Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Accident : mort sur l'autoroute à cause d'un barrage sauvage

Dans Pratique / Sécurité

Accident : mort sur l'autoroute à cause d'un barrage sauvage

Au simple énoncé des faits, ça rassemblerait à un drame terriblement banal. Dans la nuit de lundi à mardi, le chauffeur d'une camionnette immatriculée en Pologne a perdu la vie après être rentré dans un poids lourd en circulant sur l’autoroute A16. La cause ? Somnolence, vitesse excessive ? Non. Un barrage routier sauvage.

Cela se passe en France, dans un pays qui ne souffre pas a priori d’un quelconque conflit ou autre soulèvement insurrectionnel. Et pourtant, il est des territoires et des circonstances qui laissent à penser que l’État de droit n’est plus qu’un vague souvenir. Tout comme l’ordre public. Sur l’autoroute A16, dernièrement, le doute a encore grandi sur notre situation générale. Et pour cause : on y trouve des barrages sauvages.

Des obstacles qui ont provoqué le drame. L’accident mortel d’un conducteur de camionnette qui a terminé sa course contre l’arrière d’un poids lourd. D’après l’enquête, ce barrage avait été érigé par des migrants. Le poids lourd était bloqué par un barrage de troncs d'arbres. Il avait été installé entre les échangeurs 49 et 50 sur l'autoroute A16, au niveau de la commune de Guemps à quinze kilomètres de Calais.

Qu’il y ait un mort est une première dans le Calaisis, depuis le début de la crise migratoire en 2014. Mais qu’il y ait ainsi des barrages n’est pas une chose inédite. Au début du mois de juin, une vingtaine de migrants avaient installé un barrage enflammé sur l'autoroute A16 au niveau de Marck, soit quelques kilomètres avant l'entrée vers la rocade portuaire. Fin mai, un autre barrage avait été érigé dans des conditions similaires.

Mots clés :

Commentaires (63)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

À part à augmenter les impôts, il n'y a pas les moyens de mettre des gendarmes partout pour démanteler chaque barrage sauvage dans la minute.

Par

Et pourtant, il est des territoires et des circonstances qui laissent à penser que l’État de droit n’est plus qu’un vague souvenir.

J'ai l'impression d'être sur Le Figaro, là, pas un site automobile. Sauf que l'article n'analyse rien, ne propose rien et se contente de racoler.

Ça fera tout de même plaisir à 1 ou 2 "Bleu Marine"...

Par

Ça n'en reste pas moins triste.

Par

En réponse à beniot9888

Et pourtant, il est des territoires et des circonstances qui laissent à penser que l’État de droit n’est plus qu’un vague souvenir.

J'ai l'impression d'être sur Le Figaro, là, pas un site automobile. Sauf que l'article n'analyse rien, ne propose rien et se contente de racoler.

Ça fera tout de même plaisir à 1 ou 2 "Bleu Marine"...

Tout à fait, cet "article" parle d'un fait divers au potentiel racoleur et polémique important, c'est tout et sans intérêt

Par

Le figaro.fr: Au début du mois de juin, une vingtaine de migrants avaient installé un barrage enflammé sur l'autoroute A16 au niveau de Marck, soit quelques kilomètres avant l'entrée vers la rocade portuaire. Fin mai, un autre barrage avait été érigé dans des conditions similaires

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/06/20/01016-20170620ARTFIG00054-pas-de-calais-un-chauffeur-tue-dans-un-accident-provoque-par-un-barrage-de-migrants.php

Caradisiac: Au début du mois de juin, une vingtaine de migrants avaient installé un barrage enflammé sur l'autoroute A16 au niveau de Marck, soit quelques kilomètres avant l'entrée vers la rocade portuaire. Fin mai, un autre barrage avait été érigé dans des conditions similaires.

Par

En réponse à Puntorelien

Le figaro.fr: Au début du mois de juin, une vingtaine de migrants avaient installé un barrage enflammé sur l'autoroute A16 au niveau de Marck, soit quelques kilomètres avant l'entrée vers la rocade portuaire. Fin mai, un autre barrage avait été érigé dans des conditions similaires

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/06/20/01016-20170620ARTFIG00054-pas-de-calais-un-chauffeur-tue-dans-un-accident-provoque-par-un-barrage-de-migrants.php

Caradisiac: Au début du mois de juin, une vingtaine de migrants avaient installé un barrage enflammé sur l'autoroute A16 au niveau de Marck, soit quelques kilomètres avant l'entrée vers la rocade portuaire. Fin mai, un autre barrage avait été érigé dans des conditions similaires.

Tjrs le petit bobo qui vient embêter tout le monde sur des pacotilles. Apparemment le copier/coller te choque plus que la mort de ce chauffeur polonais et le fait que l'Etat soit incapable de faire régner l'ordre (et la civilisation) dans cet endroit de France ?

Ah la la la la....

Par

En réponse à beniot9888

Et pourtant, il est des territoires et des circonstances qui laissent à penser que l’État de droit n’est plus qu’un vague souvenir.

J'ai l'impression d'être sur Le Figaro, là, pas un site automobile. Sauf que l'article n'analyse rien, ne propose rien et se contente de racoler.

Ça fera tout de même plaisir à 1 ou 2 "Bleu Marine"...

A parce que faire régner l'ordre et l’autorité sur un territoire de la République est uniquement l'affaire des partisans d'extrême droite ? Ah bon ?

L'un des problèmes en France est que la nation, le respect de celle-ci ou de la loi est devenu tabou, sensible... car sous couvert d’extrémisme ou racisme.

Désolé mais ceux qui s'attellent chaque jour à faire régner l'ordre en France, quel que soit leur corps de métier, ne sont pas forcément des extremistes "bleu marine", mon cher.

Par

Que peut-on répondre à ce genre de pratique ?

Pour moi c'est simple, on envoi les forces de l'ordre avec autorisation de tirer si refus de partir, ce sera une perte pour personne ce genre d'individu. Je vois pas la différence avec du terrorisme et personne ne se pose de question quand un flic tire sur un terrorisme

Extrême certe mais je vois pas comment faire peur à ces gens là qui n'ont rien à perdre à par la vie. Pour moi c'est la seule solution. En France on aime pas ce genre de discourt mais il est tant que ça change !

Par

En réponse à XCVBN

À part à augmenter les impôts, il n'y a pas les moyens de mettre des gendarmes partout pour démanteler chaque barrage sauvage dans la minute.

L'ensemble des autoroutes françaises sont sous vidéosurveillance... Donc oui on peut intervenir très rapidement. De plus ceux qui sont dans la région savent très bien que c'est non seulement courant, mais aussi que la police préfère détourner les yeux de ce genre de situation pour éviter d'avoir à gérer une émeute !

Par

Il y a un truc qui m'échappe.

Ceux qui viennent sont attirés par le Bling Bling, le fait de faire de l'argent, etc ... tout ce qu'ils voient à la TV, sur internet (parce qu'ils sont riches dans leur pays). Ce sont principalement des jeunes hommes.

Et nos gentils militants de l’extrême gauche veulent accueillir ces gens qui représentent tout ce qu'ils n'aiment pas dans la société capitaliste.

Je ne comprend pas.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire