Koenigsegg en remet une couche sur le 0-400-0

Les constructeurs de prestige se livrent une bataille acharnée ces derniers temps avec les vitesses dépassant les 400 km/h. Cette fois, c'est le suédois Koenigsegg qui revient à la charge en battant son propre record du 0-400-0, améliorant ainsi le précédent temps de plus de 3 secondes, tout de même. Vite, Bugatti, il va falloir réagir.

Tout ceci est, il faut le dire, franchement inutile. Le seul fait de pouvoir dépasser les 400 km/h est déjà absurde pour une auto, puisque bien peu d'endroits sur Terre ouverts au public permettent d'atteindre ce genre de vitesses. Autant dire que le client moyen de Bugatti ne verra pas souvent l'aiguille franchir ce cap sur son compteur.

Mais qu'importe, les Bugatti, Hennessey et autres Koenigsegg se font la guerre à coup de millions d'euros, de milliers de chevaux et de vitesses max fulgurantes. Aujourd'hui, voilà que Koenigsegg revient (déjà) à la charge avec une Agera RS qui réalise un nouveau temps sur l'exercice du 0-400-0. Pour rappel, le constructeur suédois a déjà battu à plates coutures Bugatti, qui s'était fait pourtant un plaisir d'exposer sa Chiron "42" au salon de Francfort.

L'Agera RS réalise donc un joli 33 secondes et 29 centièmes, soit trois secondes de mieux que le précédent record, qui date du mois dernier. Et pour couronner le tout, l'Agera RS s'est fendue d'un "petit" 458 km/h sur route, ce qui fait d'elle la voiture la plus rapide au monde. En attendant les tests sur la Hennessey Venom F5, bien entendu. 

A quoi tout cela sert-il ? A rien, évidemment.

Poursuivez votre lecture :