Après l'accident qu'a connu Jari Matti Latvala en Amérique du Sud pour un de ses premiers tests avec la Polo R WRC, c'est son compatriote Mikko Hirvonen qui vient de se mettre au tas – tout seul – et de détruire une DS3 WRC à quelques jours du début du Monte-Carlo. Pas la meilleure façon de se mettre en confiance.

L'équipe Citroën est (ou plutôt était) actuellement en essais en vue du Monte-Carlo et après Sébastien Loeb en Ardèche, c'était au tour de Mikko Hirvonen de poursuivre. Malheureusement pour le Finlandais, ses tests se sont arrêtés prématurément après qu'il a détruit sa DS3 WRC lors d'une série de 3 tonneaux. Par chance, ni lui, ni Jarmo Lehtinen son copilote n'ont été blessés. Cela aurait pu être nettement plus grave si l'on en croit les témoignages.

La sortie s'est produite lors de tests en pneus slicks sur un terrain assez glissant et dans une courbe rapide abordée en 5eme au-delà de 100 km/h. Hirvonen rate la corde de quelques centimètres et met ses roues dans la neige fondue ce qui entraîne sa DS3 vers la montagne en sortie de virage. Le choc envoie la voiture en tonneaux mais, par chance, elle restera sur la route.

Hirvonen l'a confié lui-même à Autosport : « ce n'est pas la meilleure façon de commencer l'année »
En bonus, les derniers tests de Sébastien Loeb en Ardèche.


En illustration les images des autos en tests aux couleurs définitives. Dans la vidéo, c'est la DS3 de test, probablement celle détruite par Hirvonen.