Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Actualité moto - En direct du Salon de Milan: Sous le vintage Yard Built la Yamaha XJR1300

Dans Moto / Salon

Actualité moto - En direct du Salon de Milan: Sous le vintage Yard Built la Yamaha XJR1300

Yamaha, décidément, en pince pour l'optimisation. Au point qu'elle a officialisé sa tendance en lançant la démarche Yard Built. A travers elle, des enseignes motivées par la haute couture mécanique ont été sélectionnées pour permettre la diffusion de pièces adaptables aux modèles aux machines de la gamme. Une garantie de fiabilité dans la haute finition pour un résultat illustrant les désirs d'un propriétaire à la moto de grande diffusion devenue exclusive.


Un tour de force et une démarche que les TMax ont exacerbé avec son trio infernal séparément commandé. Cette fois, c'est la XJR1300 sui se trouve sur la sellette. Un roadster qui a déjà inspiré l'importateur qui s'est amusé à le frimer en RDLC au nom du travail de mémoire.


Mais là, on change de fondamentaux en titillant le souvenir du « Café Racer ». Un tour de force commandé aux Danois de Wrenchmonkees, habitués à oeuvrer sur de respectables XS650 ou SR500. Pour autant, décliner leur savoir faire sur une moto contemporaine n'a pas été de tout repos. Et d'abord parce que celle-ci jouit d'une périphérie bien plus fournie : « Le nombre de capteurs, câbles et composants, comme les appareils de contrôle des émissions que l'on trouve sur une moto moderne, rend la customisation particulièrement ardue » reconnaît Per Nielsen, chef d'équipe à Wrenchmonkees.


Actualité moto - En direct du Salon de Milan: Sous le vintage Yard Built la Yamaha XJR1300


« Sur une moto plus ancienne, on peut travailler plus librement sur le design, car la moto est très basique : un moteur, des roues et un cadre, pour l'essentiel. Sur une nouvelle machine, les pièces qui sont cachées ne sont pas censées être visibles ; quand vous enlevez un carénage, les câbles et les éléments électriques doivent être montés ailleurs – c'est très compliqué. »


Le rendu, pour autant, démontre que la mission a été accomplie : «Nous voulions préserver l'identité de la moto pour qu'elle soit facilement reconnaissable en tant que XJR : nous avons donc conservé le réservoir, le moteur et les parties principales du cadre en l'état. « Nous sommes ravis du résultat obtenu avec notre Yamaha Yard Built, car le moteur musclé de la XJR a permis de garder son côté rétro et de préserver son expression mécanique. La XJR se distingue par son extraordinaire moteur à refroidissement à air, et notre customisation le met en valeur d'une manière moderne et innovante, avec l'ajout de pièces comme les fourches inversées et les freins à rayons. »


Mais le plus beau, c'est que demain, vous pourrez vous faire la même dans votre garage : « Maintenant que nous avons fabriqué ce prototype, nous nous penchons sur la création de kits après-vente exceptionnels pour la XJR1300, afin de permettre aux propriétaires de motos de reprendre certaines de nos idées et de les mettre en pratique dans leur garage. Nous voulons faciliter la tâche le plus possible aux personnes qui souhaitent modifier leur XJR : les kits ne nécessiteront aucune découpe du cadre ou du bras oscillant de la moto, car les pièces qui transformeront complètement l'aspect de la machine se visseront ou remplaceront les composants standard. Chacun peut fabriquer sa propre Yamaha Yard Built pour qu'elle reflète sa personnalité. »


Et au prix où va être maintenant vendu la XJR1300, voilà une marge dégagée pour laisser libre court à l'imagination.


Portfolio (6 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire