Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Affaire des moteurs diesels : Mercedes lance une enquête interne aux USA

Affaire des moteurs diesels : Mercedes lance une enquête interne aux USA

L'affaire Volkswagen a fait grand bruit mais le ménage général fait actuellement dans le milieu automobile ne se cantonne pas au constructeur de Wolfsburg. Mercedes vient en effet d'annoncer le lancement d'une enquête interne pour savoir s'il y a, comme chez Volkswagen, la présence d'un logiciel destiné à berner les systèmes d'homologation, après que certains clients aient rempli une class action contre la marque à l'étoile outre-Atlantique.

Après Volkswagen, Mercedes ? A l'heure actuelle en tout cas, tous les tests menés par des commissions indépendantes n'ont pas relevé de présence de logiciel de trucage sur les autos à l'étoile, mais à la demande du département américain de la justice et après que certains clients américains aient lancé une class action aux Etats-Unis, Mercedes se voit contraint de lancer une enquête interne (uniquement aux USA) pour vérifier la bonne cerifitifaction de ses moteurs diesels.

 

"Daimler coopère pleinement avec les autorités. Daimler va enquêter sur de possibles indications d'irrégularités et nous prendrons bien évidemment les mesures qui s'imposent", a commenté le constructeur. Apparemment, ce sont surtout les moteurs diesels BlueTEC qui ont intrigué les plaignants ainsi que les organismes de tests, ces blocs rejettant beaucoup plus d'oxydes en conditions réelles qu'en laboratoire.

 

Mercedes utiliserait en effet un système de "contrôle auxiliaire des émissions", mais son utilisation ne serait pas du tout comparable à celle de Volkswagen qui a intentionnellement fait usage de cet outil informatique pour passer les homologations américaines. Il s'agit d'un dispositif commun à tous les constructeurs qui permet de contrôler les émissions, la problématique venant plutôt du fait que Mercedes n'aurait apparemment pas clairement annoncé la présence de ce logiciel aux autorités américaines.

 

Mots clés :

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Clairement tous les constructeurs vont avoir des rapaces qui vont aller se plaindre qu'en réalité les émissions soient plus élevées qu'en laboratoire....

Bonne chance eux (plaignants comme constructeurs). Les uns parce que ça fait des frais pour rien....et les autres pour toucher le moindre pesos, puisque si l'homologation à été réglo c'est suffisant.

Ils pourront toujours attaquer l’État US pour ne pas avoir exigé une corrélation entre les mesures en labo et en conditions réelles....

Par

... ouais ben n’empêche que c'est un beau pavé dans la mare, et ci cela peu empêché la fin du tout diesel prôné par nos constructeurs européens pendant des années ... et bien à la bonne heure.

On pourra également espérer la fin de la différence de prix entre le gasoil et l'essence, qui s’avère être un privilège complétement injustifié, et donc la fin du tout diesel, prôné par nos gouvernants et soutenus à bout de bras part nos constructeurs nationaux pendant des années, et ceci allant à l'encontre de la santé publique, ce qui est bien le plus grave dans cette histoire.

D'ailleurs cette fin de semaine est riche en rebondissement avec donc les doutes émis à propos de Mercedes au USA :

http://www.autoblog.com/2016/04/21/daimler-investigation-justice-department-mercedes-benz-diesel/

Renault, entre autre, a également été accusé par les autorités Allemandes, a voir si ces accusations sont fondés, mais bon, ont sait déjà que certains modèles ont étés incriminés comme l'Espace.

Et pour conclure les différentes perquisitions de la DGCCRF a propos des émissions de NOx, qui ont été effectué chez Peugeot, et qui j’espère seront bientôt relaté sur caradisiac.

Voici les résultats des tests du KBA allemand :

GROUPE I (modèle avec résultat en règle)

Audi A3 2.0 TDI Euro 6 (EA 288)

Audi A6 2.0 TDI Euro 6 (EA 288)

Audi A6 3.0 V6 TDI Euro 6

BMW 320d Euro 5

BMW 216d Gran Tourer Euro 6

BMW 530d Euro 6

Fiat Panda 1.3 MultiJet Euro 5

Ford Focus 2.0 TDCi Euro 5

Honda HR-V 1.6 i-Dtec Euro 6

Mazda 6 2.2 Skyactiv-D Euro 6

Mercedes-Benz C 220 BlueTec Euro 6

Mercedes-Benz S 350 BlueTec Euro 6

Mercedes-Benz Sprinter 2.1 CDI Euro 5

Mitsubishi ASX 2.2 DI-D Euro 5

Opel Astra 2.0 CDTI Euro 5

Peugeot 308 SW 1.6 HDi Euro 6

Range Rover Evoque 2.0 TD4 Euro 6

Smart Fortwo cdi Euro 5

Toyota Auris 2.0 D-4D Euro 5

Volkswagen Golf 1.6 TDI BlueMotion Euro 6 (EA 288)

Volkswagen Golf 2.0 TDI Euro 6 (EA 288)

Volkswagen Passat 2.0 TDI Euro 6 (EA 288)

Volkswagen Golf Sportsvan 2.0 TDI Euro 6 (EA 288)

Volkswagen Touran 2.0 TDI Euro 6 (EA 288)

Volkswagen Golf 1.6 TDI Euro 5 (EA 288)

Volkswagen Touareg 3.0 V6 TDI Euro 6

Volvo V60 D3 Euro 6

GROUPE II - Modèle avec emission de NOx au dessus de la norme

Alfa Romeo Giulietta 2.0 JTDM Euro 5

Audi A6 3.0 V6 TDI Euro 5

Chevrolet Cruze 2.0 VCDi Euro 5

Dacia Sandero 1.5 dCi Euro 6

Fiat Ducato 3.0 MultiJet Euro 5

Ford C-Max 1.5 TDCi Euro 6

Ford C-Max 2.0 TDCi Euro 6

Hyundai i20 1.1 CRDi Euro 6

Hyundai ix35 2.0 CRDi Euro 5

Jaguar XE 2.0 D Euro 6

Jeep Cherokee 2.0 MultiJet Euro 5

Mercedes-Benz V 250 Bluetec Euro 6

Nissan Navara 2.5 dCi Euro 5

Opel Insignia 2.0 CDTI Euro 6

Opel Zafira 1.6 CDTI Euro 6

Porsche Macan 3.0 V6 diesel Euro 6

Range Rover 3.0 TDV6 Euro 5

Renault Kadjar 1.5 dCi Euro 6

Renault Kadjar 1.6 dCi Euro 6

Suzuki Vitara 1.6 DDiS Euro 6

Volkswagen Amarok 2.0 TDI Euro 5 (EA 189)

Volkswagen Crafter 2.0 TDI Euro 5 (EA 189)

GROUPE III - Modèle avec software non consentit

Volkswagen Beetle 2.0 TDI Euro 5 (EA 189)

Volkswagen Golf Plus 1.6 TDI Euro 5 (EA 189)

Volkswagen Passat 2.0 TDI Euro 5 (EA 189)

Volkswagen Polo 1.2 TDI Euro 5 (EA 189)

Par

Si volkswagen a été lourdement accusé par le KBA suite a l'affaire des software non consentie, les constructeurs suivant devront donné des explications, et peu être faire un rappel pour apporter des modifications à leurs véhicules :

Audi, Mercedes, Opel,Porsche, Renault,, Chevrolet, Dacia, Fiat, Hyundai, Jaguar, Jeep, Land Rover, Nissan, Suzuki, Alfa Romeo.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Clairement tous les constructeurs vont avoir des rapaces qui vont aller se plaindre qu'en réalité les émissions soient plus élevées qu'en laboratoire....

Bonne chance eux (plaignants comme constructeurs). Les uns parce que ça fait des frais pour rien....et les autres pour toucher le moindre pesos, puisque si l'homologation à été réglo c'est suffisant.

Ils pourront toujours attaquer l’État US pour ne pas avoir exigé une corrélation entre les mesures en labo et en conditions réelles....

5000 dollars quand même de dédommagement pour les américains bien sur.....:ouin: et nous ?

Par

@impala Cette liste qu' 'est-ce qu' elle est longue qd même s' agissant de VW ..

Par

En réponse à moulache

@impala Cette liste qu' 'est-ce qu' elle est longue qd même s' agissant de VW ..

dans les résultats en règle...effectivement!

Par

Aucune Renault dans les clous , ça pue !

Par

En réponse à moulache

@impala Cette liste qu' 'est-ce qu' elle est longue qd même s' agissant de VW ..

toutes les françaises ou attachées sont dans le groupe 2 sauf une...je sais cepafacile.....

Par

En réponse à ZYXW

dans les résultats en règle...effectivement!

Avec le logiciel déposé ..??!!

Par

En réponse à moulache

Avec le logiciel déposé ..??!!

tu ne sais toujours pas lire....cepafacile dans ce Kas....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire