Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Allumage des feux: où en est on?

Dans Moto / Pratique

Allumage des feux: où en est on?

Voilà maintenant quelques semaines que la mesure d'allumage des feux de croisement durant la journée semble aux oubliettes.


Et comme à l'accoutumée pour ce genre de mesure, on n'a toujours pas eu de test, d'étude grandeur nature réellement exécutée sur le domaine français qui aurait pu se targuer d'un semblant de résultat, tout juste les mêmes chiffres qui ont servi au gouvernement pour justifier une telle mesure.


Pouvons nous crier victoire ? Jugez plutôt:


(source FFMC, s'agissant des chiffres publiées par la sécurité routière)


Novembre 2005: La mesure vient d'être mise en place, et une campagne de publicité multi support lancée pendant 10 jours. La Direction de la sécurité et de la circulation routières (DSCR) relève un taux de 44%, là où la FFMC ou Autoplus comptent entre 24 et 29% d'utilisation des feux de jour.


•Décembre 2005: La FFMC relève une chute de près de 15 points, alors que la DSCR annonce (communiqué du 14 janvier) un taux d'utilisation de 46% ... révisé à 52% trois semaines plus tard (communiqué du 9 février) !


•Janvier 2006: Le ministère des transports annonce (conférence de presse du 9 février) que les résultats de novembre et décembre, mesurés par un institut de sondage, n'étaient pas valables ... mais continue de communiquer sur ces taux !


•Le taux d'utilisation du mois de janvier, mesuré par les DDE, chute à moins de 30%.


•Février 2006: la DSCR ne publie aucun chiffre.



•Mars 2006: la DSCR ne publie aucun chiffre non plus.


On peut donc en conclure que les Français se sont nettement prononcés contre l'allumage des feux le jour, via des pétitions, manifestations et organisations de rencontre, mais surtout par le simple non allumage des feux.


Pour rappel, il ne s'agissait pas de ne pas allumer ces feux si des conditions le permettaient, mais bien de les allumer en toute circonstance.


Allumage des feux: où en est on?


Selon les mots du ministre Gilles de Robien, "allumer les phares permettra à ceux qui ont des déficiences de mieux voir". En effet, l'Association Nationale pour l'Amélioration de la Vue indique que 30% des conducteurs ont un défaut visuel non corrigé et que 7% ne satisfont pas les minima requis dans le cadre du Code de la Route".


On est donc la devant un réel problème: Non seulement le gouvernement laisse conduire des gens qui ont des défauts visuels avérés, mais en plus, il tente d'y pallier, non en soignant les déficients et en étant plus sévère sur les critères d'obtention du permis, mais en rendant les véhicules plus visibles. N'y-a-t'il pas un problème?


Coluche y verrait le mercurochrome sur la jambe de bois...


On soigne les symptômes plutôt que le mal.


Et que fera le gouvernement quand les gens verront de moins en moins? On augmentera la puissance des phares?


Non, le pire est pour la suite. Selon le journal Le monde (5 avril 2005):


« En Finlande, au Danemark et en Suède, l'allumage est une obligation décidée suite à une utilisation naturelle de 50% des usagers. Elle est à mettre en rapport avec les conditions climatiques et de luminosité particulières à ces pays.


Par ailleurs, elle a été décidée à une époque où l'allumage automatique des feux en cas de faible luminosité n'était techniquement pas réalisable (années 70).


Enfin, seuls 420.000 deux-roues motorisés circulent dans ces trois pays, contre plus de un million en France.


En Finlande, les résultats dans un premier temps ont été positifs, puis contestés par la suite. Les dernières études montrent qu¹il n'y aurait aucun impact sur l'accidentologie, par contre une surconsommation avérée de l'ordre de 1 à 2%.


Au Danemark, la dernière étude en date, publiée en 2001, montre qui si des résultats positifs ont pu être obtenus pour les automobiles, un effet négatif est enregistré pour les piétons, les deux roues motorisés et les cyclistes. La surconsommation est avérée.


En Suède, les résultats, dans un premier temps positifs, ont été contestés par la suite, avec une aggravation de l'insécurité routière. La surconsommation est avérée.


Les États Unis n'ont pas adopté de loi d'obligation ou de recommandation au niveau fédéral.



Au Canada, la latitude est certes équivalente à la nôtre (45°), mais la France est baignée par le Gulf Stream, qui change notablement son climat, notamment en période hivernale. Par conséquent, la pratique de la moto au Canada (uniquement d'avril à septembre) et la nature du réseau routier y sont bien différentes.


En Israël, l'allumage est obligatoire depuis 1999, du 1er novembre au 31 mars hors des villes pour tous les véhicules et en milieu urbain pour les bus, camions et taxis. N¹ayant donné aucun résultat positif, la mesure n'est plus soutenue par le gouvernement.


Allumage des feux: où en est on?



En Australie, la mesure ‘hard wiring' qui rendait systématique l'allumage des feux lors du démarrage du véhicule a été retirée, par manque de résultats probants.


(...) »


Mais chez nous, évidement, français, ça aurait forcement marché... C'est peut être ce que s'est dit Gilles de Robien... Non, la vraie raison est ailleurs.


Selon les chiffres de la FFMC, Rapportée à l'ensemble de la population automobilistes française (35 millions de véhicules), l'augmentation de 2% de la consommation d'essence liée à l'allumage des feux se traduit par une augmentation de la consommation d'essence de 780 millions de litres (sur laquelle l'Etat empocherait 650 M€ par le biais de la TIPP [Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers] et de la TVA).


Allumage des feux: où en est on?


Et celà bien sur sans compter la flamber du prix du baril, qui fait également flambée la TIPP.


Et encore, là, on n'a même pas parlé de la sécurité des motards.


Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Hello,

Je me permets de donner une chose que j'ai pu remarquer à plusieurs reprises notament sur les routes d'île de France. Des automobilistes très pressés voir dangereux car ils slaloment entre les autres véhicules d'une file à l'autre allument leurs feux.

Une chose est sûre, même en moto lorsque j'ai une voiture qui roule à 20 cm derrière moi : je la vois bien mieux lorsqu'elle a les feux allumés!

Michel

Par Anonyme

Mais est ce que les voitures te voient. J'en suis moins sur quand même.

Par Anonyme

Il y a plusieurs dizaines d'année c'est le gouvernement qui a obligé l'allumage de jour pour les motards,justement pour nous différencier sur la route!

Si les voitures sont feux allumés aussi,çà ne sert plus à rien!

Ou alors il faut trouver une autre solution pour nous !

Mais si certains distraits en 4 roues ne roulaient pas feux éteints de nuit ou par temps de pluie peut-etre que le probleme des feux de jour pour tous ne se poserait pas!

PS : ca signifie quand meme que le gars qui roule feux éteints la nuit ne regarde jamais son tableau de bord et encore moins sa vitesse

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire