Volkswagen Amarok Aventura Exclusive : monsieur muscles – En direct du Salon de Francfort 2017

L'important sur ce faux-concept se trouve sous le capot, puisque cet Aventura annonce l'arrivée d'une déclinaison plus puissante du V6 TDI, gonflé à 258 ch.

En 2010, Volkswagen a été l'un des premiers constructeurs européens à s'attaquer au marché des pick-up « milieu de gamme », avec une charge utile d'au moins une tonne. Auparavant, c'était la chasse gardée des japonais et américains.

Depuis, le segment ne cessant de gagner des adeptes, d'autres l'ont imité, avec des rebadgages pour faire vite et bien : Fiat s'est allié à Mitsubishi tandis que Mercedes et Renault ont revu à leur sauce le Nissan Navara.

Face à une concurrence élargie, l'Amarok a décidé de faire parler de lui et de montrer les muscles à Francfort, avec cet Aventura Exclusive. L'intérêt de ce « concept », qui semble bien proche d'une commercialisation ? Selon les mots de Volkswagen, c'est offrir « une vision du futur concernant la puissance du moteur 3.0 TDI ».

Pour rappel, lors de son restylage au printemps 2016, l'Amarok était déjà monté en gamme en troquant ses quatre cylindres 2.0 TDI contre des V6 3.0 TDI de 204 et 224 ch. Avec cet Aventura Concept, on grimpe à 258 ch. Une manière pour VW de montrer que ses concurrents sont souvent des petits bras, les Nissan Navara et Renault Alaskan se contentant par exemple d'un quatre cylindres 1.6 de 190 ch. C'est aussi une façon de lutter avec Mercedes, son Classe X pouvant s'équiper d'un V6 de… 258 ch.

Ce modèle de salon inaugure quelques nouveaux éléments de décoration. Monté sur d'inédites jantes de 19 pouces, il reçoit des décors chromés (seuils latéraux, bases des rétroviseurs…). Le système de couvre-benne adopte un look aluminium. À l’intérieur, l'ambiance est plus sportive avec un ciel de toit noir (une première sur l'Amarok), des sièges en cuir et des surpiqûres jaunes.

Il n'y a pour l'instant aucune date de mise en production, mais la façon dont VW présente ce modèle laisse supposer que cela ne va pas tarder.

L'instant Caradisiac : bling-bling

Sur ce salon, le jaune a la cote (Suzuki Swift Sport, Kia Stonic, Mégane RS…). Mais Volkswagen a carrément choisi dans le nuancier la teinte or. C'est la couleur de lancement du T-Roc et on le retrouve sur cet Amarok. De par sa taille, le pick-up n'est déjà pas discret. Alors avec du chrome et cette teinte, il verse dans le tape à l'œil. On notera que Mercedes a aussi opté pour le doré avec le Classe X.

Portfolio (6 photos)