Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Alcool au volant : un conducteur remercie la gendarmerie de l'avoir verbalisé

Alcool au volant : un conducteur remercie la gendarmerie de l'avoir verbalisé

Cet automobiliste breton avait été contrôlé en début d'année avec une alcoolémie qui dépassait largement le taux délictuel. Il a écrit aux forces de l'ordre pour les remercier de lui avoir fait prendre conscience des méfaits de la boisson.

Et vous, après avoir été arrêté et verbalisé par un gendarme, vous réagissez comment ? On imagine qu'il y a ceux qui pensent que les forces de l'ordre devraient faire autre chose qu'embêter les automobilistes, ceux qui rejettent la faute sur d'autres, ceux qui râlent mais reconnaissent l'erreur… Et voici le conducteur qui remercie les hommes en bleu !

La gendarmerie des Côtes d'Armor a publié sur sa page Facebook la copie d'une lettre envoyée par un habitant du secteur de Chatelaudren. Dans cette missive, l'homme demande au colonel de la gendarmerie de Saint-Brieuc de féliciter le gendarme qui l'a verbalisé pour une alcoolémie au volant. Il avait été contrôlé fin janvier avec 0,62 mg par litre d'air expiré. Pour rappel, le taux est délictuel à partir de 0,40 mg. Son permis de conduire a été suspendu pour une durée de quatre mois.

Si l'homme est aussi reconnaissant vis-à-vis des gendarmes, c'est que cette infraction semble avoir été pour lui une prise de conscience. Il indique à la fin de son courrier qu'il termine une cure dans un service d'addictologie d'un service hospitalier de la région. Le conducteur souhaite que l'adjudant soit « remercié et félicité pour son comportement militaire, sa compétence professionnelle et ses qualités humaines », ajoutant « je ne saurai comment lui dire merci ». Assurément, ce ne sera pas en l'invitant à boire un coup !

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" Cet automobiliste breton avait été contrôlé en début d'année avec une alcoolémie qui dépassait largement le taux délictuel. "

Jusque-là....phrase de la plus parfaite banalité.... :cubitus:

Par

.... infraction relevée rue de la fontaine... comment résister !

Par

Un peu abusé du cid. ....

Par

bah, les gendarmes font simplement leur boulot, point barre.

après, si j'ai une amende, j'assume sans me lamenter (si elle est justifiée of course).

le zozo breton, lui, était visiblement dépendant à l'alcool, ce qui ets un peu différent de celui qui peut se retenir mais qui décide finalement de trop boire avant de prendre le volant...

Par

En réponse à matrix71

Un peu abusé du cid. ....

Bravo, Rodrigue :oui:

Par

Je connais aussi quelqu'un pour qui un contrôle d’alcoolémie (très élevé évidement) a été un déclic et il a arrête de boire ou presque pendant des années après grâce à une cure

Les gendarmes font leur boulot normal mais je pense que pour le cas ici, les gendarmes ont été assez courtois et pédagogues pour convaincre cet automobilisme du danger de boire et conduire au dela de la limité délictuelle. C'est une belle histoire en tout cas

Par

En réponse à MotherKaiser

Je connais aussi quelqu'un pour qui un contrôle d’alcoolémie (très élevé évidement) a été un déclic et il a arrête de boire ou presque pendant des années après grâce à une cure

Les gendarmes font leur boulot normal mais je pense que pour le cas ici, les gendarmes ont été assez courtois et pédagogues pour convaincre cet automobilisme du danger de boire et conduire au dela de la limité délictuelle. C'est une belle histoire en tout cas

"j'ai un ami qui..."

Allez, dis le que c'est bien de toi dont il s'agit.

On abuse un peu trop du rouge après le fromage monsieur ? :sol:

Par

En réponse à MotherKaiser

Je connais aussi quelqu'un pour qui un contrôle d’alcoolémie (très élevé évidement) a été un déclic et il a arrête de boire ou presque pendant des années après grâce à une cure

Les gendarmes font leur boulot normal mais je pense que pour le cas ici, les gendarmes ont été assez courtois et pédagogues pour convaincre cet automobilisme du danger de boire et conduire au dela de la limité délictuelle. C'est une belle histoire en tout cas

...et depuis, il a repris la picole ?

Par

il leurs à donner à boire ? :fier:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire