Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

ACTU MOTO ... dans les Rétros : 1970

Dans Moto / Loisirs

ACTU MOTO ... dans les Rétros : 1970

  • Easy Rider sort dans les salles (françaises). Ce film culte regroupe Peter Fonda, Dennis Hopper et Jack Nicholson et pose le problème de la marginalité. Un film intelligent, qui a pour seul défaut d'être ambigu sur le message délivré à propos de la drogue. Et une bande son unique, alors un conseille, allez à la fin de ces quelques lignes sur l'année 1970 pour écouter et fredonner "Born To Be Wild ..." tout en lisant ce qui c'est passé d'autre cette année là.

Get your motor running... Head it on the highway!


Looking for adventure...


In whatever comes our way!


...


BOORN TO WIIIIILD!



ACTU MOTO ... dans les Rétros : 1970


  • Honda invente les ATC, tricycles à moteur auxquels succéderont les Quads

ACTU MOTO ... dans les Rétros : 1970


  • Trois Yamaha sur le podium 1970 du championnat du monde 250 : Yamaha revient à la compétition par le biais de sa filiale hollandaise. C'est à Kent Andersson qu'est confié une 250 et une 350, ainsi qu'à Kel Carruthers, pour participer au championnat du monde.
  • Rodney GOULD est champion du monde 250 cm3 sur Yamaha, après une lutte serrée avec Carruthers et Andersson. Cette victoire étant le résultat d'une belle régularité au cours de cette saison puisqu'il s'imposa au Grand-Prix de France, sur le circuit Bugatti du Mans, puis le dutch TT d 'Assen, le GP d 'Allemagne de l 'est , le GP de Finlande, au GP des nations à Monza sur sa Yamaha d 'usine. L'année suivante Gould fut battu par Phil Read de retour en Grand-Prix avec une Yamaha privée, préparée par Helmuth Fath. En 1972 ce fut son coéquipier Jarmo Saarinen qui l 'emporta. Rodney-Arthur Gould se retira de la compétition pour s 'occuper du service course de Yamaha.
  • Beau palmarès pour Yamaha et ses trois pilote en 250 : Andersson, deuxième à Opatija, Imatra et Brno, troisième en Allemagne de l'Est sur le Sachsenring, gagne le dernier GP de l'année en Espagne à Montjuich, mais ce n'est pas suffisant pour inquiéter Gould, champion du monde, avec six victoires (Le Mans, Assen, Spa, Sachsenring, Imatra et Monza), ni Carruthers son dauphin, quatre fois vainqueur (Nurburgring, Isle de Man, Brno et Belfast).
  • Complété en 350 par les mêmes protagonistes, Andersson, cinquième du général, s'offre trois beaux podiums dans la saison, dont une magnifique seconde place derrière Agostini à Imatra. Et Kel Carruthers avec une magnifique deuxième place obtenue, en ne gagnant aucun GP, mais en assurant des places régulières sur le podium.

ACTU MOTO ... dans les Rétros : 1970


  • Après la victoire au Bol d'Or en 1969,

la 750 HONDA gagne la mythique course de DAYTONA. Dick Mann remporte les 200 milles Daytona en 1970 sur une Honda 750. C'est la première victoire d'une moto japonaise à Daytona et c'est le début de la fabuleuse carrière de la CR 750.


ACTU MOTO ... dans les Rétros : 1970


  • A Wendover dans l'Utah, Calvin Rayborn et sa Harley-Davidson Streamliner établissent un nouveau record du monde de vitesse sur deux roues et sur terre à la vitesse de 265,492 mph (427,177 km/h) sur un cigare motorisé par un moteur de Sportster.

ACTU MOTO ... dans les Rétros : 1970


ACTU MOTO ... dans les Rétros : 1970


Première grande victoire internationale du jeune Barry Sheene, 19 ans, en 125 sur la Suzuki de Stuart Graham sur le circuit de Mallory Park en Grande-Bretagne le 14 juin 1970.


Le Castellet, 15 novembre 1970 : c'est un nouveau circuit français qui ouvre sa piste aux motos. Le Circuit du Castellet, ou Circuit Paul-Ricard a été construit par l'industriel de la boisson jaune sur un terrain qu'il possédait près de Signes, dans le Var.


Le circuit Paul Ricard va à nouveau ouvrir ses portes au grand public.


Championnats à la française :


Championnats de France Inters


  • 50cc : Charly Dubois (Kreidler),
  • 125cc : Pierre Viura (Maico),
  • 250cc : Christian Bourgeois (Yamaha),
  • 350cc : Jean Auréal (Yamaha),
  • 500cc : Christian Ravel (Kawasaki), et premier Français depuis Pierre Monneret en 1955 à finir deuxième d'un GP 500 en Belgique (Spa-Francorchamps), derrière le grand Agostini,
  • Sidecars : Joseph Duhem / Christan Maingret (BMW).

Trophées de France


  • 50cc : Claude Suhard (Kreidler),
  • 125cc : Alain Van Pé (Morini),
  • 250cc : Olivier Chevallier (Yamaha),
  • 500cc : Michel Bétemps (Kawasaki),
  • Sidecars : Marc Grousset / Jeanie Bouhier (BMW).

Critérium des sports


  • 250cc : Christian Léon (Ossa)
  • Pilotes disparus
  • Santiago HERRERO Lightweight TT 1970, Isle of Man : Mercredi 10 juin : le "Nobles Hospital" de Douglas annonce le décès de Santiago Herrero des suites de blessures internes reçues dans sa chute lors du Lightweight TT 250 le lundi précédent.

Herrero était tombé une première fois à Braddan à cause du bitume fondant, mais il a pu repartir malgré sa bulle cassée. Après nouvelle chute, gêné par un attardé, dans le 5ème tour au niveau du "13th miles", il est emmené par hélicoptère à l'hôpital où son état fut d'abord jugé satisfaisant. Santiago Herrero était détenteur de 4 titres en GP 250.


  • Bryan STEENSON TT 1970, Isle of Man : Jeudi 18 juin : Le jeune Irlandais décède à son tour d'une fracture du crâne. Il était tombé lors du Senior TT
  • Robin Fitton de Leos : Le vétéran anglais, spécialiste de la Manx, trouve la mort lors du GP d'Allemagne au Nürburgring.
  • Ferdi Kacsor (Vienne).
  • Hector Andreino, double vainqueur du Bol d'Or (250cc en 1930 et 1931) est décédé.
  • Ils sont nés cette année : Alex Barros, Daryl Beattie, Alex Criville, Tetsuya Harada, etc.





















Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Il me semble que c'est "BOORN TO (be) WIIIIILD!"...

Par Anonyme

 Souvenirs,souvenirs... Cette année là, ...j'étais un peu plus jeune ! cette Laverda 750 SF me faisait rêver, j'en ai acheté une, je me souviens qu'au ralenti, sur sa béquille, elle avançait tout doucement ( vibrations ! ) Et la découverte du circuit Paul Ricard, le plus beau circuit du monde, Cuges les Pins,la montée toute en virolos où l'on se prenait pour Ago. ou Read et l'odeur du Ricin lorsqu'on approchait du circuit, que de souvenirs qui reviennent! Je fais toujours de la moto, la passion est toujours là, merci à Caradisiac de continuer à  entretenir le rêve.

Par Anonyme

Terrible cette chronique ! Là, NdJ, tu nous soignes ! Pis ça manque pas de détails. Seul truc : j'ai "Born to be wild" dans la tête depuis 5 min..... Ca va être chaud de s'en débarraser ! Continue de nous "culturer" en nous apprenant TOUT sur ce qu'on a pu manquer de l'histoire moto. :bien:

Par Anonyme

Merci pour vos encouragements

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire