Le Caddy s’est forgé une solide réputation dans le milieu du véhicule utilitaire. La variante véhicule personnel a vu le jour en 2004 sous le nom de « Life ». La firme de Wolfsburg présente aujourd’hui une version Maxi rallongée de 47 centimètres. Hormis les transports de petits groupes telles que les navettes d’aéroports, d’hôtels ou de grandes entreprises, ce Caddy Maxi revendique des prestations à la hauteur des exigences des mères de familles.

Son espace habitable tout d’abord. Le Caddy Maxi peut emmener 7 personnes et leurs bagages. Dans cette configuration le volume de coffre présente 530 litres. Ce dernier peut s’étendre à 4700 litres. Soit bien mieux qu’un Tourneo Connect ou qu’un Fiat Doblo qui seraient ses proches concurrents… Tout en précisant que ses derniers mesurent 10 centimètres de moins.

Quoiqu’il en soit ce Caddy Maxi n’a pas les jetons lorsqu’il s’agit de transporter. Les portières à ouverture latérale sont appropriées à l’accès des rejetons et le seuil de chargement adapté au dur labeur d’une mère de famille, lorsqu’il faut gérer les tâches quotidiennes (dépose à l’école, courses, chargement, etc.).

Le Caddy Maxi propose quasiment les mêmes prestations qu’un Touran, l’ergonomie et l’équipement en moins. La Caddy Maxi s’autorise par exemple un plancher plat (comme sur le Touran)… avec un peu plus d’huile de coude. Ici c’est à la main qu’on enlève cette troisième banquette.

Esthétiquement la Caddy Maxi reste fidèle à son image de VU amélioré. Du robuste avec une face avant inchangée, celle de l’ancien Touran. L’intérieur est beaucoup moins austère qu’on pourrait le croire. Précisons toutefois que notre modèle d’essai était suréquipé : ordinateur de bord (203 €), ESP (444 €), aide au stationnement (382 €), de la peinture métallisée (583 €), etc. Quoiqu’il en soit, le Caddy Maxi n’est pas avare en équipements. De série on retrouve les antibrouillards, la radio CD MP3, la clim’, les porte-gobelets, etc.