C'est ce matin que les concurrents du 81e rallye Monte-Carlo se sont élancés pour un shakedown particulièrement délicat sur les hauteurs autour de Valence. Délicat car la neige tombée en quantité a provoqué quelques problèmes d'acheminement des spectateurs et c'est avec ½ heure de retard que Sébastien Loeb a inauguré la saison 2013.
WRC Monte-Carlo 2013 : c'est parti sous la neige
Sur un rallye où le shakedown ne présente pas d'intérêt sportif (sur les rallyes terre, le classement détermine la position de départ), il convient surtout de ne pas commettre d'erreur et de vérifier que tout fonctionne. Avec la neige tombée en quantité sur les 3,6 km du parcours (on parle d'une ES11 à St Jean en Royans 100% enneigée !), personne n'a donc pris de risque mais les chronos au terme des 4 passages révèlent tout de même une première hiérarchie qui sera forcément totalement bousculée lors de la première spéciale disputée demain à 9h.


C'est donc le belge Thierry Neuville passé chez Ford (ou plutôt Qatar M-Sport) qui réalise le meilleur chrono, 2 secondes devant Sébastien Loeb (Citroën DS3 WRC) et son équipier Evgeny Novikov. Suivent ensuite Mikko Hirvonen à 3,3s (sa cabriole de la semaine dernière ne semble pas l'avoir marqué) et les 2 VW Polo R WRC de Latvala et Ogier qui se tiennent dans le même dixième. Dani Sordo (DS3 WRC) et Mads Ostberg, le premier pilote de Qatar M-Sport, ont pris encore moins de risques et ferme la marche du Top 8.
WRC Monte-Carlo 2013 : c'est parti sous la neige