Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Actualité moto - Etat du marché en octobre: Recul de 12,3%, le bateau coule normalement

Dans Moto / Pratique

Actualité moto - Etat du marché en octobre:  Recul de 12,3%, le bateau coule normalement

Les derniers chiffres relatant l'état du marché de la moto dans notre verte contrée confirment une tendance baissière qui relève de l'inexorable descente aux enfers. Une conjoncture impitoyable qui ne lasse pas d'inquiéter et d'ébranler des réseaux qui doivent déployer des trésors d'ingéniosité pour garder la tête hors de l'eau. Mais entre une conjoncture difficile et des réglementations assassines, le tout sans la moindre bouée de sauvetage, du genre primes à la casse, force est de regretter la perspective d'un bateau qui coule normalement.


Car cette fois, personne n'est épargnée par un recul général de 12,3%. Certes, les 125 confirment qu'ils sont solubles dans la formation des sept heures, à l'exception notable d'une Duke KTM qui réussit l'exploit de progresser de 1,2%, dans une ambiance générale plombée par une chute mensuelle de 20%. Cette catégorie, au passage, ne représentera plus qu'à peine 40% du marché à la fin de cet exercice. Et encore, elle doit s'estimer heureuse de se voir comptabiliser les tripodes dans ses estimations, sinon, la note aurait été encore plus salée.


Mais ce qui inquiète, c'est de voir que la corrosion attaque à présent les marques que l'on qualifie de « premium ». Harley-Davidson recule ainsi de 24,9 %, Triumph régresse de 21,5% tandis que BMW ne fait que sauver les apparences puisque sans ses scooters C600 Sport et C650 GT, il aurait connu un octobre rouge.


De leurs côtés, les généralistes japonais continuent à courber l'échine, avec, notamment Suzuki, au cinquième rang national, dont la part de marché se réduit comme peau de chagrin. Des lueurs d'espoir subsistent cependant. Ducati revendique une progression à deux chiffres, soit 10,1%, Kawasaki s'accroche avec + 3,3% et KTM jubile avec une inflation de 2,8%. Quant à Honda, il est soulagé d'avancer de 1,3%, voyant là les premiers bienfaits d'une politique de produits basée sur la convivialité, les cylindrées moyennes, le tout à des tarifs chirurgicalement étudiés.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

vous semblez regretter qu'il n'y ait pas de prime à l'achat de mot. et quoi encore une économie doit fonctionner sans cela. c'est bien français d'ppeler l'état au secours quand ça va mal et le vomir quand on se fait du fric

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire