Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Accident : un motard géolocalisé quatre jours après son accident

Dans Moto / Pratique

Accident : un motard géolocalisé quatre jours après son accident

C'est une affaire qui met en lumière les bienfaits d'une technologie que l'on peut trouver trop intrusive au quotidien. Equiper sa moto d'un GPS, c'est accepter le fait de se faire pister à tout moment. Mais dans ce cas, c'est une vie qui a été sauvée. Grâce à ce dispositif bien plus efficace que le téléphone portable, un motard qui gisait depuis quatre jours dans un champ a pu être sauvé.


Une histoire incroyable qui rappelle que l'on n'a pas besoin d'être au bout du monde dans les contrées les plus reculées pour se retrouver porté disparu. Un motard sarthois en a fait la triste expérience. Se rendant à son travail avec sa moto, il n'est jamais arrivé à destination. L'employeur a alerté la famille qui a informé les autorités. Celles-ci ont commencé des recherches, mais comme le téléphone portable de l'infortuné le géolocalisait chez ses parents et des amis, rien ne laissait présager un drame en cours.


Car en fait, le motard avait eu un accident et gisait dans un champ avec une clavicule cassée et cinq côtes blessées. La famille ne voyant pas l'issue de ce qui apparaissait de plus en plus clairement comme une disparition a mobilisé le compte Google après des appel à témoins sur Facebook, l'impression et distribution de centaines de tracts puis une battue dans une zone déterminée par le portable du motard perdu.


Or il s'est avéré ensuite que les données fournies par l'opérateur n'étaient pas correctes. Par contre, le compte Google a donné une localisation exacte. Dès les données acquises, son épouse raconte : "là, on monte tous en voiture. Je traverse un champ. Il est là". L'accidenté, après quatre jours, est transporté à l'hôpital pour soigner ses fractures des sinus, des côtes et de la clavicule.


L'épouse, elle, témoigne : les données que possède Google sont bien plus précises que celles des opérateurs téléphoniques français. "Quand la gendarmerie les obtient, c'est à 5 Km près" explique-t-elle. La triangulation permet simplement d'établir une zone de 5km ou plus dans laquelle se trouve le téléphone recherché. Puis elle insiste: "des motards équipent aussi leur engin de GPS, plutôt contre le vol. Qu'ils sachent que ça peut aussi leur sauver la vie". Message reçu.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire