Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Actualité moto - Stefan Pierer: "Nous allons travailler pour que Husqvarna revienne à ses origines"

Dans Moto / Pratique

Actualité moto - Stefan Pierer: "Nous allons travailler pour que Husqvarna revienne à ses origines"

Husqvarna a donc changé de propriétaire après cinq années passées sous le toit de BMW. Les Allemands ont investi durant cette période pour avoir de nouveaux modèles et sortir la marque des sables et des forêts pour l'amener sur la route. Une démarche ambitieuse qui commençait à porter ses fruits par le biais d'une Nuda aux caractéristiques de transition idoine. Mais au milieu du guet, les Bavarois ont calé et refilé le bébé avec l'eau du bain au cousin autrichien Stefan Pierer. Qui est aussi le boss du concurrent aux dents longues KTM.


Cette conjoncture établie, reste une question essentielle : pourquoi ? Le média Nieuwsmotor a interrogé le nouveau maître du Husky, et celui-ci a été ferme sur les prix : c'est pour gentiment retourner dans la niche...


« BMW est venu à nous car il voulait quitter le marché du tout terrain » commence le patron. « Husqvarna a une belle histoire mais une gamme totalement inadaptée. Ils ont pis une mauvaise direction. Le réseau n'était pas du tout prêt pour vendre des bi-cylindres pour la route. Nous allons travailler pour ramener Husqvarna à ses origines. Nous allons revenir en motocross et en Supermoto, deux disciplines où Husqvarna dominait. D'ici l'an prochain, nous sortirons une moto appropriée aux caractères et aux spécificités de Husqvarna. »


Voilà d'un coup d'un seul la légitimité de la Nuda contestée alors que l'idée d'une évolution vers un trail routier semble enterrée. Husqvarna redevient une affaire d'initiés. Mais ce n'est pas tout : « Il y aura une coopération technique étroite avec KTM. Nous ne sommes pas certains de garder la production à Varese, en Italie. Peut-être viendra-t-elle à Mattighofen en Autriche. »


« Je pense que, bientôt, vous allez nous percevoir comme les leaders du tout terrain » termine Stefan Pierer dont l'intervention laisse néanmoins des zones d'ombre. D'abord, au vu de la stratégie déployée, quid de Husaberg, dans le giron de KTM ? Les deux H semblent destinés à se marcher sur les tétines.


Ensuite, que pense Bajaj, le puissant constructeur indien largement présent dans le capital de KTM de ces mouvements ? « Initialement, Husqvarna a été acheté par ma compagnie privée Pierer Industry, mais dans le futur, cela peut très bien évoluer avec une participation de notre partenaire indien Bajaj. Nous voulons entrer en concurrence avec Yamaha, Suzuki et Kawasaki et tendre vers une production de 10.000 motos par an. » A suivre donc...


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire