Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Allemagne : la charge sur l'électrique

Allemagne : la charge sur l'électrique

Dans le monde de l’automobile, l’Allemagne est un acteur incontournable. Et à un moment où la voiture s’apprête à changer complètement de visage, la même Allemagne compte rester un des leaders du milieu. Depuis quelque temps, outre-Rhin, le message est lancé de la nécessité de se mettre dans le mouvement d’une révolution qui consacrera l’électrique puis l’autonomie. Les constructeurs et les politiques se mobilisent pour ne pas rater le coche.

Le coche ou le virage. Le ton est donné par la chancelière Angela Merkel elle-même, qui, à l'occasion de l'inauguration d'une nouvelle usine de batteries pour la filiale de Daimler, Accumotive, a déclaré : « l'industrie automobile allemande doit investir massivement pour ne pas rater le virage vers la voiture électrique ». Elle a poursuivi : "nous avons besoin de visions à long terme et d'entreprises qui investissent dans le futur. Il est important que la mobilité électrique soit prête pour le marché aussi rapidement que possible".   

La mobilisation générale est lancée dans un pays qui a du mal cependant à se convaincre de ces impératifs. La même chancelière a ainsi reconnu que son espérance de voir circuler un million de voitures électriques sur les routes allemandes à l'horizon 2020 ne serait probablement pas atteinte.

Cependant, l’enjeu est grand : si les constructeurs automobiles allemands développent leur production de voitures électriques, la plupart des batteries sont fabriquées en Asie. Une délocalisation qui suscite des craintes en Allemagne, car elle pourrait faire perdre son leadership dans ce secteur.

Le président du directoire de Daimler, Dieter Zetsche confirme la préoccupation : "l'industrie automobile est confrontée à une transformation profonde. L'évolution technique est inéluctable, avec ou sans l'industrie automobile allemande, et je pense que ce serait mieux avec nous".

Le gouvernement allemand a investi 35 millions d'euros dans la recherche sur les batteries : ans le domaine. De cet effort semble naître des piles au lithium qui pourraient permettre aux voitures de parcourir jusqu'à 1 000 kilomètres avec une seule recharge. Ce qui serait une avancée majeure. "Si nous sommes impliqués dans la recherche et les prototypes, il y a plus de chances de ramener la production de la prochaine génération d'accumulateurs en Europe ou en Allemagne", a précisé Angela Merkel.

Mots clés :

Daimler

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ahhhhhh on va bientôt nous annoncer que l'Allemagne vient d'inventer la voiture électrique, quelle belle photo d'illustration, quels beaux visages plein de corruption. L'Allemagne en ordre de bataille dans la guerre économique agressive et inconnue de la plèbe qu'elle mène depuis la réunification. Elle tient toutes les rênes des institutions européennes... Sans que les gens ne sache.

Par

Tout ça grâce à la production de charbon. .

Par

"Un million de voitures électriques sur les routes allemandes à l'horizon 2020", c'est tenable. Il leur suffit d'acheter des Zoé, des Kangoo, des Leaf, des Tesla, des Ion, des C-zéro, des I3...

Pour les chauvins, il y a aussi des e-Golf et des e-Up. Mais c'est moins abouti techniquement et plus cher.

Par

En réponse à matrix71

Tout ça grâce à la production de charbon. .

+1.

Par

Et oui remplacer des moteurs thermique par des centrales à Charbon c'est tellement bien

Je crois qu'il faut arrêter avec cette angélisme sur l'electrique, à une époque c'est le diesel qui avait cette place, on connait la suite.

Je pense quand même que l’électrique va dépolluer un peu les grandes agglomérations des pays développés, mais ce ne sera pas une révolution non plus.

La voiture Electrique est surtout un effet de mode, le monde de l'automobile n'aime pas ça ne serais que parce que l'entretien est presque inexistant et les pannes extrêmement rares.

L’électrique va rester tres longtemps, peut etre 100 ans le marché de la "deuxième voiture" pour plein de raison de ce genre

Par

En réponse à moulache

Commentaire supprimé.

Si des saucisses fumées au bon charbon de bois...lol

Par

En réponse à MotherKaiser

Et oui remplacer des moteurs thermique par des centrales à Charbon c'est tellement bien

Je crois qu'il faut arrêter avec cette angélisme sur l'electrique, à une époque c'est le diesel qui avait cette place, on connait la suite.

Je pense quand même que l’électrique va dépolluer un peu les grandes agglomérations des pays développés, mais ce ne sera pas une révolution non plus.

La voiture Electrique est surtout un effet de mode, le monde de l'automobile n'aime pas ça ne serais que parce que l'entretien est presque inexistant et les pannes extrêmement rares.

L’électrique va rester tres longtemps, peut etre 100 ans le marché de la "deuxième voiture" pour plein de raison de ce genre

je n'y connais rien en centrales à charbon , ou autres , ni même en dépollution auto .

Mais les centrales charbons rejettent directement leurs gazs dans l'atmosphère ou ya t'il des dispositifs qui leur permettent de dépolluer plus facilement une centrale que des millions d'autos ?

Par

" De cet effort semble naître des piles au lithium qui pourraient permettre aux voitures de parcourir jusqu'à 1 000 kilomètres avec une seule recharge. Ce qui serait une avancée majeure. "

120 ans après les premières caisses électriques.... amusant de voir qu'on est est toujours et encore de causer au conditionnel.

Et si c'est pour sortir des solutions comme sur la nouvelle ZoZo, la nouvelle Opel ou la nouvelle E-Golf, à savoir un peu plus d'autonomie mais des temps de recharges de plus en plus long et des prix bien trop élevés, revenez nous voir quand une électrique saura offrir ce que propose à date n'importe quelle thermique basique et accessible....

Par

En réponse à caradisboub

je n'y connais rien en centrales à charbon , ou autres , ni même en dépollution auto .

Mais les centrales charbons rejettent directement leurs gazs dans l'atmosphère ou ya t'il des dispositifs qui leur permettent de dépolluer plus facilement une centrale que des millions d'autos ?

Je suis a peu pret sur que les nouvelles centrales a charbon sont étudié pour pollué le moins possible.

En les faisant fonctionner a leur régime nominal, ce qui n'est pas le cas d'un moteur de voiture, ou la vitesse de rotation de ton moteur varie de 1000 a 4000tr.

Par contre, il ne faut pas croire qu'une voiture éléctrique ne pollue pas du tout.

Et quelle est la "meilleur" pollution? j'en ai aucune idée.

Par

Va falloir arrêter un peu avec le mythe de la centrale à charbon qui a remplacé le nucléaire en Allemagne.

La proportion d'énergie produite grâce au charbon n'a jamais été aussi basse en Allemagne, et la production de gaz à effet de serre est en constante diminution (comme à peu prêt partout en Europe).

Ce sont les énergies renouvelables qui ont en grande partie remplacé la production nucléaire.

Il y a certes eu un petit sursaut du charbon en 2011-2012, suite à Fukushima, lorsque l'Allemagne a fermé un certain nombre de centrales, parce qu'il fallait parer au plus pressé. Mais depuis 2013 la part du charbon re diminuée.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire