Essai vidéo - BMW Serie 6 GT : la revanche ?

Nouvelle berline coupée dans la gamme BMW, la Série 6 GT remplace la Série 5 GT. Pour tenter d'être plus compétitive, la nouvelle venue corrige les principales erreurs de son aïeule. Suffisant ? Réponse avec ce premier essai au volant de la version 30d.

EN BREF

Nouvelle berline coupée

à partir de 63 900 €

 Dans l’histoire de tous les constructeurs automobiles, il y a des modèles qui n’ont pas réussi à atteindre totalement leur cible.

 

BMW Série 5 GT

BMW n’échappe pas à cette règle et la Série 5 GT fait partie de ceux-là. Pas forcément un flop mais pas vraiment une réussite. Le problème ne venait pas de la philosophie de la voiture en soi mais avant tout de son design pataud, très loin des lignes dynamiques habituelles chez BMW. Résultat, le succès n’a pas été hauteur des espérances. Le constructeur munichois a bien retenu les erreurs du modèle précédent et nous livre une nouvelle copie.

Premier constat : nouvelle appellation. La Série 5 GT est morte et est remplacée par la Série 6 GT. Au travers de ce nouveau nom, BMW souhaite renforcer le côté haut de gamme de sa berline en la rattachant à la gamme 6 composée des coupés, cabriolets et GranCoupés comme c’est déjà le cas pour la Série 4 qui rassemble les déclinaisons coupées ou cabriolet de la Série 3.

Ensuite, les lignes ont évolué. Toujours développée à partir d’une plate-forme de Série 5, la Série 6 GT affiche un design moins lourd, plus élancé et dynamique. Cette Série 6 GT partage bien évidemment des points de ressemblance avec d’autres modèles de la marque comme la large calandre. 

Malgré ces nombreuses évolutions, elle conserve les traits typiques des berlines coupés avec des portières sans encadrement et une chute de pavillon prononcée. Les dimensions augmentent généreusement (+ 15 cm) pour atteindre 5,09 m soit une longueur identique à celle de la Série 7. 

 

 

 

 

 

 

L'habitabilité arrière et le volume de coffre sont les points forts de cette Série 6 GT

Sans surprise, cela à des répercussions sur les aspects pratiques avec une habitabilité arrière très généreuse en raison de l’accroissement de l’empattement de 10 cm avec 3,07 m. Même remarque pour le volume de chargement tout simplement imposant avec une capacité comprise entre 610 et 1 800 litres soit une progression d’environ 100 litres quelle que soit la configuration. De quoi embarquer sans aucun souci tous les bagages de la famille d'autant plus que son utilisation est facilitée grâce à la présence d’un hayon électrique, absent sur la Série 5 berline, qui doit se contenter d’un coffre.

Beaucoup de transformations également dans l’habitacle avec une planche de bord semblable à celle de la dernière Série 5. Un gage de qualité que ce soit au niveau de la présentation que des matériaux. La technologie fait également un bond en avant avec par exemple un écran multimédia tactile avec commande gestuelle mais également toutes les aides à la conduite apparues sur la Série 7 et reprises sur la 5. 

Portfolio (22 photos)

En savoir plus sur : Bmw Serie 6 G32 Gran Turismo