Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus X
 

Inscription à la newsletter

Fermer
Votre email n'est pas valide

Recevez 1 fois par semaine, l'actu Auto. Essai, Comparatif, Vidéo, conseil

Recevez les bons plans de Caradisiac et de ses partenaires


* Champ obligatoire


Vous devez sélectionner au moins une newsletter

A très bientôt sur Caradisiac.com.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@carboatmedia.fr

 

What is it : François vous explique le Cadillac Escalade Hybrid

François Chapus

Publié dans Voitures d'exception > LuxeAugmenter la policeDiminuer la police

par

Envoyer à un(e) ami(e)

Fermer
Vos informations personnelles

Vous

Les informations personnelles de votre ami(e)

Votre ami(e)

Message à transmettre

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Un gros SUV américain de luxe peut-il faire bon ménage avec économie et écologie ? Avec plus de 20 % de réduction de la consommation et des émissions de CO2 par rapport  à la version à essence, Cadillac fait un premier pas –de pachyderme- dans la bonne voie avec l’Escalade hybride, mais est-ce suffisant pour attirer des clients européens en mal d’exotisme ?








What is it : François vous explique le Cadillac Escalade HybridLa troisième génération du Cadillac Escalade a été présentée en 2006. Ce mastodonte de 5,14 m de long aux lignes saillantes et aux jantes chromées de 22 pouces ne passe pas inaperçu. Ses concurrents en Europe sont peu nombreux, et pas tous vraiment «full size» en comparaison. Ce sont l’Audi Q7 et le Mercedes GL, voire le Range Rover. En Amérique du Nord, il doit également affronter dans cette catégorie des « Luxury Utility » de grosses carrures comme l’Infiniti QX56 (5,29 m de long) et le Lincoln Navigator, ou le « petit » Lexus LX 570 (4,99 m).



Des deux cotés de l’Atlantique, aucun de ces véhicules ne propose une solution hybride. La version hybride de l’Escalade a démarré sa commercialisation aux USA fin 2008 et n’a fait qu’une courte apparition chez nous l’année suivante, juste avant que le principal importateur européen de Cadillac (Kroymans, couvrant une douzaine de pays) n’ait mis la clé sous la porte.
La marque de luxe de General Motors a refait surface sur le Vieux Continent dès 2010 par l’intermédiaire de l’entité Cadillac Europe dépendant directement de la maison mère, sans importateurs nationaux. En France, c’est Paul Chedid Automotive qui importait précédemment la marque Hummer  et le groupe Chassay à Tours qui (re)deviennent les principaux distributeurs Cadillac, complétés par une dizaine d’autres.
 
Comment ça marche ?
 
Le concept de « downsizing » (cylindrée réduite compensée par une puissance spécifique augmentée) semble encore complètement étranger à la plupart des marques américaines.  Cadillac déroge à peine à cette constatation et l’Escalade hybride réduit la cylindrée de son V8 à 6 litres, au lieu de 6.2 pour la version exclusivement à essence de 409 ch. En revanche, le cycle de Atkinson (la fermeture retardée des soupapes d’admission, cf Nissan Micra 1.2 DiG-S) a été retenue afin d’améliorer le rendement du gros V8 à deux soupapes par cylindres. L’Escalade Hybride intègre également la gestion active du carburant (ActiveFuel Management) qui permet au V8 Vortec de tourner uniquement sur quatre cylindres seulement en conditions favorables (faible charge moteur, …).
Le moteur thermique de 337 ch est secondé par deux moteurs électriques compacts d’une puissance d’environ 113 chevaux, le tout procurant une puissance cumulée de 374 chevaux et un couple de 495 Nm.
 On a affaire ici à un hybride parallèle, solution dont Honda est le fer de lance, et utilisé aussi par Audi, Porsche, VW, BMW et Mercedes. Le système se rapproche très clairement de celui de ces deux derniers constructeurs. Logique,  GM a collaboré dès la fin des années 90 avec les deux marques allemandes sur l’hybridation essence/électrique afin de ne pas laisser le champs entièrement libre au groupe Toyota et à Honda. Le schéma de l’hybridation de l’Escalade dont le cœur se situe dans la transmission à deux modes ressemble fort par exemple à celui de l’ancien ML 450 HYBRID  de 340 ch et 517 Nm.
What is it : François vous explique le Cadillac Escalade HybridL’unité de transmission comprend les deux moteurs électriques intégrés dans le carter de boîte, trois ensembles d’engrenage planétaire et quatre embrayages. Cette configuration permet de répartir la puissance selon un mode électrique et un mode mécanique. Les quatre embrayages distribuent le couple fourni par le moteur électrique et le moteur thermique via quatre rapports fixes et deux rapports électriques variables en continu (boîte automatique 6 vitesses pour l’Escalade 6.2) vers les quatre roues du système de transmission intégrale en fonction des conditions de circulation et des conditions d’adhérence des roues, le tout en privilégiant un régime optimal en vue de maximiser l’efficience énergétique. Cadillac parle pour simplifier de transmission variable électrique (EVT).

Le fonctionnement des deux moteurs électrique et la gestion de l’ensemble du système embarqué haute tension est sous le contrôle de l’électronique de puissance logée dans le compartiment moteur, y compris le module qui permet l’échange de puissance entre le système embarqué de 12 volts et la batterie de 300 volts. Cette dernière de type nickel-hydrures métalliques -à la capacité non communiquée!- est placée sous la deuxième rangée de sièges, où elle ne limite pas l’accès aux places de deuxième et troisième rangées. Elle est rechargé par la récupération de l’énergie cinétique au freinage.

Le système hybride 2 modes (ou bimode) permet au véhicule de démarrer et rouler uniquement à l’électricité lors de manoeuvres ou à basse vitesse (moins de 45 km/h et pas beaucoup plus de un kilomètre lors de notre essai. La puissance électrique se jumelle à celle du moteur thermique (fonction booster) au delà dans le but d’optimiser agrément et rendement énergétique.  Sans à coups et débarrassé des patinages sonores de la transmission qui troubleraient la douce mélopée du V8 (dépassant rarement les 2000 tours/minute en conduite coulée). A pleine puissance, il semblerait que seul le moteur thermique soit sollicité.
 
What is it : François vous explique le Cadillac Escalade HybridPrécisons enfin que le Cadillac Escalade Hybride permet un usage en deux ou quatre roues motrices avec différents modes qui permettent d’adapter aisément la motricité aux besoins. Mais hybride ou pas, l’Escalade porte bien mal son nom. Il est capable de gravir un trottoir, mais il ne faut pas lui en demander beaucoup plus, incapable qu’il est de se frayer un passage dans les chemins creux (trop large), de franchir la moindre difficulté en TT (mauvais angles caractéristiques en dépit d’une garde au sol de 23 cm. Sur route sinueuse, le roulis trop important et la direction  à assistance électrique inconsistante brident le plaisir au volant. Sans compter l’inertie lors des changement de cap ou le freinage moyen, conséquence de la masse importante du véhicule. Celle-ci influe aussi sur la capacité de remorquage, limitée à une charge de 2,5 tonnes. Le diamètre de braquage est raisonnable pour le gabarit de l’engin, mais il atteint entre trottoirs 11,9 m et bien plus entre murs, ce qui ne facilite pas la conduite en ville et  lors de manœuvres.
Est-ce écologique ?
Assurément, un véhicule qui rejette 256 g/km de CO2 ne peut pas vraiment se classer parmi les véhicules écolos. Toutefois, la baisse des émissions de CO2 est sensible par rapport à l’Escalade 6.2 qui émet 339 grammes.  C’est mieux que le SUV Cadillac SRX 3.0 et presque aussi bien que l’Audi Q7 3.TFSi de 333 ch  crédité de 249 g/km. Comme ce dernier, l’Escalade Hybride rejette très peu de NOx en comparaison des quelques véhicules à motorisations Diesel disponibles dans cette catégorie.

Un géant  pas si vert que ça !

 
Est-ce économique ?

What is it : François vous explique le Cadillac Escalade HybridPour un véhicule qui frôle à vide 2 800 kg, pas vraiment aérodynamique et équipé d’une transmission intégrale semi-permanente (en France, dispo en simple propulsion sur certains marchés), les consommations sont presque raisonnables. La consommation moyenne combinée (cycle mixte européen) de l’Escalade Hybride est ainsi de 10,9 l/100  (11.1 l / 100 km sur version 2010) contre 14,5 litres pour la version exclusivement à essence 6.2 de 409 ch à bva6. Certes, les accélérations de l’hybride sont moins vives (plus de 8 secondes sur le 0 à 100 km/h), mais l ‘agrément général ou la vitesse maxi limitée électroniquement à 170 km/h restent comparables.

Parmi ses concurrents en motorisation à essence de plus de 300 chevaux, seule la version 3.0 à compresseur du Q7 (333 ch) plus léger d’une demi-tonne peut également se prévaloir d’une consommation normée en cycle mixte inférieure à 11 litres au cent. Mais la botte secrète des deux motorisations de l'Escalade, c'est qu'elles acceptent l'E85.
 
What is it : François vous explique le Cadillac Escalade HybridEn pratique, la consommation moyenne avec du SP 95 peut descendre sous 15 litres pied droit léger et atteint 18 l/100 sans trop freiner ses ardeurs en usage varié, là où la version à essence dépasse 21 litres. Si le système hybride deux modes ne nous a pas permis de réduire la consommation d’essence des 20 % attendus par rapport au modèle non-hybride, c’est sans doute que nous avons pas roulé suffisamment sur route accidentée afin de profiter pleinement de la régénération au freinage, et en ville où le start & stop coupe le V8 à l’arrêt dans les embouteillages et aux feu rouges. GM annonce d’ailleurs une économie qui peut dépasser 30 % en circulation urbaine.
 
 En plus de la garantie normale de 3 ans ou 100 000 km, le Cadillac Escalade Hybride dispose d’une garantie de 8 ans ou 160 000 km pour ses composants hybrides spécifiques comprenant la transmission hybride et des composants internes (incluant la pompe de transmission auxiliaire du fluide, le contrôleur de pompe de transmission auxiliaire et les câbles de transmission triphasés), le modulateur de freins, la batterie hybride -dont la fiabilité à long terme est assurée par des cycles de charge et décharge optimisés- et le système électrique 300 Volts (câblage haute tension hybride, les modules de contrôle hybrides, le module d’inversion de puissance de transmission). Voilà qui  augure de couts de réparations modérés pendant quelques années, à défaut d’un cout d’usage attrayant.

J’achète, j’achète pas ?

What is it : François vous explique le Cadillac Escalade HybridSous nos latitudes, à l’exception d’un rappeur plus fortuné que vert, j’ai  du mal à imaginer qui peut acheter un tel engin. En touts cas, inadapté en ville comme dans les chemins, pas folichon sur route ou sur autoroute, je n’achète pas l’Escalade. Hydride ou pas. Même si l’hybridation apportait une réduction de la consommation et des émissions de 20 %, ce qui n’est apparemment pas toujours le cas, l’Escalade tient plus du dinosaure que du véhicule du futur malgré son réel contenu technologique. D’autant que proposé aux alentours de 87 000 € en finition Sport Luxury et 94 000 € avec le niveau d’équipement Platinium (10 000  de plus que les versions 6.2 à essence), il n’est pas bradé.


Envoyer à un(e) ami(e)

Fermer
Vos informations personnelles

Vous

Les informations personnelles de votre ami(e)

Votre ami(e)

Message à transmettre

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Poursuivez votre lecture

Commentaires de l'article (8)
  • Par crash71100 le 16 Novembre 2011 à 13h05

    si il y a bien une voiture qui sers a rien c'est bien celle la

    Alerter Répondre

  • Par ericjeune le 16 Novembre 2011 à 13h21

    " Le moteur thermique de 337 ch est secondé par deux moteurs électriques compacts d’une puissance d’environ 113 chevaux, le tout procurant une puissance cumulée de 374 chevaux " J'aimerais comprendre comment 337 ch + 113 ch = 374 ch ??? Deuxième question : est-ce qu'on touche le bonus spécial pour les véhicules Hybrides avec ce véhicule qui de part sa conso est soumis au super-malus ???

    Alerter Répondre

  • Par Pierre Desjardins le 16 Novembre 2011 à 14h01

    En réponse à : Anonyme (voir le message)

    Les moteurs essence et électrique ne délivrent pas leur puissance maximale au même moment, on n'ajoute donc pas les puissances maximales de chacun mais on donne la plus grosse somme, comme pour tous les hybrides.
    Pour pouvoir prétendre au bonus spécial des véhicules hybrides de 2000€, il faut que les émissions soient inférieures ou égales à 110g de CO2/km, ce qui n'est pas le cas pour cet Escalade.

    Alerter Répondre

  • Par THUNDERSTRUCK le 16 Novembre 2011 à 14h47

    ah ok c donc la version courte et non la version longue pick up EXT ou " simple version longue " ESV.

     
    Bah, vaut mieux la version normale et passer au tout gpl enfin, comme si l’hybride sur ce pachyderme se voulait bien se donner bonne conscience.

    Alerter Répondre

  • Par roc et gravillon le 16 Novembre 2011 à 21h03

    En réponse à : Anonyme (voir le message)

    Ce que répondra sans doute Ericjeune à Mr Desjardin est que Peugeot communique bien de son coté pour sa 3008 hybride sur un moteur thermique de 163 ch + un électrique de 37 ch = 200 ch.

     
    Alors, deux poids, deux mesures, chevaux SAE contre chevaux DIN ?

     
    :voyons:




    Alerter Répondre

  • Par Pierre Desjardins le 17 Novembre 2011 à 09h04

    Très bonne question, le 3008 HYbrid4 est en fait un cas particulier et ça tombe bien, il sera dans le prochain Watt is it.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 18 Novembre 2011 à 06h12

    C'est marketting. La personne lambda va additionner, se moquant pas mal des régimes, et Cadillac vendra 450 chevaux. Il suffirait de faire une courbe de puissance aux roues f(régime), étant la somme des 2, pour se faire une idée. Là c'est tout à fait curieux car on a affaire à un V8 essence dont la courbe spécifique de puissance conditionne tout (celle du moteur électrique étant linéaire). L'Hybrid4 associe l'électrique au diesel, sur une plage de fonctionnement réduite. Il doit y avoir, je suppose, le pic vers 2500 tr/min, ce qui semble normal. J'aimerais bien voir la courbe de puissance du V8, il y a anguille sous roche.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 21 Novembre 2011 à 12h54

    Sur le 3008 Hybrid, le moteur électrique logé sur le train arrière entraine les roues arrières (logiquement); il n'y a pas de lien direct entre le 2.0 HDI 163 et le bloc électrique. Le bloc électrique entraine UNIQUEMENT les roues arrières, lorsqu'on le met mode électrique pur par exemple. Le 3008 est une traction à la base, dans le cas de l'hybride, seul le 2.0 HDI entraine les roues avant, au contraire des Prius sur laquelle les 2 modes d'énergie entrainent les roues avant. Dans le cas du Cadillac Escalad comme du Q5 Hybrid ou des Cayenne Hybrid, les 4 roues sont entrainées en permanence de toute façon, que l'on fonctione en thermique pur ou en thermique + électrique.
    En fait le fonctionement du 3008, tout comme de la DS5 Hybri4 et 508Hybrid, s'apparente davantage au Lexus RX 400h et 450h.
    PSA a conçu et opté pour ce systeme car il adaptable sur un plus grand nompbre de modèles sans grandes adaptations: le train arrière est un multibras comme celui de la 508 et différent de l'essieu de torsion des 3008 et DS5 non hybrides.

    Alerter Répondre

Alerte de modération

Fermer

Message concerné :

Saisie du message à l'intention du modérateur

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Déposer un commentaire

Pas encore membre ?

Créer un compte

Avec votre compte Caradisiac, vous pouvez :

  • - Commenter les articles avec votre pseudonyme
      sans saisir le code de vérification
  • - Participer au forum
  • - Créer un blog

Ou postez en anonyme :

Liste de smiley Liste de smileys

X

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:
Code du captcha disponible avec image uniquement Recharger le captcha

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter