 95 000 km, prise en charge par VW. Rien à signaler à 120 000km aujourd'hui, version TDI 115 BV6 confort, voiture plaisante et fiable, RAS.

Par Anonyme

tdi 115 AJM de septembre 2000 , 203000km, aucuns problèmes.

Par Anonyme

c une voitur qui a fait ces preuves

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire