Le visage du WRC va profondément évoluer l’an prochain. Ford se retirant, les deux seuls constructeurs officiellement impliqués seront le multiple champion du monde Citroën et le nouveau venu Volkswagen. Evidemment, on attend beaucoup de ce dernier pour opposer une résistance à Citroën et pimenter les débats même si les Ford Fiesta de M-Sport devraient encore être dans le coup.

Seulement, du côté de Volkswagen, on tient à gérer la pression. Il faut dire qu’en plus d’être attendue au tournant, l’équipe Volkswagen, compte tenu des moyens importants investis, se doit de réussir. Jost Capito, le patron de Volkswagen Motorsport, estime cependant que son équipe ne sera pas en mesure de jouer dans le tiercé de tête avant la mi-saison prochaine. Alors, bluff ou non ?

Dans un entretien accordé au site officiel du WRC, Jost Capito explique qu’il faudra attendre le rallye du Portugal pour juger du niveau de compétitivité de la voiture, soit la mi-avril. Certes, sauf que tout le monde jugera du niveau de performance de la nouvelle Polo R dès l’ouverture de la saison, au Monte-Carlo où les deux équipages composés d’un côté de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia et, de l’autre, de Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila seront au départ…