Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Accident Tesla : le Sénat américain s'en mêle

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Accident Tesla : le Sénat américain s'en mêle

À chaque jour suffit sa peine pour le système Autopilot d’un constructeur Tesla à présent très connecté aux autorités de son pays, qui enquêtent sur un accident mortel survenu le 7 mai dernier. Un drame qui a fait une victime, celui qui était derrière le volant d’un Model S qui, littéralement, le conduisait. Jusqu’à ce qu’un camion croise sa route.

Un accident mortel qui a fait redescendre sur terre tous ceux qui envisageaient l’avènement de la voiture autonome à court terme. Car depuis que le système Autopilot n’a apparemment pas détecté un camion qui coupait la route à la berline qu’il avait sous contrôle, en raison de la météo et de la luminosité, l’ambiance à changer. De la confiance aveugle dans le progrès, on passe progressivement à la défiance vis-à-vis d’une machine infernale. Un revirement qui pourrait bien coûter très cher au constructeur Tesla.

On rappellera que l’Autopilot est un logiciel composé de capteurs, sonars, caméras et de technologies dernier cri permettant aux voitures Tesla d'effectuer seules certaines manœuvres comme freiner en cas de danger. L’agence de sécurité routière américaine, appelée NHTSA, a donné jusqu'au 29 juillet à Tesla pour lui faire parvenir une première série d'informations sur toutes ses aides à la conduite. Par ailleurs, le magazine d'une grande association américaine de consommateurs Consumer Reports a réclamé que Tesla désactive provisoirement son système Autopilot.

Mais c’est maintenant le Sénat américain qui s’en mêle par le biais de sa commission sur le commerce, les sciences et les transports. Cette dernière a demandé à être informée sur ce système Autopilot au plus tard le 29 juillet. Le tout dans une lettre adressée directement au patron Elon Musk. Ce dernier devra informer sur les mesures prises par l'entreprise pour garantir la sécurité dans le déploiement de la technologie de pilotage automatique. De même, les efforts de Tesla pour former les clients à l'utilisation de cette technologie, à ses avantages et ses limites devront être exposés. À suivre…

Tesla

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pourquoi ils lui ont confiés la parti Faits Divers et Insolite?

Par

Oula ça a l'air sérieux si le sénat s'en mêle.

Préparez le casque les pro Tesla les coups vont tomber

JE SUIS NICE.

Ciao belli

Par

Ca reste une techno naissante. Ca allait forcément arriver. Faut pas dramatiser pour ça, il faut analyser et corriger.

Et de toutes façons les gens feront les cons avec et se tueront quoi qu'il arrive. L'autopilot n'a rien de magique.

Par

Je ne dis rien,on pourrait m'accuser de teslabashing,de troll,d'anti....Motus.

Par

En réponse à p.martin.pm

Je ne dis rien,on pourrait m'accuser de teslabashing,de troll,d'anti....Motus.

Tu voulais dire quoi!

On est en France donc liberté d'expression.

Par

C'est mieux si Cara comprenait l'anglais "Thune wrote that he was interested in hearing about Tesla’s efforts to ensure its technology is “deployed safely.” He added that “manufacturers must educate consumers not only about their benefits but also their limitations.” source Fortune, 14 juillet. Donc on ne parle pas d'enquête, simplement d'une audition afin que le PDG explique comment la société s'assure des tests techniques et de l'information client...

Par

En réponse à Sevent

Tu voulais dire quoi!

On est en France donc liberté d'expression.

J'ai déjà tout dit sur ce que j'en pensait.Mes doutes sur l'utilité et la sécurité de l'autonomie.Mes doutes sur l'électrique pour tous.Mes doutes quant'à l'avenir de Tesla,qui restera,en cas d'échec que je ne souhaite pas, une belle aventure.Mais comme tous les constructeurs semblent lui emboiter le pas,j'ai forcément tort.

Par

Non mais quelle intox! Ça fait une semaine qu'on a un article tous les jours là-dessus ! Arrêtez un peu de faire peur aux gens et attendez que les conclusions de ses diverses aux enquêtes soit tirées!

Et je veux juste te rappeler que le système proposé par tesla est une aide à la conduite, et qu'en aucun cas elle ne permet aux conducteurs de regarder un DVD plutôt que de porter attention à la route…

Par

En réponse à rbaumard

Non mais quelle intox! Ça fait une semaine qu'on a un article tous les jours là-dessus ! Arrêtez un peu de faire peur aux gens et attendez que les conclusions de ses diverses aux enquêtes soit tirées!

Et je veux juste te rappeler que le système proposé par tesla est une aide à la conduite, et qu'en aucun cas elle ne permet aux conducteurs de regarder un DVD plutôt que de porter attention à la route…

peut être : mais n'appelle pas le système autopilot mais plutôt autoassit !

La nuance est considérable, et les avocats vont se délecter de l’appellation.

Et tu verras que bientôt, on ne dira plus voiture autonome mais voiture intelligente par exemple!

Par

"n'appelle pas le système autopilot" c'est le même nom dans un avion et cela reste de l'assistance, les pilotes restant aux commandes. Le problème est plus liée à l'immaturité de ceux qui l'utilisent: on ne s'assied pas sur les places arrières et on ne regarde pas un DVD en conduisant...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire