Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

ABS, 40 ans déjà

Dans Equipement / Autres actu équipement

Il fut un temps pas si lointain où l'ABS n'était qu'une option sur les véhicules neufs. Le système d'antiblocage des roues lors des phases de freinage a eu une longue genèse, partagée entre aviation et automobile. Cette année, nous fêtons les quarante ans de la mise en service de l'ABS sur un véhicule automobile de série.

ABS, 40 ans déjà

La gestation de "l'antiblockiersystem" fut très longue. Les premières traces d'un système de gestion du blocage des roues lors des freinages remontent au début du siècle dernier. Et il ne faut pas croire que ce que l'on appelle aujourd'hui "ABS" a toujours été l'apanage de nos automobiles. Longtemps, l'homme chercha à mieux gérer les phases de ralentissement des trains et des avions, notamment lors de l'atterrissage. Un moment critique qui occasionna de graves accidents avant la Seconde Guerre Mondiale, où le blocage de roues pouvait entraîner un basculement du nez de l'appareil vers l'avant.

Il faudra attendre la fin des années soixante-dix pour voir l'ABS débarquer officiellement sur nos autos. Bosch, qui a déposé des brevets dès les années trente, profite de l'avènement de l'électronique pour lancer l'ABS, qui est une appellation protégée. L'une des premières autos à en bénéficier est une Mercedes Classe S W116, en 1978. Mais cela reste une option. Sur les BMW E30 d'accès (316i et 318i, par exemple), l'ABS était, là aussi, une option payante.

Ce n'est que dans les années quatre-vingt que l'ABS se démocratise de série sur les véhicules automobiles de marques généralistes. Cette décennie vit également la venue de l'ABS sur les motos.

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, l'ABS a mis du temps à réellement s'imposer dans l'automobile. L'Union Européenne ne l'a rendu obligatoire... qu'en 2004 !

L'ABS, comment ça marche ?

L'ABS est une sorte de cerveau qui analyse la pression de freinage en temps réel sur les roues en fonction de l'adhérence. Lorsque cette dernière est précaire et qu'un freinage d'urgence est enclenché, le système "relâche" légèrement la pression pour éviter que les roues ne se bloquent, en envoyant le liquide de frein de l'étrier vers le maître-cylindre. Evidemment, dès que les conditions le permettent à nouveau, la pression peut réaugmenter. C'est d'ailleurs ce qui cause ces vibrations si particulières en cas d'enclenchement de l'ABS : des oscillations entre des phases de relâchement de la pression et de reprise de la pression.

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un énorme progrès signé Bosch, non seulement pour l'automobile, mais aussi pour le PL et la moto.

Très belle photo dans l'article, en voici une autre :

http://club.caradisiac.com/whealer/benzimmer-118658/photo/mercedes-benz-w116-6589644.html

Par

En réponse à Whealer

Un énorme progrès signé Bosch, non seulement pour l'automobile, mais aussi pour le PL et la moto.

Très belle photo dans l'article, en voici une autre :

http://club.caradisiac.com/whealer/benzimmer-118658/photo/mercedes-benz-w116-6589644.html

Disons que clairement l'ABS sur une moto est beaucoup plus discutable.

Par contre, je ne pensais pas que c'était Mercedes qui avait été le premier a avoir mi l'ABS, j'aurais plus misé sur Volvo.

Par

On rappellera que le premier constructeur ayant fait l'effort de proposer en série cet équipement a été Ford sur la Scorpio en 1985.

Sans doute pas neutre pour justifier son couronnement voiture de l'année l'année suivante.

Par

"C'est d'ailleurs ce qui cause ces vibrations si particulières en cas d'enclenchement de l'ABS : des oscillations entre des phases de relâchement de la pression et de reprise de la pression."

Apparemment ça ne fonctionne plus comme ça sur les véhicules modernes.:bah: (Dixit ROCCO)

Par

Au départ, ça a été développé par TelDix (Telefunken_Bendix) et la première voiture qui devait en être dotée était la SM, mais cela ne s'est pas fait par manque de moyens et d'une technologie suffisamment intégrée (composants discrets).

Bosch a racheté les brevets et a développé un système se basant sur les premiers circuits intégrés.

Par

En réponse à mekinsy

"C'est d'ailleurs ce qui cause ces vibrations si particulières en cas d'enclenchement de l'ABS : des oscillations entre des phases de relâchement de la pression et de reprise de la pression."

Apparemment ça ne fonctionne plus comme ça sur les véhicules modernes.:bah: (Dixit ROCCO)

....dixit Rocco et n'importe quelle autre zig ayant pu comparer les réalisations premières et ce qui est actuellement proposé ... night and day Monoski ....

Par

"une sorte de cerveau"

Je crois que les lecteurs ne sont pas trop cons et que vous pouvez utiliser le mot " Microprocesseur"

Par

La première apparition de l'ABS était à chercher plutôt chez Jensen:

Certes, c'est plus confidentiel, mais ça mérite d'être rappellé.

D'ailleurs, c'était également une des toutes premières (ou même première d'après l'article wiki ci-dessous) voiture à avoir 4 roues motrices.

https://en.wikipedia.org/wiki/Jensen_FF

Par

Ah ces Allemands, toujours là en cas de réussite industrielle :bien:

(Ils me semblent que Bosh et Mercedes soient des marques Allemandes )

Par

En réponse à king crimson

La première apparition de l'ABS était à chercher plutôt chez Jensen:

Certes, c'est plus confidentiel, mais ça mérite d'être rappellé.

D'ailleurs, c'était également une des toutes premières (ou même première d'après l'article wiki ci-dessous) voiture à avoir 4 roues motrices.

https://en.wikipedia.org/wiki/Jensen_FF

Effectivement l'Interceptor de 66 fût la première voiture de série a être équipé d'un ABS mécanique et la FF la première a avoir une transmission intégrale (non dédié au TT)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire