Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Actualité moto - En direct du salon de Milan: Retour sur un Diavel à quatre facettes

Dans Moto / Salon

Actualité moto - En direct du salon de Milan: Retour sur un Diavel à quatre facettes

Lorsque le Diavel est arrivé dans la gamme en 2010, Ducati parachevait la révolution de son image, jusque là ancrée dans les sportives et la Monster. En peu de temps, les « ducatistes » pur jus avaient dû avaler le trail, le supermotard, mais à présent, c'était carrément l'anathème custom qui leur était ainsi jeté en pâture. Un tour de force que les Italiens ont d'autant plus remarquablement réussi qu'ils n'ont en rien entaché leur réputation de cœur sportif. Si les nouvelles machines ont suggéré le moule du segment, elles ont préservé le fil rouge du caractère et du muscle. Le tout saupoudré de raffinements qui font accéder au label « premium », statutaire et économiquement juteux.


Pour 2013 Ducati brouille à nouveau les pistes à propos de ce Diavel. Déjà que ce n'était pas tout à fait un custom et plus trop une sportive, voilà qu'à présent il assure qu'il peut aussi être une GT ! Démonstration faite avec l'arrivée de cette déclinaison Strada à la position de conduite certes remaniée jusqu'à la selle, sans oublier les valises, mais toujours avec plus de 160 ch revendiqués une fois libérés pour un réservoir de 17 litre et le gommard postérieur de 240. On redoute une autonomie modeste, un élément qui n'est pas anodin lorsque l'on touche à cette vocation, mais on reste sur la base d'une révision tous les 24 000 kilomètres. Et puis, 770mm de hauteur de selle, c'est aussi de nature à rassurer.


Actualité moto - En direct du salon de Milan: Retour sur un Diavel à quatre facettes


Ceci dit, le reste de la famille Diavel évolue en 2013 de la manière suivante. D'une part le produit d'entrée, disponible en en robe Metallic Blue ou en uniforme rouge avec bande blanche, comme les roues. Ensuite, une version Dark sorte de chevalier noir mat à faire craquer le Batman. On poursuit avec le TGV Strada pour finir avec l'ostentatoire Carbon, qui, comme son nom l'indique en pince pour la noblesse des matériaux. Synonyme d'un poids contenu à 205 kilos. Il va sans dire que l'ensemble jouit de l'ABS dernier cri et d'une électronique embarquée qui conjugue sa versatilité avec une sécurité de bon aloi.


Tarifs:


Diavel Strada: 19 690€


Diavel Dark: 17 490€


Dispos:


Diavel Stripe: 02/2013


Diavel Dark: 12/2012


Diavel Strada: 03/2013


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire