Entre Volkswagen et Suzuki, ça n'est pas forcément la grande entente en ce moment. Après les affaires en justice entre les deux par rapport à la place de Volkswagen dans le capital de Suzuki, c'est un nouveau procès cette fois perdu par Volkswagen, concernant le badge GTI.
Volkswagen avait il y a quelques années protesté contre la sportive de Suzuki, alors que le constructeur japonais s'apprêtait à la lancer en Australie sous le nom Swift GTI. VW revendiquait alors le fait que GTI et Golf GTI étaient des noms qui lui appartenaient, et Suzuki avait alors du changer le nom de l'auto en Swift Sport. Seulement voilà, la cour générale de l'Union Européenne a tranché, et estime qu'il n'y a aucune chance de confondre le nom Swift GTI et Golf GTI. Même chose concernant le design, les deux étant complètement différentes, la Swift dans sa variante sportive pourra donc s'appeler à l'avenir Swift GTI.
Etonnant lorsqu'on sait qu'entre-temps, Peugeot avait lancé la 308 GTI, et Volkswagen ne s'était pour l'occasion pas manifesté. Alors serait-ce personnel à l'encontre du constructeur japonais ?
Même si Volkswagen a la possibilité de faire appel, il semble peu probable que cela aboutisse.