Renault Scénic : lequel choisir ?

Désormais monospace-crossover, le Renault Scénic est toujours un agréable compagnon de voyage en famille. Presque un an après son apparition en concession, il était temps de faire le point sur ce monospace. Parce qu’une nouvelle finition Initiale Paris est apparue, et que l’on peut compter sur des remises importantes (elles peuvent atteindre presque 30 % chez certains mandataires !). De quoi faire de bonnes affaires sur un véhicule qui possède de nombreuses qualités et dispose d’une offre complète de nombreuses motorisations et finitions. Afin de tout connaître sur le Renault Scénic, voici le guide d’achat.

Évolution radicale pour la quatrième génération du monospace Renault Scénic. Au lieu de rester dans la droite ligne de ses prédécesseurs, tous monospaces, la star de Renault s’en écarte pour aborder le rivage des crossovers et afficher une allure copiée sur celle d’un SUV. Adoptant au passage de grandes roues de 20 pouces de série, seule dimension compatible avec ce nouveau modèle.

Révolution à bord

Si certains applaudissent la hardiesse des lignes du Scénic, les amoureux des monospaces font un peu la moue. Il faut dire que le nouveau Scénic n’est plus aussi “modulaire“ qu’auparavant, avec une banquette coulissante, rabattable dans le plancher qui prend la place des sièges individuels et amovibles de la précédente génération… Il y a un grand changement !

De la place, de l’espace

Heureusement, l’habitabilité est toujours importante, à l’avant comme à l’arrière. Il convient toutefois de préciser que lorsque le véhicule est équipé de tablettes aviation au dos des sièges avant, celles-ci peuvent gêner un adulte de grande taille assis sur la banquette qui pourra heurter ces accessoires avec ses genoux. En matière de volume de coffre on note une progression de 26 litres (soit 506 litres) et il y a toujours de multiples rangements dont une boîte à gant tiroir façon Renault Captur.

À la carte

L’équipement est classique, mais d’un bon niveau. À partir de l’entrée de gamme (il y a quatre finitions dont la nouvelle Initiale Paris) on a droit de série à un équipement important : alerte de survitesse et reconnaissance des panneaux, freinage actif d’urgence, régulateur – limiteur de vitesse, ordinateur de bord, radio Bluetooth, volant cuir… Mais il faudra monter en gamme pour disposer de jantes alliage, de la grande tablette verticale avec R-Link, de la climatisation automatique, la caméra de recul, la détection de fatigue, le contrôle des angles morts…

Une hybridation légère

Sous le capot, on retrouve des blocs connus avec les moteurs essence TCe de 115 et 130 ch et les dCi de 95, 110, 130 et 160 ch. Il y a tout de même du nouveau avec le bloc dCi 110 ch qui peut être couplé à un système Hybrid Assist qui donne un coup de fouet aux accélérations et permet de limiter la consommation. Un dCi 110 ch qui dans sa version normale peut être associé à la boîte EDC à sept rapports, l’EDC étant la seule boîte disponible avec le bloc dCi 160 ch, mais dans ce cas elle ne dispose que de six rapports.

Un duo magique

Le Scénic existe toujours en version Grand Scénic. La longueur augmente alors de 22 cm, passant de 4,41 m à 4,63 m. Ce grand modèle est disponible en cinq ou sept places, l’option des deux fauteuils supplémentaires placés dans le coffre est affichée à 600 €. Comme pour le Scénic, il est nécessaire d’avoir du répondant pour entraîner un modèle qui pèse plus de 1 400 kg sur la balance (1 500 kg pour le Grand Scénic) et l’usage de moteurs puissants facilitera le travail du conducteur et améliorera l’agrément de conduite.

Conduite douce

Sur la route, le Scénic se montre à son aise, la prise de roulis est bien maîtrisée. Avec des voies élargies par rapport au précédent modèle et une batterie d’aides à la conduite, il est également très sécurisant. Le confort en revanche, s’il est d’un bon niveau est un peu ferme, la présence des roues de 20 pouces y est sans doute pour quelque chose. Lorsque la finition en dispose, on peut changer le mode de conduite (il y en a cinq dotés de réglages de suspension spécifiques) avec le système MultiSense, mais cela ne modifie pas pour autant le confort général de l’auto.

Enfin, niveau tarif, le Scénic est dans la norme. Mais depuis sa commercialisation, les concessionnaires sont plus disposés à faire des remises sur ce modèle qui à un peu de mal, malgré son allure crossover, à trouver son public. N’hésitez pas à négocier ou tournez-vous vers un mandataire qui sur certains couples finition/motorisation pourra obtenir une bonne réduction sur la facture globale du véhicule.

 

Le Renault Scénic 4 en dix points

  • Monospace compact, cinq places. Cinq/sept places (Grand Scénic)
  • Dimensions (L x l x h en mètres) : 4,41 x 1,87 x 1,65 (Grand Scénic : 4,63 x 1,86 x 1,65)
  • Diamètre de braquage : 11,2 m (Grand Scénic : 11,4 m)
  • Volume de coffre : 506 litres (Grand Scénic : 765 litres)
  • Volume de coffre maxi : 1 670 litres
  • Moteurs essence : 1.2 TCe 115 ch, 1.2 TCe 130 ch
  • Moteurs Diesel : 1.5 dCi 95 ch, 1.5 dCi 110 ch, 1.5 dCi 110 ch Hybrid Assist, 1.6 dCi 130 ch, 1.6 dCi 160 ch
  • Hybride Diesel (le moteur électrique vient en soutien du bloc thermique).
  • Boîte automatique EDC7 disponible avec 1.5 dCi 110 ch, seule offre possible (EDC6) avec 1.6 dCi 160 ch
  • Tarif : à partir de 24 200 € (Diesel : 25 700 €)/Grand Scénic : 25 500 € (Diesel : 27 300 €)