Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Actualité Moto - Economie: Gabriele Del Torchio parle de Ducati à Misano

Dans Moto / Pratique

Actualité Moto - Economie: Gabriele Del Torchio parle de Ducati à Misano

Avec quelques 65 000 visiteurs venus des quatre coins du monde répertoriés sur les quatre jours organisés du côté de Misano, Ducati peut véritablement revendiquer une démonstration de force dont le président, Gabriele Del Torchio s'est voulu faire l'écho. Le boss a parlé ouvertement de « WDW de transition », faisant ainsi allusion à un avenir qui sera conjugué en juillet au sein du groupe allemand VAG, sous l'aile qu'il espère protectrice d'Audi: « J'espère que la marque demeurera italienne et continuera à avoir sa propre identité » a-t-il déclaré. Comme quoi, rien n'est encore assuré sur le sujet.


Pour autant, Del Torchio livre ses certitudes: « Nous devons attendre avant d'envisager quoi que ce soit, mais je crois que je peux dire que Ducati n'arrêtera jamais la compétition. Courir est quelque chose de crucial pour nous, le développement de notre technologie et elle aide à alimenter notre passion. La compétition est inscrite dans l'ADN de Ducati. Les résultats ne sont certes pas ceux espérés en Moto GP mais nous n'abandonnerons pas et je suis certain que les résultats finiront par arriver. Fillippo Preziosi travaille dur pour ça. En Superbike, Carlos Checa reste dans le coup malgré une malchance noire. »


Là dessus, le patron se réjouit d'un deal avec Audi basé sur la volonté et non la conjoncture: « Ducati a plusieurs fois changé de mains au cours des dernières années, mais c'est la première fois que le mouvement n'est pas motivé par des difficultés financières. Jamais la société n'a été aussi forte et c'est pour cette raison que nous nous sommes attirés les faveurs d'un grand investisseur. Avoir un tel industriel majeur à nos côtés, ne serait-ce que d'un point de vue financier, nous apporte sécurité et sérénité en l'avenir. Ferdinand Piech voulait lui-même cet accord. Il a une 1098R dans son garage. C'est un vrai « ducatiste »".


« Malgré la crise économique, nous avons continué à gagner des parts de marché. Nos revenus se sont accrus de 23% en 2011, dont 48% aux Etats-Unis et 238% en Asie. La clé reste notre volonté sans faille d'investir. J'avais promis une nouvelle moto chaque année, et je l'ai tenue. Et nous parlons là de machines innovantes comme le Multistrada, le Diavel ou le 1199 Panigale. » La vie en rose mais pas dans le rouge.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire