Le constructeur allemand Volkswagen a finalement renoncé à fabriquer une papamobile blindée pour le pape Benoît XVI. Ce projet "n'est plus à l'ordre du jour", a déclaré un porte-parole de la firme de Wolfsburg, expliquant que Volkswagen s'était plié à "un souhait du pape". Benoît XVI a fait savoir qu'il souhaitait utiliser des véhicules existants et a suggéré à Volkswagen de mettre des automobiles à disposition des oeuvres caritatives plutôt que de lui fabriquer une nouvelle papamobile comme il était prévu pour les journées mondiales de la jeunesse (JMJ) qui se déroulent au mois d'août en Allemagne.

Alexandre Bataille